Avec plus de 5 000 licenciés sportifs, aujourd’hui, c’est un beaucairois sur trois qui pratique du sport en club ou en association !

Il y en a pour tous les goûts.
En effet, une cinquantaine de clubs sportifs existent et sont actifs à Beaucaire. Ils vous proposent de nombreuses activités.

Le sport le plus populaire, le football, est désormais proposé par trois clubs locaux. Deux pour du foot traditionnel en extérieur (l’Espoir Football Club Beaucairois et le Stade Beaucairois 30) mais aussi un club de futsal qui évolue en division 2. Pour ceux qui préfèrent pratiquer le ballon rond en détente, 3 associations de vétérans proposent une saison de matchs amicaux en fin de semaine et l’Ecole des Gardiens de But Gardois dispense des entraînements spécifiques sur une aire spécialement conçue et dédiée à cette spécialité récemment mise en oeuvre.

Le ballon ovale n’est pas en reste puisque le Rugby Club Beaucairois dispose d’équipes seniors mais aussi d’une école de rugby qui s’est agrandie en créant des ententes sportives avec les villes voisines. Un site, dénommé Stade Eric Baska (du nom d’un rugbyman Beaucairois tragiquement disparu), leur a été entièrement dédié avec la construction d’un terrain d’honneur, de vestiaires et même d’un club house.

Les jeux de balles sont aussi nombreux : le tennis bien sûr avec 5 courts à disposition dont 2 en terre battue et 3 en résine. Mais aussi le handball, qui dispense des activités aux jeunes comme aux adultes ou encore le club de baseball des Chevaliers de Beaucaire qui évolue en D1 pour un sport certes orphelin mais non moins important. Avec un terrain à la fois en pelouse et en terre battue de 2 hectares, le club local affronte les plus grandes équipes du top 8 et représente les couleurs de la Ville au plus haut niveau.

Les traditionnels jeux de boules ne sont pas en reste, surtout en période estivale où les boulodromes municipaux se remplissent de joueurs de tous âges, pour des parties de pétanque ou de jeu provençal. D’ailleurs, chaque premier week-end d’août, le club local de la Boule du Pré organise, en partenariat avec la ville, le traditionnel Grand Prix de la ville au jeu provençal, où les plus grands joueurs de la région se disputent les récompenses et les mises, sous l’ombre des platanes du champ de foire.

Une salle d’arts martiaux existe aussi à Beaucaire. Elle est équipée de 2 aires de tatamis que les clubs se partagent pour y dispenser les disciplines telles que le karaté, le judo, la boxe, le self défense, l’aïkido ou le iaido qui font la joie des adultes, des adolescents, des enfants voire des « bébés ».

Au gymnase Elie Ribière, les « bébés » comme les plus grands peuvent pratiquer la gymnastique sportive en compétition ou bien de la gymnastique plus douce, de la gymnastique tonique ou encore du step et toute autre nouvelle discipline. Le club Gym Flip dispose d’éducateurs qui innovent et assurent également des très bons résultats aux championnats de France. Ce club a fêté en 2016 ses 30 ans d’existence !

Un autre club, le club de gym volontaire,  propose de la gymnastique douce, parfois rythmée ou cardio avec aussi des cours d’aquagym. Le club de yoga dispense un enseignement traditionnel de yoga et l’association Grossomodo des séances d’aquagym à la piscine intercommunale.

A la piscine couverte, le club de plongée Le Rhôdanien se prépare dans la fosse de 4 mètres à ses sorties en mer pour découvrir en bonne condition physique des sites naturels jusqu’au plus profond des océans et à travers le monde lors d’expéditions estivales. Le club de natation y pratique l’apprentissage de la nage, propose des cours d’aquaphobie et même des séances pour les bébés nageurs avec le soutien financier de la ville. Fort de ses 700 adhérents, le Beaucaire Tarascon Aquatic Club est aujourd’hui un club dont la qualité de l’enseignement n’est plus à prouver au regard de ses performances. Le club de triathlon s’y entraîne également pour une des trois disciplines qu’est la natation, en piscine, en mer ou dans des fleuves tel que le Rhône, à l’occasion des compétitions.

Le Rhône… son plan d’eau situé au droit de la base nautique internationale Adrien Hardy permet la pratique de l’aviron dont Adrien Hardy a été l’un des champion. Ce club a formé des sportifs de haut niveau dont les résultats aux Championnats du monde nous sont enviés. Les couleurs de la ville ont ainsi voyagé en Amérique du Sud (récemment en Equateur). Les berges du Rhône sont aussi l’endroit préféré des pêcheurs de carnassiers, qui pratiquent la pêche au toc, aux appâts naturels ou encore en flot tube. Mais le plan d’eau est aussi et surtout utilisé par l’école de voile municipale Christiane Attanasio dont les 2 éducateurs sportifs enseignent la pratique de la voile sur catamaran et depuis peu du paddle, nouvelle activité sportive qui procure rapidement des sensations très agréables, tout comme les balades en dériveur effectuées par le club de voile plaisir.

Les marcheurs ne sont pas en reste : le club Courir à Beaucaire utilise quotidiennement la piste d’athlétisme ou la voie verte pour ses entraînements avec des sportifs de qualité qui font la une des journaux régionaux en réalisant des performances physiques, en courant pour certains ou en marchant pour d’autres pendant plus de 20h. La marche active se pratique aussi avec le club de gym volontaire ou bien la randonnée avec le Groupement des Amis de la Randonnée.

Plus original, le tir ! Qu’il soit aux armes ou bien à l’arc, cette discipline a des adeptes en loisirs comme en compétition ; Avec l’Espoir Cycliste Beaucairois, il est possible de pédaler en toute détente ou de manière plus sportive, selon ses goûts.

Force est de constater que le tissu associatif sportif est important sur la commune, avec des éducateurs qui s’impliquent dans leur club mais aussi dans la vie locale, des bénévoles actifs et disponibles pour répondre à la forte demande des différents publics. Le sport est aujourd’hui pratiqué par plaisir, pour des performances sportives mais aussi pour conserver une hygiène de vie. Le sport est aussi un vecteur de cohésion sociale.

Pour toutes ces raisons, la ville apporte son soutien aux clubs locaux avec près de 200.000 euros de subventions octroyées en 2016 et un budget d’environ 1,5 million d’euros pour l’entretien et la maintenance de ses équipements sportifs nombreux sur notre commune :

– un stade d’honneur de football du nom d’un éducateur très impliqué dans le milieu sportif, Philibert Schneider, avec tribune couverte de plus de 400 places, des éclairages homologués, des vestiaires et des bureaux. Créé dans les années 50 et toujours utilisé pour les matchs de compétition par le club de football centenaire.

– construit dans les années 80, le complexe sportif Fernand Lamouroux, du nom d’un bénévole toujours présent et le plus ancien licencié local est composé de 4 terrains pelousés, d’un terrain stabilisé, d’une piste d’athlétisme et d’une aire de saut ; Cet équipement est utilisé à la fois par les clubs en soirée comme les scolaires en journée.

– le site Eric Baska, du nom d’un ancien rugbyman, a été construit pour répondre à la demande des clubs de rugby et de base-ball et abrite 2 terrains pelousés pour le ballon ovale et 1 terrain de base-ball ainsi qu’un tunnel de frappe, des vestiaires, des tribunes et même d’un club house. Les archers ont leur site de tir aménagé pour une pratique en extérieur. 

– les courts de tennis de l’Ecluse ont la part belle avec un site fort agréable et ombragé qui dispose de 3 courts en résine, 2 courts en terre battue ainsi qu’un mur de frappe

– les boulistes ont pour eux de nombreux espaces aménagés en terrains depuis les années 80 et plus récemment d’un boulodrome à l’année, éclairé, avec un club house et des locaux de stockage, baptisé du nom d’un membre actif, Hilarion Arnaud.

– Quant à nos gymnases : Angelo Parisi, sportif local médaillé, est un établissement de première catégorie avec un sol sportif, une capacité de plus de 2 000 personnes, des vestiaires, une salle de réunion et un hall d’accueil. Il abrite toute l’année du hand et du futsal mais aussi toutes les compétitions d’envergure. Son gymnase, Elie Ribière, beaucairois par le passé très impliqué dans la vie locale, est agrémenté d’agrées de gymnastique en nombre suffisamment important pour satisfaire les gymnastes qui évoluent en division 1 et 2.

– La piscine, gérée par un syndicat intercommunal à vocation unique est couverte, pour une utilisation toute l’année depuis 1973. Equipée de 2 bassins, d’un parc et de vestiaires collectifs, de bureaux pour les clubs et d’une salle d’activités, elle est utilisée de 6h à 23h tant par les clubs, les scolaires que par le public individuel. Avec un budget d’environ 800 000€ , Beaucaire et Tarascon se sont associées pour mutualiser les coûts colossaux d’un tel équipement.

Parallèlement aux actions des clubs locaux, la ville organise chaque année la fête des associations, journée « portes ouvertes » où les clubs sont mis à l’honneur et proposent des initiations aux plus jeunes; La fête du nautisme qui se déroule chaque année au printemps sur le bras dormant du Rhône est un succès, avec notamment la pratique pour tous de la voile sur catamaran, du paddle ou encore la possibilité offerte de traverser le Rhône en embarcation à voiles latines, voire en tyrolienne géante ! 

Très appréciée aussi des plus jeunes, la fête des radeaux écolos : on y rigole car il suffit de construire un radeau avec des matériaux de récupération, de le décorer et d’effectuer avec son capitaine et ses matelots un parcours sur l’eau sous l’œil d’un public attentif.

En été, c’est aussi sur les boulodromes que se dispute le Grand Prix de la ville au jeu provençal ou encore, depuis 2016, les joutes sur le canal à l’occasion des fêtes de la Madeleine.

« Beaucaire, ville sportive », c’est Philibert Schneider, Eric Baska, Fernand Lamouroux, Elie Ribière, Angelo Parisi, Hilarion Arnaud, Christiano Attanasio ou Adrien Hardy mais aussi beaucoup de plus en plus d’anonymes qui aujourd’hui s’impliquent aux côtés de la ville !