Beaucaire : Des entraînements réguliers pour notre Police Municipale

Depuis l’arrivée de l’actuelle municipalité, les effectifs et les moyens de la police municipale ont considérablement augmenté.
En effet, partant du constat que la police nationale avait de moins en moins d’effectifs et de moyens, le Maire de Beaucaire a décidé de faire ce qui était en son pouvoir pour augmenter les seuls moyens de sécurité dépendant directement d’une municipalité : la police municipale.
Bien que la police municipale n’ait pas du tout les mêmes prérogatives et pouvoirs que la police nationale, elle est pourtant devenue un élément essentiel du dispositif de sécurité pour les Beaucairois.

D’abord parce qu’elle est depuis le 1er décembre 2016 présente et disponible sur le terrain 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 (et joignable 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 au 04 66 59 22 22), ce qui est extrêmement rare dans une ville de 16 000 habitants comme Beaucaire.
Et pour cause, les effectifs de notre police municipale sont passés en seulement 3 ans de 13 à 23 agents, permettant désormais cette présence de proximité permanente et efficace, sans compter les effectifs de la vidéo surveillance (2 agents en permanence derrière les caméras, soit une douzaine d’agents en tout).
Une brigade canine a également fait son apparition il y a quelques semaines et les moyens matériels à disposition de notre police ont été considérablement améliorés (nouveaux véhicules, VTT, amélioration et extension en cours du réseau de vidéosurveillance pour près de 400 000 euros).
Le Maire a d’ailleurs promis que les effectifs seraient de 25 policiers municipaux en 2020. En 3 ans, l’objectif est presque déjà atteint, tout cela alors que les 3 taux locaux d’imposition sont en baisse chaque année depuis 2014.

Dans ce contexte, mercredi 22 mars, plusieurs policiers municipaux recevaient le Maire de Beaucaire, son adjoint à la sécurité Stéphane Vidal, son conseiller municipal délégué à la sécurité des manifestations Samuel Samson et de nombreux élus municipaux pendant leur entraînement GTPI (Gestes et Techniques Professionnels d’Intervention).
Plusieurs fois par semaine en effet, les policiers municipaux de Beaucaire s’entraînent en reproduisant des situations du quotidien afin de pouvoir faire face ensuite au mieux à ces situations sur le terrain.
Au cours de cette démonstration devant les élus, plusieurs exercices ont été effectués : des exercices en intérieur et des exercices en extérieur avec la brigade canine.

Beaucaire dispose désormais d’une police municipale importante qui ne ménage pas ses efforts.
Il serait maintenant souhaitable et appréciable que les effectifs de la police nationale connaissent la même augmentation et que la Justice soit sévère avec la petite trentaine de délinquants multirécidivistes identifiés que notre police rencontre au quotidien.
La semaine dernière, encore, nos policiers ont été pris à partie et insultés dans l’exercice de leurs fonctions. Le Maire a immédiatement déposé plainte.
Jugé en comparution immédiate, l’un des auteurs des faits, multirécidiviste, et pourtant déjà sous le coup d’une interdiction de séjour à Beaucaire, a pris 6 mois de prison ferme. L’autre, mineur, a été laissé en liberté.
La Ville de Beaucaire remercie ses policiers municipaux pour leur travail quotidien et en première ligne.

Ce travail permet, de l’aveu même des représentants de l’Etat qui tenaient récemment une conférence de presse commune avec le Maire pour s’en féliciter, une baisse de la délinquance à Beaucaire depuis 3 ans.
L’effort sera poursuivi et la pression accentuée sur la trentaine de délinquants multirécidivistes dans les semaines et les mois à venir.

Travaux du cours Sadi Carnot et du quai de la Paix : les commerçants à nouveau concertés

Mercredi 22 mars, dans le cadre des travaux de réfection totale du cours Sadi Carnot et du quai de la Paix, le Maire de Beaucaire et ses adjoints aux travaux, à l’urbanisme et au commerce, recevaient à nouveau, en l’Hôtel de Ville, les commerçants riverains des travaux afin d’aborder la prochaine et dernière phase et d’en définir le calendrier en concertation avec eux.

Après les travaux sur les réseaux secs et les travaux sur les réseaux humides, ceux de la voirie pourront en effet commencer d’ici peu (vraisemblablement fin avril). Les commerçants ont donc été conviés une nouvelle fois afin de valider le phasage des travaux à venir, phasage qui respectera les activités commerciales des uns et des autres.

Le Cours Sadi Carnot et le Quai de la Paix constituent le pendant sud, du Cours Gambetta et du Quai Général de Gaulle, de part et d’autre de la passerelle piétonne située sur le Port de Plaisance de Beaucaire sur le Canal du Rhône à Sète.
Au fil des ans, les municipalités ont parfois laissé régner dans ce secteur (pourtant touristique et stratégique) l’anarchie, l’irrespect des des règles d’urbanisme, et n’ont pas tenu compte des remarques de l’Etat.
Soucieuse d’avoir une vision d’ensemble et de faire de ce secteur un espace plus respectueux et intégré dans l’environnement, mettant en valeur le Canal du Rhône à Sète, joyau de Beaucaire, tout en organisant les besoins en stationnement et en augmentant le nombre de places, la municipalité actuelle a entrepris de réaliser des travaux d’aménagement majeurs, qui devront aussi assurer la desserte du futur nouveau quartier Sud Canal.
Tous ces travaux sont effectués dans la concertation.

Cette réfection consiste à rendre cette zone accessible aux piétons, aux cyclistes et aux personnes à besoins spécifiques dans le respect des dispositions réglementaires et de manière sécurisée avec la création de déplacement doux (passage du projet de voie cyclable ViaRhôna à la demande et avec le travail important des élus et des services de la Ville sur ce dossier).
Elle prévoit également des arrêts de cars, notamment pour la nouvelle navette municipale (20 places) pouvant transporter des personnes à mobilité réduite, étant précisé, par ailleurs, que la passerelle piétonne, sur le canal, lien avec le Centre Ville, a dû être réhabilitée en urgence en début de mandat sous la mandature Sanchez et mise aux normes de sécurité et d’accessibilité handicapés car celle-ci ne fonctionnait plus depuis plusieurs mois à l’arrivée de la municipalité actuelle sans que des travaux aient été lancés par l’équipe précédente.
Les travaux du Cours Sadi Carnot permettront aussi de mettre aux normes les zones de stationnement existantes (bordure du canal, Ouest du Cours) et d’en aménager l’autre partie (Est du Cours) afin d’organiser et d’optimiser le nombre de places, créant ainsi une trentaine de nouvelles places, ce qui est important pour le commerce de centre-ville et le marché hebdomadaire de la Ville.

L’intégration du cheminement piétons, actuellement défaillant, et conforme à la loi handicap de 2005, constitue un objectif essentiel de cet aménagement, tout comme, par ailleurs, l’amélioration de l’éclairage public nécessaire à la mobilité.
Les travaux de voirie (qui seront, comme prévu, interrompus pendant la période estivale aux abords des commerces, à la demande des commerçants de la zone) devraient être terminés tout début 2018 pour cette raison.

Coût total du projet : Environ 2,5 millions d’euros

 

Annulation du spectacle « Plus si affinités » du 15 avril

En raison de la cessation d’activité de la société de production du spectacle « Plus si affinités » (avec Nathalie Marquay-Pernaut et Fabrice Blind), ses représentations sont annulées dans toute la France.
A Beaucaire, la représentation du 15 avril 2017 est par conséquent annulée.

Cette annulation est indépendante de notre volonté et est effectuée pour toutes les prochaines dates de la tournée en France.

Si vous aviez déjà réservé vos places pour la représentation de Beaucaire, nous vous invitons à vous rendre, jusqu’au 30 avril 2017, au service des festivités (à l’ancien Office de Tourisme, cours Gambetta) afin de vous faire rembourser.

Les remboursements seront effectués les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 12h et de 14h à 17h.

A cet effet, munissez vous impérativement des billets originaux et d’une pièce d’identité en cours de validité.

Plus d’informations au 04.66.59.71.31

Merci pour votre compréhension.

Beaucaire : Traditionnelle remise des cartes d’électeurs aux jeunes de 18 ans par le Maire

Comme chaque année à Beaucaire, une cérémonie citoyenne était organisée ce vendredi 17 mars au soir afin de remettre aux jeunes Beaucairois ayant eu 18 ans entre le 1er mars 2016 et le 28 février 2017 la carte électorale qui leur permettra de voter cette année.

En 2017, année riche en scrutins, ce sont près de 190 jeunes électeurs qui ont été conviés à cette cérémonie qui fut l’occasion de rencontrer le Maire et les élus, tous ouverts aux projets, aux idées et aux questions de cette nouvelle génération.

L’occasion pour le maire de rappeler les principes fondamentaux de la République et de la démocratie, et de souligner les nouveaux droits et devoirs à l’obtention de la majorité.

Le Maire a demandé à chaque jeune d’aller voter « pour qui vous voulez, mais allez voter, certains se sont battus pour ce droit, notamment pour le droit de vote des femmes qui ont finalement ce droit depuis relativement peu de temps en France ».

Le premier magistrat de la commune a également invité tous les jeunes à s’impliquer pour Beaucaire et à « faire part de (leurs) idées plutôt que de les garder pour (eux) car la jeunesse c’est le dynamisme, la volonté, l’ambition et Beaucaire a besoin de vous ».
Il a indiqué aux jeunes Beaucairois qu’ils étaient « les bienvenus en Mairie, maison commune, quand (ils) le (souhaiteraient), en espérant pouvoir avoir également le plaisir de (les) marier un jour ».

Les jeunes citoyens et leurs parents présents ont ensuite pu partager un buffet et échanger avec les élus présents pendant plusieurs heures.

Cours Sadi Carnot : Visite de chantier du Maire et de son adjoint

A l’initiative de la municipalité, les grands travaux se multiplient depuis quelques mois à Beaucaire pour mettre en valeur notre Ville d’Art et d’Histoire.

Ainsi, le long du Canal du Rhône à Sète, est actuellement menée la réfection totale du cours Sadi Carnot et du quai de la Paix sud, axe majeur du centre-ville de Beaucaire.
Après les travaux sur les réseaux secs, ce sont les travaux sur les réseaux humides qui se déroulent depuis novembre.

Ces travaux seront réceptionnés la semaine prochaine.
Hier avaient lieu les opérations préalables à la réception en présence des entreprises qui sont intervenues sur le chantier, du Maître d’œuvre CAP INGE, du Maire de Beaucaire et de son adjoint aux travaux Yvan Corbière (qui suit les travaux sur site très régulièrement depuis le début avec les chefs de service de la Ville).

Une fois cette phase terminée, ce sont les travaux de voirie qui pourront commencer (vraisemblablement fin avril).

Le Cours Sadi Carnot et le Quai de la Paix constituent le pendant sud, du Cours Gambetta et du Quai Général de Gaulle, de part et d’autre de la passerelle piétonne située sur le Port de Plaisance de Beaucaire sur le Canal du Rhône à Sète.
Au fil des ans, les municipalités ont parfois laissé régner dans ce secteur (pourtant touristique et stratégique) l’anarchie, l’irrespect des des règles d’urbanisme, et n’ont pas tenu compte des remarques de l’Etat.

Soucieuse d’avoir une vision d’ensemble et de faire de ce secteur un espace plus respectueux et intégré dans l’environnement, mettant en valeur le Canal du Rhône à Sète, joyau de Beaucaire, tout en organisant les besoins en stationnement et en augmentant le nombre de places, la municipalité actuelle a entrepris de réaliser des travaux d’aménagement majeurs, qui devront aussi assurer la desserte du futur nouveau quartier Sud Canal.

Cette réfection consiste à rendre cette zone accessible aux piétons, aux cyclistes et aux personnes à besoins spécifiques dans le respect des dispositions réglementaires et de manière sécurisée avec la création de déplacement doux (passage du projet de voie cyclable ViaRhôna à la demande et avec le travail important des élus et des services de la Ville sur ce dossier).

Elle prévoit également des arrêts de cars, notamment pour la nouvelle navette municipale (20 places) pouvant transporter des personnes à mobilité réduite, étant précisé, par ailleurs, que la passerelle piétonne, sur le canal, lien avec le Centre Ville, a dû être réhabilitée en urgence en début de mandat sous la mandature Sanchez et mise aux normes de sécurité et d’accessibilité handicapés car celle-ci ne fonctionnait plus depuis plusieurs mois à l’arrivée de la municipalité actuelle sans que des travaux aient été lancés par l’équipe précédente.

Les travaux du Cours Sadi Carnot permettront aussi de mettre aux normes les zones de stationnement existantes (bordure du canal, Ouest du Cours) et d’en aménager l’autre partie (Est du Cours) afin d’organiser et d’optimiser le nombre de places, ce qui est important pour le commerce de centre-ville et le marché hebdomadaire de la Ville.

L’intégration du cheminement piétons, actuellement défaillant, et conforme à la loi handicap de 2005, constitue un objectif essentiel de cet aménagement, tout comme, par ailleurs, l’amélioration de l’éclairage public nécessaire à la mobilité.

Les travaux de voirie (qui seront, comme prévu, interrompus pendant la période estivale aux abords des commerces, à la demande des commerçants de la zone) devraient être terminés tout début 2018 pour cette raison.

Coût total du projet : Environ 2,5 millions d’euros

Les après-midis dansants pour nos aînés : toujours autant de succès !

Ce jeudi 16 mars se déroulait, au Casino Municipal, le deuxième après-midi dansant pour les seniors de l’année 2017.
Au programme : goûter et animation musicale et dansante offerts par la Mairie de Beaucaire et son CCAS.
Julien Sanchez (Maire de Beaucaire et président du CCAS) et Elisabeth Mondet (adjointe au Maire et vice-présidente du CCAS), étaient présents.
Il ont salué les participants et se sont félicités du succès rencontré par les après-midis dansants, organisés depuis l’année dernière à l’initiative de la municipalité actuelle.
Il ont par ailleurs rappelé la nouveauté 2017 : l’organisation de deux soirées dansantes (les 17 juin et 16 septembre).
Les après-midis dansants, et désormais les soirées dansantes, sont des moments de partage et de divertissement pour nos aînés, souvent oubliés par les pouvoirs publics.
Le prochain rendez-vous dansant aura lieu le dimanche 30 avril, à partir de 14h00 au Casino Municipal.

Plus d’informations :
http://www.beaucaire.fr/apres-apres-midis-soirees-dansantes/

Beaucaire : L’opposition hystérique (élus et public) perturbe le bon déroulement du Conseil Municipal

Ce mardi 14 mars au soir se tenait à Beaucaire un Conseil Municipal pour l’approbation du compte administratif et le vote du budget primitif de la Ville, moment important dans la gestion d’une collectivité.

Agacé par les bons résultats budgétaires de la municipalité, dépité de ne pas avoir d’argument valable à opposer à Julien Sanchez, et n’ayant toujours pas accepté de ne pas avoir été élu Maire de Beaucaire en 2014, M. Christophe André (élu d’opposition des Républicains) a d’abord diffamé publiquement et de manière réitérée le Maire de Beaucaire pendant la séance avant d’injurier des employés municipaux (et notamment une jeune femme de 24 ans) à l’occasion d’une suspension de séance, les traitant de « larbins » devant témoins, refusant ensuite de s’excuser envers eux suite à la demande du Maire à la reprise de la séance.

M. Christophe André a également à plusieurs reprises tenté d’entraver le bon déroulement du Conseil Municipal (organe délibérant) en se mettant debout en dehors de sa place dans l’assemblée à plusieurs reprises pour y intervenir, en déplaçant du matériel municipal et en se rapprochant de la tribune où se tenait le Maire en tentant de couvrir la voix du Président de l’assemblée à de nombreuses reprises.

Par son attitude provocatrice, hystérique, irrespectueuse et infantile, M. Christophe André a contribué à créer un climat délétère et contribué à favoriser un trouble à l’ordre public, plusieurs membres du public (politisés) intervenant oralement et commentant les débats à voix haute, ce qui est interdit, seuls les élus (de la majorité et de l’opposition) devant pouvoir s’exprimer dans un Conseil Municipal qui est une institution républicaine.

Après avoir tenté pendant la suspension de séance de dialoguer avec plusieurs membres de l’opposition et même avec M. Christophe André, et voyant que celui-ci et que les personnes du public concernées persistaient à refuser de respecter la bonne tenue des débats, Monsieur le Maire a informé des faits Monsieur le Préfet du Gard.
À la reprise de la séance, conformément au code général des collectivités territoriales, 3 élus en plus du Maire ont demandé à ce que le Conseil se tienne à huis clos, un vote à la majorité confirmant ce choix.

Plusieurs membres du public (politisés) refusant de quitter les lieux malgré le huis clos, de même que la presse locale, le Maire a dû suspendre à nouveau la séance et requérir l’intervention de la force publique.

La police nationale est alors intervenue pour faire respecter le huis clos décidé conformément aux textes par la majorité absolue du Conseil Municipal (en vertu du code général des collectivités territoriales).

Le Conseil Municipal a pu se poursuivre en présence des élus de la majorité et de plusieurs élus d’opposition restés jusqu’au bout du Conseil par respect des institutions et du mandat qui leur a été confié par les électeurs, plus intéressés par les débats pour leur Ville que par la politique politicienne et la basse tentative de destabilisation du Conseil Municipal.

M. Christophe André n’en étant pas à son coup d’essai, et celui-ci ayant refusé de s’excuser, la Ville de Beaucaire déposera dans les prochaines heures plusieurs plaintes à l’encontre de celui-ci pour son attitude d’obstruction ayant généré des troubles et une entrave à la bonne tenue des débats d’une institution républicaine (en mobilisant qui plus est des effectifs de police nationale qui ont mieux à faire), mais aussi pour diffamation à l’encontre du Maire dans l’exercice de ses fonctions.

Il est détestable que des élus et des citoyens majeurs puissent agir de la sorte. Cela ne grandit pas la politique.
Ces attitudes n’empêcheront pas les élus de la majorité municipale d’avancer pour le développement de Beaucaire et l’intérêt général de la Ville auxquels ils travaillent 365 jours par an.

Les années 60 de retour à Beaucaire avec « Le Temps des Copains »

Dimanche 12 mars, dans le cadre de la Saison Culturelle de Beaucaire, la Compagnie Equinoxe était présente au Casino Municipal pour un spectacle musical.
« Le Temps des Copains », véritable show, rencontre un large succès à travers la France avec de nombreuses reprises : Barbara, Brigitte Bardot, Claude François, Jacques Dutronc,…

Ce succès ne s’est pas démenti à Beaucaire, avec une salle comble, et pour cause : la représentation s’est une nouvelle fois tenue à guichet fermé, ce dont n’a pas manqué de se féliciter le Maire de Beaucaire, accompagné de son adjointe à la culture et de son adjointe aux associations qui ont travaillé toutes deux sur la programmation de cette saison culturelle.

Depuis 3 ans, les succès récurrents des dates des saisons culturelles municipales ont poussé le Maire à travailler sur un projet de création de nouvelle salle de spectacle à Beaucaire afin de pouvoir accueillir davantage de public dans de meilleures conditions.
Ainsi, un centre des congrès verra le jour dans les prochaines années dans notre Ville, permettant ainsi d’accueillir beaucoup plus de spectateurs et donc de rentabiliser les spectacles.
À la demande du Maire, ce projet a obtenu un accord de financement de la communauté de communes à hauteur de 4,5 millions d’euros.

Les prochaines dates de notre saison culturelle :
– Le 25 mars à 20h30 : La femme du boulanger
– Le 13 mai à 20h30 : Ne dites pas à ma femme que je suis marseillais
– Le 14 mai à 15h00 : Une soirée de ouf !

Informations/réservations à l’accueil de l’Hôtel de Ville

Saint-Valentin : Plus de 60 participants au concours de selfies 2017 !

Depuis l’an dernier, dans le cadre de la Saint-Valentin, fête des amoureux, les élus de Beaucaire ont instauré de nombreuses manifestations pour les célibataires mais aussi pour les amoureux dont un concours de selfies en couple, occasion supplémentaire de célébrer l’amour.
Cette année, une soixantaine de couples Beaucairois de tous âges ont participé au concours pour montrer leur amour mais aussi dans l’espoir de gagner des bons d’achat dans les commerces Beaucairois.

Ce mercredi 8 mars était organisée en mairie la remise des prix.
Les 4 couples gagnants du concours de selfies sont repartis avec des bons d’achat Fédébons (150, 100 et 50 euros), à utiliser chez les commerçants Beaucairois, ce qui permet d’encourager le commerce local.

Jean-Pierre Fuster, premier adjoint en charge du commerce a d’abord remercié les participants beaucoup plus nombreux que l’an dernier et rappelé les nombreuses animations organisées et financées par la Mairie dans le cadre de la Saint-Valentin et dans le cadre d’autres événements, afin d’aider le commerce de centre-ville.
Le Maire a rappelé qu’il était important de célébrer l’amour car l’amour c’est accumuler des sourires, se constituer des souvenirs, c’est le partage et c’est la vie qu’il est toujours mieux d’affronter à deux.
Il a remercié les participants d’avoir joué le jeu parfois avec beaucoup d’humour et de travail et leur a souhaité beaucoup de bonheur.

Comme écho à son propos, en marge de la cérémonie, 3 couples ont demandé à Monsieur le Maire de les marier en personne cet été, ce qu’il a accepté avec fierté.

Gagnants du concours de selfies :
– 1er : Nathalie Pagano (150€)
– 2e ex-æquo : Yolanda et Jordan Larabi (100€)
– 2e ex-æquo : Stéphanie Cavallini (100€)
– 3e : Ghislaine Gaudillière (50€)

La Mairie de Beaucaire et l’UCIA remercient tous les participants, félicitent les gagnants du concours 2017 et vous donnent rendez-vous en 2018 !

 

Courses camarguaises : la saison 2017 enfin dévoilée !

Mercredi 1er mars, le Maire de Beaucaire, entouré de ses élus délégués aux courses camarguaises et aux traditions (Maurice Mouret et Mireille Fougasse) et de Daniel et Jacky Siméon, a présenté au Casino Municipal la saison 2017 des courses camarguaises de la Ville de Beaucaire devant plus de 400 personnes.

Cette année encore, le Maire, rappelant l’importance des courses camarguaises pour la Ville de Beaucaire, qui est le berceau de la course camarguaise, a consenti à de nouveaux efforts budgétaires pour défendre et maintenir nos traditions, élément important de l’identité Beaucairoise.
Il s’est également félicité du succès de la saison dernière, avec des entrées en forte hausse et même une finale de la Palme d’Or pour laquelle la ville a été contrainte de fermer les portes des Arènes et de refuser plusieurs centaines de personnes, pour la première fois depuis plus de 10 ans !
Julien Sanchez a souhaité la même réussite pour cette nouvelle saison et remercié ses élus mais aussi Daniel et Jacky Siméon, les manadiers, les raseteurs, les clubs taurins beaucairois et tous les autres passionnés pour leur implication dans cette réussite, sans oublier les taureaux.

Daniel et Jacky Siméon, véritables artistes, artisans passionnés du maintien de nos belles traditions, sont également intervenus lors de cette soirée afin de rappeler l’importance des courses camarguaises et de remercier la municipalité pour son investissement. Les deux frères, personnalités du milieu taurin, qui travaillent en collaboration avec la Mairie de Beaucaire depuis 2 ans, ont expliqué les choix faits, avec la ville et les clubs taurins beaucairois, pour cette saison et ont annoncé les dates et la programmation ambitieuse et de qualité à venir avec encore une nouvelle fois cette année un très grand cru de cocardiers (voir ci-dessous).
Daniel Siméon a également indiqué qu’en accord avec la municipalité, un hommage serait rendu cette année dans les Arènes de Beaucaire à Philippe Cuillé et Jean Lafont qui nous ont quitté récemment.
Jacky Siméon a expliqué que, pour récompenser le bon travail des raseteurs, le raset d’or serait créé à la Palme d’Or pour récompenser le raseteur fournissant le plus d’efforts et de travail qualitatif pendant la compétition.

Hadrien Poujol, fraîchement élu à la tête de la Fédération Française de la Course Camarguaise, était également présent et a tenu à réaffirmer que la perpétuation des traditions taurines ne pouvait se faire qu’avec la coopération des différents acteurs et personnes engagées pour ce véritable sport régional.
Il a remercié la municipalité de Beaucaire pour son engagement et les frères Siméon pour le travail accompli depuis des années.

Pour terminer la soirée, le Maire a annoncé que les taureaux dans les rues seraient aussi au rendez-vous en 2017 avec de nouvelles surprises qui seront annoncées courant mai. Julien Sanchez a aussi indiqué qu’il travaillait depuis plusieurs semaines à un nouveau projet avec la Fédération Française de la Course Camarguaise : la création d’une école taurine municipale à Beaucaire dont il souhaite l’ouverture avant la fin de l’année. Les questions juridiques sont actuellement étudiées avec la Fédération, peu d’écoles taurines étant municipales en France (aucune dans le Gard).
En fin de discours, après avoir rappelé que chaque course serait précédée d’une capelado, les Arlésiennes ont été invitées à monter sur scène pour la Coupo Santo, reprise par toute la salle.

Alors que certains annonçaient il y a 3 ans la fin des traditions à Beaucaire avec l’arrivée de la nouvelle municipalité, la Mairie de Beaucaire démontre qu’elle défend au contraire plus que jamais ses traditions et compte bien les faire connaître aux jeunes générations, aux touristes mais aussi fidéliser les habitués.
Un magnet reprenant toutes les dates des courses sera distribué dans les boîtes aux lettres dans les prochains jours. Une fois posé sur votre réfrigérateur, celui-ci vous permettra de ne manquer aucune course.

Programme prévisionnel de la Saison 2017 :

DIMANCHE 9 AVRIL • 15h00
1ÈRE JOURNÉE DU MUGUET D’OR
Trophée des As
Avec FOUQUET de Laurent – VOSGIEN d’Aubanel – MILOUIN de Ricard – QUEYRAS de Paulin
ABSOLUT de Ricard – ARTALET de Laurent – JUPITER de Laurent

DIMANCHE 23 AVRIL • 15h00
2ÈME JOURNÉE DU MUGUET D’OR
Trophée des As
Avec CALISSON de Fabre-Mailhan – AÏOROS des Baumelles – COLBERT de Paulin
TRANCARDEL de Bon – ATTILA de Lautier – OURAZY de Blanc – COUREJAU de Blatière-Bessac

DIMANCHE 21 MAI • 15h30
FINALE DU MUGUET D’OR
Trophée des As
Avec ÉPERVIER de Cuillé – MONRO de Bon – SUGAR de Nicollin – BANARU du Rhône
SERPATIER d’Espelly-Blanc – ARLESIEN de Chauvet – NÎMOIS de Fabre-Mailhan

DIMANCHE 16 JUILLET • 16h30
1ÈRE JOURNÉE DE LA PALME D’OR
Trophée des As
Avec BOHER de Occitane – MAQUISARD de Paulin – TANCARDEL de Bon – ULMET de Blanc – ARLESIEN de Chauvet
GRECO de Saint-Antoine – JUPITER de Laurent

DIMANCHE 23 JUILLET • 16h30
2ÈME JOURNÉE DE LA PALME D’OR
Trophée des As
Avec ARAMIS de Saint-Antoine – Fabre-Mailhan – LEBRAU de Laurent – MIGNON de Cuillé – OPTIMUS de Baumelles – CUPIDON de Paulin – MARQUIS de Ricard

JEUDI 27 JUILLET • 16h30
PALME D’ARGENT
Trophée à l’Avenir
Avec un taureau de Ricard – GRASILHO de Rouquette – SOUVIGNARGUAIS de Baumelles – RUBICON de Cuillé – BRENUS de Occitane – RAPHELOIS de Navarro – BARCARIN de Fabre-Mailhan

LUNDI 31 JUILLET • 16h30
FINALE DE LA PALME D’OR
Trophée des As
Avec VINCENT de Aubanel – GALOPIN de Blanc – CHICO de Lautier – LAOS de Cyr – MUSTANG de Cuillé – MARGASSE de Rambier – PINO BAUMELLES/MOKA de Rousty – RATIS de Despedida

DIMANCHE 29 OCTOBRE • 15h00
TROPHÉE MARIUS GARDIOL
Trophée des As
Avec notamment MIGNON de Cuillé – APTEL de Cuillé