Apéritif AVF Gilles Donada (5)

Un apéritif convivial avec l’AVF en l’honneur des nouveaux arrivants

Ce vendredi 23 novembre, l’association AVF (Accueil des Villes Françaises) organisait un convivial apéritif à destination des nouveaux arrivants de Beaucaire. 

Gilles Donada, adjoint au Maire et conseiller régional, était présent pour représenter M. le Maire, afin de remercier la présidente Jacqueline Dardalhon et les bénévoles de l’association de leur engagement et souhaiter la bienvenue aux nouveaux Beaucairois.
Il a par ailleurs rappelé que M. le Maire recevrait les nouveaux habitants de la commune le vendredi 14 décembre à 19h00 à l’Hôtel de Ville.

Les AVF sont présents dans la France entière et l’antenne de Beaucaire compte près de 150 adhérents, nouveaux résidents et Beaucairois de longue date, auxquels sont offerts la possibilité de créer des liens amicaux au travers de sorties culturelles, de conférences, de rencontres conviviales, et tout au long de l’année, d’ateliers artistiques, culturels, sportifs et ludiques. Le but étant d’accueillir les personnes et les familles nouvellement arrivées dans la ville et la région, et de faciliter leur intégration.

> L’AVF de Beaucaire est une association dynamique soutenue logistiquement et financièrement par la municipalité.
>> Si vous venez de vous installer à Beaucaire, n,’hésitez pas à le signaler afin d’être reçu à la cérémonie d’accueil des nouveaux habitants organisée par la municipalité : https://www.beaucaire.fr/notre-ville/presentation/formulaire-nouveaux-arrivants/

 

Lire la suite

Réhabilitation de l’école Garrigues Planes Sanchez 1

Extension/Réhabilitation de l’école Garrigues Planes : Le projet avance bien, les enseignants reçus en Mairie pour un point d’étape !

Pendant de nombreuses années, les écoles de Beaucaire ont été délaissées et n’ont pas bénéficié des investissements qu’elles auraient mérité d’avoir.

C’est pourquoi depuis 4 ans, malgré les baisses de dotations de l’Etat aux communes, la nouvelle municipalité a déjà entrepris de très nombreux travaux pour rattraper peu à peu le retard important accumulé, notamment sur l’état des bâtiments (pas ou peu entretenus pendant de longues années).

Ainsi, par exemple, des travaux de toiture importants ont-ils été entrepris cet été 2018 (une deuxième tranche se fera à l’été 2019) pour près de 200 000 euros. Des travaux de façades sont aussi votés et prévus cet hiver et au printemps sur les écoles pour près de 200 000 euros là aussi. Des travaux d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite sont en cours d’achèvement (et seront terminés fin décembre) sur les écoles Moulinelle et Puech Cabrier, pour près de 100 000 euros.

Des visiophones ont aussi été installés cet été pour près de 60 000 euros. Les jeux de cours (en place depuis 1998) vont également être progressivement changés, ce qui aurait là aussi pu être fait bien avant.

Enfin, les dédoublements de classe de CP/CE1 (travaux imposés par l’Etat mais sans financement) ont également coûté une fortune à la municipalité. Sans parler du budget fonctionnement des écoles (qui reste l’un des principaux postes de dépenses de la commune).

Projets encore plus ambitieux : les réhabilitations extensions de deux écoles de Beaucaire (l’école Nationale et l’école Garrigues Planes) qui mobiliseront environ 8 millions d’euros d’investissement. Un montant jamais vu en si peu de temps pour des écoles.

Il y a quelques mois, le conseil d’école de Garrigues Planes s’était prononcé sur un cahier des charges à l’unanimité et les enseignants avaient pu faire part au Maire et à son équipe de tous leurs souhaits.

Depuis, le projet de réhabilitation/extension a bien avancé. En effet, à l’issue d’un concours d’architecte (rendu obligatoire par la loi vu les montants de travaux en jeu) l’équipe d’architectes a été retenue parmi 49 équipes candidates selon une procédure réglementée associant plusieurs élus d’opposition.

La phase concrète va ainsi pouvoir démarrer.

Jeudi soir, le Maire de Beaucaire et son adjointe aux affaires scolaires recevaient la directrice de l’école Garrigues Planes accompagnée de plusieurs enseignantes de l’école. L’occasion pour elles de préciser certaines demandes des enseignants, utilisateurs des locaux.

L’inauguration de la nouvelle école maternelle (6 classes) est prévue au printemps 2020. Elle sera suivie de la réhabilitation de l’actuel bâtiment, une fois que les enfants auront été déplacés dans le bâtiment neuf. Le bâtiment réhabilité accueillera 9 classes élémentaires.

Des subventions ont été demandées à l’Etat, au conseil régional et au conseil départemental pour ces travaux lourds encore jamais entrepris par le passé.

Les mêmes réunions concernant l’école Nationale (où les enseignants ont déjà pu exprimer leurs demandes et leurs besoins lors de plusieurs réunions) auront lieu comme le veut la loi à l’issue du concours d’architecte et du jury de concours devant départager les architectes intéressés par le projet.

Malgré les baisses de dotations de l’Etat aux communes, la municipalité prend soin des petits Beaucairois et améliore peu à peu le quotidien (en partant de loin !).

 

 

 

Lire la suite

Beaucaire Conseillers departementaux Fuster Corbiere Sanchez 1

Beaucaire : Les conseillers départementaux tenaient une nouvelle permanence en Mairie.

Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, recevait il y a quelques jours avec plaisir et fierté en Mairie nos deux conseillers départementaux du canton de Beaucaire qui y tenaient une nouvelle permanence. Deux élus actifs et engagés pour notre canton et pour les Gardois.

A l’issue de leur permanence, ils ont été reçus par le Maire à qui ils ont pu annoncer plusieurs nouvelles.
Ainsi, le Pont de Beaucaire / Tarascon, propriété du département du Gard, dont ils demandaient notamment une remise en peinture depuis plusieurs années, sera repeint en 2019 par le conseil départemental. Jean Pierre Fuster et Sandrine Corbière viennent d’en obtenir la confirmation après plus de 2 ans de démarches et de relances très régulières.

Par ailleurs, dans le cadre du pacte territorial, nos conseillers départementaux soutiendront la demande de subvention de la commune de Beaucaire pour la réhabilitation et l’extension de l’école Garrigues Planes dont les travaux débuteront en 2019.

Rappelons que la commune a déjà obtenu du conseil départemental la somme de 163 481 euros pour les travaux du Cours Sadi Carnot et du Quai de la Paix dont l’inauguration aura lieu en décembre en présence du Préfet du Gard et d’un représentant du Président du conseil départemental.

Ces travaux ont fait gagner plus de 30 places de parking gratuites en centre-ville (bien précieux), ont permis de renouveler les réseaux (eau, assainissement et réseaux secs) et ont également permis d’amener l’accessibilité handicapés du quai conformément à la loi Handicap, de valoriser le site du Canal du Rhône à Sète et de rendre le port plus visible depuis la route. Le chemin de halage a également été refait par la communauté de communes avec les mêmes matériaux.

Nos conseillers départementaux restent à votre écoute à travers les permanences qu’ils tiennent dans les 7 communes du canton de Beaucaire, mais aussi via leur présence aux nombreux événements organisés dans notre canton par les communes et les associations notamment. Vous pouvez joindre leur secrétariat au département au 04.66.76.37.77.

Lire la suite

Beaucaire : Le Golf de St Roman inauguré

Le jeudi 24 mai dernier le golf de St Roman a été inauguré, en présence du Maire, de son 1er adjoint, de son adjointe aux sports et de nombreux élus.
Ce golf, c’est le fruit du travail acharné d’un passionné. Jean-Charles Feraud, paysagiste, avait l’idée d’ouvrir un tel lieu de sport et de loisirs. Il a d’abord longuement cherché un terrain avec son fils Simon, avant de rencontrer Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, pour lui présenter son projet et lui faire part de son souhait de s’installer sur l’ancien moto-cross laissé à l’abandon (un moto cross ne pouvant se refaire à cet endroit en raison des constructions intervenues depuis aux Collines d’Ugernum).

Devant la motivation de cette famille Beaucairoise, le Maire avait décidé de croire en ce projet. Un bail de 33 ans a alors été signé avec la Mairie.

3 ans après, et après des travaux importants, le golf est désormais ouvert.
Jean-Charles Feraud, a, lors de l’inauguration, présenté le parcours vallonné qu’il a lui-même imaginé et dessiné constitué de 6 trous dont les longueurs oscillent entre 100 et 310 mètres.
Dans un écrin de verdure apaisant entre pinède et chêne, Jean-Charles Feraud s’est appliqué à créer un practice ludique de 22 postes sur synthétique et 10 postes sur herbe.

Le golf de Saint-Roman dispose également d’un restaurant, « Le bistro La Pause ». Là aussi, on y travaille en famille. Le chef, Pauline, vous y propose une carte variée au fil des saisons.

Lors de l’inauguration, le Maire a fait part de la fierté de la Ville de Beaucaire d’avoir désormais un golf et a chaleureusement félicité la famille Feraud pour le spectaculaire résultat.

> Jean-Charles Feraud avait reçu en 2017 la médaille de la ville pour ce projet.

> Golf de St Roman
100 chemin Ioton, 30300 Beaucaire
09 50 79 99 53 – www.golf-st-roman.fr

Adessias « Pierrot »

Communiqué de Presse de Julien Sanchez, Maire de Beaucaire

J’ai appris tout à l’heure le décès d’un visage bienveillant, amical et même familier pour toute la Camargue dont il était un ambassadeur remarquable.
Fils d’Henri Aubanel et de Frédérique de Baroncelli, Pierre Aubanel n’est plus.

En tant que Maire de Beaucaire et en tant qu’homme, cela m’attriste profondément. Car lorsque je pense à lui, ce sont d’abord plusieurs notions qui me viennent à l’esprit : notre identité, nos traditions, auxquelles il était si attaché.
Pierre Aubanel, « Pierrot » pour les amis, c’était aussi l’incarnation de plusieurs valeurs et qualités : le travail, la passion, la modestie, la gentillesse, l’âme d’artiste, la poésie, la culture, la famille.

Pour Beaucaire, Pierre Aubanel c’était aussi un grand Monsieur qui nous manquera.
Manadier encadrant les fameux « 100 taureaux » chaque été à Beaucaire, il était lié indissociablement à notre Ville, à son histoire et à ses habitants. Raison pour laquelle je lui avais remis la médaille de la Ville de Beaucaire en 2016.
Nous devions d’ailleurs, le 15 avril prochain, à l’occasion de la première journée du Muguet d’Or, célébrer dans nos Arènes les 50 ans de sa manade et ses 80 ans.
Cette journée lui sera bien évidemment dédiée et un hommage particulier lui sera rendu.

Ces dernières années, avec mon adjointe à la culture et aux traditions, nous avions eu l’honneur de le recevoir à plusieurs reprises : pour son exposition de photographies de notre Camargue en avril 2016 où nous lui avions avec ses fils fait la surprise de lui faire une haie d’honneur, ou encore en juin 2017 pour le week-end de la Tradition où il était venu animer une conférence très intéressante.

Pierre Aubanel est quelqu’un que je n’oublierai jamais. Par sa grande sensibilité, sa simplicité, son écoute, sa patience, sa bienveillance, son sourire. J’ai sous son regard pratiqué mon premier bistournage, chez lui, à Saint-Gilles. Moment qui fut à la fois mémorable et particulier.
Chaque jour, en entrant dans mon bureau de l’Hôtel de Ville, en admirant les deux magnifiques photos de taureaux et de chevaux que j’ai disposés sur les murs et dont il était l’auteur, je pensais à lui, à notre Camargue, à la beauté de nos traditions et de nos paysages.

En mon nom, au nom du conseil municipal et au nom de l’ensemble des Beaucairois épris de traditions, j’adresse à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances.

Beaucaire a présenté sa Saison Culturelle 2017-2018

Vendredi 22 septembre, le Maire de Beaucaire, Julien Sanchez, et son adjointe à la culture Mireille Fougasse, ont présenté la très attendue Saison Culturelle 2017/2018 de Beaucaire. Après un été riche en festivités, l’accès à la culture et au divertissement se poursuit à Beaucaire. Le Maire a rappelé que depuis 3 ans, celle-ci connaît en effet une adhésion particulièrement importante du public. Cette saison met à l’honneur la France. Mais cette saison sera aussi celle du rire et de la bonne humeur avec de nombreuses comédies. Cette année promet encore de nous réserver de beaux succès. Beaucaire accueillera notamment Evelyne Leclercq, Maurice Risch et Didier Gustin. L’histoire de France sera aussi à l’honneur, en musique. Et bien entendu, la culture régionale y aura aussi toute sa place avec une journée d’étude de grande qualité autour de la Coupo Santo et une traditionnelle veillée calendale.

Cliquez ici pour découvrir la programmation

Billetterie : Hôtel de Ville de Beaucaire, dans quelques jours sur le réseau Francebillet (Fnac, Carrefour, Géant, Super U, fnac.comfrancebillet.com) et au Casino Municipal, 1h avant chaque spectacle.

 

Cours Sadi Carnot / Quai de la Paix : Le Maire et son 1er adjoint veillent au bon déroulement des travaux

Il y a quelques jours, le Maire de Beaucaire et son 1er adjoint Jean Pierre Fuster étaient présents à une réunion de chantier des travaux de réfection totale du cours Sadi Carnot et du quai de la Paix.

L’occasion pour nos élus de faire le point avec les entreprises sur l’avancée des travaux.

 

Après les importants travaux sur les réseaux secs et les travaux sur les réseaux humides (réseaux d’eau et d’assainissement qui étaient insuffisamment dimensionnés par le passé et pourront désormais être en lien sans problème avec le futur nouveau quartier Sud Canal), les travaux de voirie sont maintenant en cours. Le chantier se fait par îlot, pour générer le moins de nuisances possibles, pour les riverains, les commerçants et l’activité touristique.

Étant précisé que les commerçants concernés avaient été associés en amont à plusieurs réunions et au choix du phasage des travaux de voirie.

 

Malgré quelques aléas techniques, les délais sont à ce jour respectés et les travaux pourront reprendre comme convenu fin août, après une période de fermeture des diverses entreprises missionnées par la Mairie. 

Les travaux doivent normalement être achevés pour la première quinzaine du mois de janvier 2018. L’investissement total aura alors été d’environ 2,5 millions d’euros et ce pour embellir, valoriser les abords du Canal du Rhône à Sète en centre-ville de Beaucaire, favoriser la mobilité et mieux organiser le stationnement tout en créant plus d’une trentaine de nouvelles places pour les voitures.

 

Rappel de l’historique de ce projet :

Le Cours Sadi Carnot et le Quai de la Paix constituent le pendant sud, du Cours Gambetta et du Quai Général de Gaulle, de part et d’autre de la passerelle piétonne située sur le Port de Plaisance de Beaucaire sur le Canal du Rhône à Sète.

Au fil des ans, les municipalités ont parfois laissé régner dans ce secteur (pourtant touristique et stratégique) l’anarchie, l’irrespect des règles d’urbanisme, et n’ont pas tenu compte des remarques de l’Etat.

Soucieuse d’avoir une vision d’ensemble et de faire de ce secteur un espace plus respectueux et intégré dans l’environnement, mettant en valeur le Canal du Rhône à Sète, joyau de Beaucaire, tout en organisant les besoins en stationnement et en augmentant le nombre de places, la municipalité actuelle a entrepris de réaliser des travaux d’aménagement majeurs, qui devront aussi assurer la desserte du futur nouveau quartier Sud Canal.

Tous ces travaux sont effectués dans la concertation.

Cette réfection consiste à rendre cette zone accessible aux piétons, aux cyclistes et aux personnes à besoins spécifiques dans le respect des dispositions réglementaires et de manière sécurisée avec la création de déplacement doux (passage du projet de voie cyclable ViaRhôna à la demande et avec le travail important des élus et des services de la Ville sur ce dossier).

Elle prévoit également des arrêts de cars, notamment pour la nouvelle navette municipale (20 places) pouvant transporter des personnes à mobilité réduite, étant précisé, par ailleurs, que la passerelle piétonne, sur le canal, lien avec le Centre Ville, a dû être réhabilitée en urgence en début de mandat sous la mandature Sanchez et mise aux normes de sécurité et d’accessibilité handicapés car celle-ci ne fonctionnait plus depuis plusieurs mois à l’arrivée de la municipalité actuelle sans que des travaux aient été lancés par l’équipe précédente.

Les travaux du Cours Sadi Carnot permettront aussi de mettre aux normes les zones de stationnement existantes (bordure du canal, Ouest du Cours) et d’en aménager l’autre partie (Est du Cours) afin d’organiser et d’optimiser le nombre de places, créant ainsi une trentaine de nouvelles places, ce qui est important pour le commerce de centre-ville et le marché hebdomadaire de la Ville.

L’intégration du cheminement piétons, actuellement défaillant, et conforme à la loi handicap de 2005, constitue un objectif essentiel de cet aménagement, tout comme, par ailleurs, l’amélioration de l’éclairage public nécessaire à la mobilité.

Finale de la Palme d’Or 2017 : Cadenas vainqueur dans des Arènes pleines à craquer !

La Palme d’Or 2017 restera incontestablement dans les esprits comme un rendez-vous incontournable.

Pour preuve : Lundi 31 juillet pour la finale, les Arènes de Beaucaire étaient pleines à craquer. Plus de 4000 personnes étaient ainsi au rendez-vous et, pour la deuxième année consécutive, certains n’ont hélas pas pu rentrer, faute de place.

Il faut dire que Beaucaire, berceau de la course camarguaise, retrouve depuis quelques années sa place de ville centre des traditions taurines.

Ceci grâce à un travail d’équipe ambitieux mené par l’actuelle municipalité avec son prestataire Daniel Siméon et les clubs taurins Beaucairois, et grâce à une sélection des meilleurs razeteurs et de taureaux énergiques au parcours certain.

Pour cette finale, une très belle capelado avec la manade Vinuesa a ouvert le spectacle avec de nombreux chevaux et taureaux. Bien sûr, les groupes folkloriques ont éclairé ce moment apprécié et attendu. De très nombreuses Arlésiennes, dont sa majesté la Reine d’Arles et ses demoiselles d’honneur, ont honoré les Arènes de Beaucaire de leur présence.

Côté compétition, c’est le raseteur Joachim Cadenas qui a remporté, pour la 2ème année consécutive, la prestigieuse Palme d’Or. Il a à cet effet reçu le magnifique bijou en or du vainqueur, réalisé par la bijouterie Beaucairoise Aicardi (ouverte depuis 1902 et située rue de l’Hôtel de Ville) des mains du Maire de Beaucaire Julien Sanchez, de la Reine d’Arles Naïs Lesbros et de France Jamet (conseillère régionale d’Occitanie, qui sera dans quelques jours député au Parlement Européen).

Youssef Zekraoui, qui n’a pas démérité, est arrivé en 2ème positon, remportant également le Raset d’Or, récompense créée cette année par la municipalité et attribuée par un jury (constitué des clubs taurins de Beaucaire) au raseteur ayant réalisé le plus beau travail technique pendant la Palme d’Or.

Ziko Katif, quant à lui, est arrivé 3ème et est venu chercher son prix en piste malgré une blessure quelques minutes plus tôt.
La manade Lautier a par ailleurs été récompensée pour Attila, désigné meilleur taureau de la Palme.
Les prix ont été remis par les nombreux élus régionaux d’opposition présents, par les élus municipaux et par des représentants des clubs taurins.

Le Maire a également remercié le public, les clubs taurins, les services de la ville et ses élus.

Dernier rendez-vous 2017 pour les courses camarguaises : le dimanche 29 octobre à 15h00 pour le Souvenir Marius Gardiol.

La 2ème édition de l’abrivado de Pampelune fut un succès !

Ce dimanche 30 juillet se déroulait la 2ème édition de l’abrivado de Pampelune (en blanc et rouge) organisée par les Bandas Camariguos, en partenariat avec la Mairie de Beaucaire.

Dans une ambiance festive et conviviale, les nombreux participants ont déambulé avec les taureaux, les gardians et leurs chevaux depuis le restaurant Le Centurion jusqu’aux Arènes.

Forcados, recortadores et gardians réunis dans les Arènes de Beaucaire pour un spectacle inédit !

Samedi 29 juillet, les Arènes de Beaucaire accueillaient un spectacle inédit proposé par la Mairie. Un impressionnant spectacle réunissant des tauromachies de 3 pays différents : la France, l’Espagne et le Portugal.

. Tradition française : le saut de cheval à taureau est une tradition camarguaise où le cavalier (gardian) doit sauter de son cheval pour attraper un taureau camarguais.

. Tradition espagnole : les recortadores sont des écarts ou sauts réalisés par de jeunes hommes ou femmes (appelés recortadors) face à des taureaux espagnols.

. Tradition portugaise : les forcados sont des jeunes hommes devant arrêter un taureau espagnol en face à face à main nue

Dans toutes ces pratiques, les taureaux sont vénérés et respectés. Précisons par ailleurs qu’aucune mise à mort n’a été effectuée.

Ce spectacle inédit a remporté un grand succès auprès du public, venu en nombre.

Le courage des forcados, recortadores et gardians a largement été salué par le public.

A noter : L’un des forcados, blessé notamment à la tête hier par le taureau, va mieux aujourd’hui.