Accueil du site > Nouvelles et communiqués > La digue du Rhône comme neuve
En ligne depuis le 16 juin 2011
339 visites sur l'article

Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Autres articles


LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

Les centres de loisirs ouvriront dès le 3 septembre

Rassemblement pour les chrétiens d’Orient

Beaucaire : le rapport de la chambre régionale des comptes est disponible

Rétrospective de la Foire de la Madeleine

...

Accéder à tous les articles



La digue du Rhône comme neuve



Depuis septembre 2008, le Symadrem a engagé une longue série de travaux de confortement sur les 1,1 km de la digue qui protége le centre ville entre le château et l’écluse.

L’ouvrage est divisé en trois parties distinctes :
- la digue de la Banquette (entre le château et le pont routier)
- la digue de la Vierge (entre le pont routier et le pont ferroviaire)
- la digue du Musoir (du pont ferroviaire à l’écluse).

L’ouvrage a bien supporté la crue historique de 2003. Cependant, des crues plus importantes ne sont pas exclues, et malgré le bon état général de l’édifice, des opérations de réhabilitation s’avéraient nécessaires.

Les travaux, récemment inaugurés, ont permis d’augmenter le niveau de protection en remplaçant les portes métalliques de Roquecourbe et de Beauregard par des portes plus hautes de 1,40 m, de contrôler l’étanchéité du parement côté Rhône (rejointoiement et colmatage des fissures…) et de nettoyer les abords du site. Le montant de l’opération avoisine les 945 000 € avec un financement de l’État (40%), la Région Languedoc-Roussillon (30%), le Conseil général (25%) et les communes du Gard adhérentes au Symadrem, dont Beaucaire (5%).

L’opération va se poursuivre sur la digue entre Beaucaire et Fourques avec un enjeu majeur :
- la protection de la plaine de 125 km², peuplée de 18 000 personnes.

A noter que le maire Jacques Bourbousson a obtenu que l’ensemble du programme de travaux soit effectué dans le sens Beaucaire-Fourques, et non l’inverse comme initialement prévu.