Accueil > Culture > Musées, sites touristiques > Musée Auguste Jacquet de Beaucaire
En ligne depuis le 21 décembre 2002

Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

- Adresse :

Musée municipal A.Jacquet
Chateau de Beaucaire
Tel./ 04 66 59 90 07

- Tarifs :

Tarif plein : 5,30 €
Moins de 12 ans : 2,20 €
Tarif réduit : 3,90 €

Visite commentée groupe adultes 15 à 30 personnes (sur RDV uniquement) :
Semaine et Week-end : 120 €



- Sur présentation justificatif : Gratuité spéciales : Beaucairois, habitants CCBTA, moins de 5 ans. Tarif réduit : étudiants, bénéficiaires RSA, plus de 60 ans.

- Gratuit tous visiteurs les premiers dimanches du mois.

- Visite guidée « Groupes scolaires » :
Plein tarif : 47,00 €
Scolaires CCBTA : gratuit.

- Horaires d’ouverture à compter du 1er novembre au 31 mars :

10h/12h et 14h/17h en semaine ;

9h/12h et 14h/17h les week-ends.

Fermeture les mardis et jours fériés.


Autres articles


Le Vieux Mas

Abbaye de Saint-Roman

Mas gallo-romain des Tourelles

...

Accéder à tous les articles



Musée Auguste Jacquet de Beaucaire


Musée de France - Musée archéologique et des arts et traditions populaires


Dominant la ville ancienne, le Musée Jacquet vous attend dans les jardins (site classé) de la forteresse royale de Beaucaire (monument classé). C’est dans ce cadre verdoyant où la tranquillité des lieux n’est troublée que par les écureuils et les tourterelles que nous vous accueillons.

Par la richesse de ses collections, ce Musée archéologique et historique vous fera naviguer à travers plus de 40 000 ans d’histoire : histoire de l’Europe, de la Méditerranée, histoire régionale, mais surtout histoire d’une ville, de ceux qui l’ont bâtie, de ceux qui l’ont animée de leurs rires et travaux.

Il faut absolument voir

Pour la Préhistoire et l’Antiquité :
- Les objets découverts dans les tombes de l’Age du Bronze ;
- Le mobilier, exceptionnellement abondant, qui provient des nécropoles gauloises du premier siècle avant notre ère ;
- Les graffitis et colonnes funéraires à inscriptions gallo-grecques ;
- Le moulage de la dédicace du Préteur des Volques Arécomiques ;
- Les mosaïques, peintures, sculptures, mausolées (dont l’un fera prochainement l’objet d’une exceptionnelle présentation) et les autres monuments funéraires gallo-romains.

Du Moyen-Âge à notre époque :

- Le mobilier provenant des fouilles archéologiques du château médiéval ;
- Les affiches de la célèbre Foire de Beaucaire (XVIIe au XXe) ;
- Un fonds iconographique important des XVIIe et XIXe siècles, une vingtaine de portraits des « Bienfaiteurs des hospices » ;
- Les gravures illustrant du XVIIIe au XXe siècle Beaucaire, ses monuments et sa Foire.

Et pourquoi ne pas prolonger votre visite à travers les salles du musée ?

Pour rencontrer tout d’abord :

- Les carriers, leurs outils et la célèbre « Pierre de Beaucaire ». Puis pour la Préhistoire :
- Les derniers outils abandonnés il y a 40 000 ans par les chasseurs de chevaux de Ioton. Issus de l’Antiquité :
- Les témoins des activités des habitants d’Ugernum, ou des « villae » de la plaine, pendant l’Antiquité, puis de Beaucaire à partir du Moyen-Age et de leur vie spirituelle ;
- Les nombreuses inscriptions lapidaires gallo-romaines ou médiévales. Vestiges du Moyen-Age :
- Un lot extrêmement rare d’accessoires provenant d’un laboratoire d’alchimiste découvert dans l’abbaye de Saint-Roman ;
- Des couvercles de sarcophages gallo-romains tardifs, réutilisés et parfois même décorés au Moyen-Age. Aux époques modernes :
- Les règlements du port de Beaucaire jusqu’au XIXe siècle ;
- Les collections d’art et traditions populaires du XIXe siècle, allant des coiffes aux armoires.

Sans oublier la Bibliothèque scientifique du Musée, avec son fonds archéologique, géologique et historique, complété par une collection d’ouvrages traitant du félibrige en dialecte provençal, où les félibres locaux prennent une part active.

Mais le Musée renferme aussi d’autres trésors, encore à découvrir.