Conseil municipal du 21 septembre 2017 : des actions et des projets supplémentaires votés

Le conseil municipal s’est réuni en séance jeudi 21 septembre. 51 délibérations étaient à l’ordre du jour.
Outre la « gestion courante » de la commune, des délibérations importantes ont été soumises aux élus.

Beaucaire solidaire avec nos compatriotes de Saint-Martin et Saint-Barthélemy

M. le Maire a proposé à l’assemblée municipale d’allouer une aide de 5 000 € au profit de nos compatriotes de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, territoires français, lourdement touchés par l’ouragan Irma début septembre. Cette aide a été votée à l’unanimité.

 

45 200 € pour des travaux de renforcement de la sécurité dans nos écoles

La Mairie de Beaucaire a une attention toute particulière pour les enfants. Après les multiples attentats que notre pays a connu, la municipalité a souhaité renforcer la sécurité des écoles.
Ce sont ainsi 45 200 € supplémentaires ont été affectés à cet effet (installation de visiophones pour encore mieux contrôler les entrées et sorties, travaux divers,…).
La délibération a été votée malgré le vote contre de Rose-Marie Cardona et de Christophe André et des élus de son groupe.

 

La municipalité accompagne les enseignants dans le déploiement de la méthode Montessori

Soucieuse d’accompagner les équipes enseignantes dans leur mission essentielle, le conseil municipal a alloué 3 000 € à des enseignants de l’école Condamine qui avaient sollicité le Maire pour utiliser la méthode pédagogique Montessori.
Cette méthode nécessite du matériel sensoriel, reconnu pour aider au développement de l’intelligence et de la main. Ce matériel scientifique répond au besoin de développement naturel de l’enfant.
La Mairie de Beaucaire tenait à accompagner les enseignants. La délibération a été votée malgré le vote contre de de Rose-Marie Cardona.

 

Ecole Garrigues Planes : les études d’extension et de réaménagement vont pouvoir commencer

Le Maire et son adjointe aux affaires scolaires l’avaient annoncé début septembre : les études d’extension et de réaménagement de l’école Garrigues Planes vont commencer.
Elles dureront 4 mois et permettront, dans la concertation, d’établir le projet le plus adapté.
Seront ensuite demandées des subventions.
Seulement après pourront débuter des travaux.
L’investissement total à terme est estimé à plus de 2 millions d’euros.

Ce projet est nécessaire en raison des nombreux projets de constructions sur la commune (augmentation du nombre de familles) et en raison du dédoublement des classes de CP et CE1 annoncé par le Gouvernement en catastrophe cet été sans compensation financière pour les communes.
Pour cela, il faut prévoir l’avenir et répondre aux besoins en matière d’accueil des enfants dans les écoles.

La municipalité a parallèlement à cela, il y a quelques mois, lancé également les études d’extension et de réhabilitation de l’école Nationale pour près de 3 millions d’euros.
Là où certaines municipalités précédentes ont laissé la plupart de nos écoles vieillir et se dégrader, l’équipe municipale en place agit concrètement et fait des sacrifices financiers importants pour nos enfants qui sont notre avenir. Ce sont ainsi près de 6 millions d’euros qui seront dépensés à terme pour ces deux écoles. Un niveau d’investissement record pour le bien-être des petits Beaucairois.

 

Le conseil municipal acte les travaux de la rue de Nîmes

La rue de Nîmes a besoin d’importants travaux. Sur proposition du Maire, le conseil municipal a voté aujourd’hui les demandes de subventions s’y rapportant. Une fois les subventions notifiées (vraisemblablement mi ou fin 2018), les travaux pourront commencer. Les travaux permettront le renouvellement des réseaux d’eau potable et d’assainissement qui sont très anciens. Ils permettront aussi de mieux gérer les eaux pluviales et leur évacuation. La voirie, quant à elle, sera totalement repensée, pour sécuriser la rue, ralentir les véhicules et créer un véritable chemin piétonnier dans cette rue proche de plusieurs établissements scolaires. Un investissement de plus de 740 000 € ! Un effort énorme mais nécessaire pour le budget communal, rendu possible par une saine gestion.

 


Jeunesse : Le conseil municipal acte le lancement des études et des travaux pour la réalisation d’un skatepark !

La population de Beaucaire compte une grande proportion de jeunes. Il y a quelques mois, plusieurs jeunes de notre commune ont rencontré le Maire pour lui parler de l’état du skatepark de Beaucaire, laissé en déshérence par l’ancienne majorité municipale.
Le Skatepark existant étant localisé dans le champ de Foire et la municipalité ayant un projet d’agrandissement de la base nautique et de loisirs, le Maire de Beaucaire a alors confié immédiatement à son adjoint Max Soulier le soin de se pencher sur ce dossier avec les services. Après avoir visité avec plusieurs élus et employés municipaux différentes structures (par exemple celle d’Avignon visitée en février 2017), et après avoir étudié la faisabilité d’un tel projet vu la problématique inondations sur la zone concernée, Julien Sanchez et Max Soulier ont décidé de mandater la Société Publique Locale Terre d’Argence pour lancer les études obligatoires et les travaux au nom de la commune.

 

Un 3ème nouveau véhicule de Police Municipale

Face au désengagement de l’Etat en matière de lutte contre la délinquance, le Maire a tenu ses promesses vis-à-vis des Beaucairois et a considérablement augmenté les moyens de sa Police Municipale qui est désormais sur le terrain 24h/24, 7j/7 (bien qu’elle n’ait pas les mêmes prérogatives que la Police Nationale).
Ainsi, outre une augmentation significative des effectifs de Police Municipale (passés de 13 à 23 et à terme à 25), une refonte complète et une extension du système de vidéo-surveillance (en cours), la création d’une brigade canine (…), la municipalité dote sa Police de moyens matériels supplémentaires.
Ainsi, le conseil municipal alloue 28 000 € en plus du budget important déjà voté lors du budget 2017, pour l’acquisition d’un 3ème nouveau véhicule Duster (le coût d’un véhicule de police est important car il nécessite un équipement et un flocage particuliers).
La délibération a été votée malgré le vote contre de Rose-Marie Cardona et de Christophe André et des élus de son groupe.

 

Un renouvellement petit à petit de la flotte vieillissante de véhicules

Les précédentes municipalités ont laissé le parc automobile de la Mairie vieillir sans s’en occuper. Aujourd’hui, certains véhicules utilisés par les agents dans le cadre de leurs fonctions ont plus de 18 ans d’âge, des centaines de milliers de kilomètres au compteur et nécessitent un entretien et des réparations très couteux pour la collectivité.
La municipalité a donc décidé de renouveler petit à petit son parc de véhicules. Ainsi, le conseil municipal alloue 50 000 € pour entamer ce renouvellement nécessaire à la sécurité de ses agents et à la bonne gestion des deniers publics. Rappelons que toute commune est soumise au respect des règles du code des marchés publics pour des achats d’un tel montant.

La délibération a été votée malgré le vote contre de Rose-Marie Cardona et de Christophe André et des élus de son groupe.

 

60 000 € supplémentaires pour des travaux de toiture

Les bâtiments communaux ont été très mal entretenus sous les précédentes municipalités. La majorité municipale, a, depuis son élection, entrepris de très nombreux travaux afin de sécuriser et protéger le patrimoine communal. Vu la négligence passée, beaucoup reste à faire.
Les toitures de différents bâtiments étant en très mauvais état, le conseil municipal alloue 60 000 € supplémentaires pour des travaux (Gymnase Angelo Parisi, Ateliers municipaux).
La délibération a été votée malgré le vote contre de Rose-Marie Cardona et de Christophe André et des élus de son groupe.

Lire la suite

Un vrai Skatepark à Beaucaire pour l’été 2019 !

La population de Beaucaire compte une grande proportion de jeunes.
Il y a quelques mois, plusieurs jeunes de notre commune rencontraient le Maire pour lui parler de l’état du Skatepark de Beaucaire, laissé en déshérence par l’ancienne majorité municipale.

Les jeunes demandaient alors au Maire s’il pouvait faire quelque chose pour leur permettre d’avoir un lieu pour pratiquer ce sport convenablement.

Le Skatepark existant étant localisé dans le champ de Foire et la municipalité ayant un projet d’agrandissement de la base nautique et de loisirs, le Maire de Beaucaire confiait alors immédiatement à son adjoint Max Soulier le soin de se pencher sur ce dossier avec les services.

Après avoir visité avec plusieurs élus et employés municipaux différentes structures (sur ces photos celle d’Avignon visitée en février 2017), et après avoir étudié la faisabilité d’un tel projet vu la problématique inondations sur la zone concernée, Julien Sanchez et Max Soulier ont décidé de mandater la Société Publique Locale Terre d’Argence pour lancer les études obligatoires et les travaux au nom de la commune.

Le conseil municipal de Beaucaire sera amené à se prononcer sur le sujet la semaine prochaine.
Le nouveau Skatepark (qui sera situé plus près du Rhône que l’actuel, pour ne pas gêner les habitants des abords de la Banquette) sera terminé pour l’été 2019 au plus tard.
Il sera constitué d’un espace street-park et d’un espace bowl.

Une bonne nouvelle pour la jeunesse de Beaucaire !

Lire la suite

Centre commercial de La Moulinelle : Une étude de réaménagement lancée

Le centre commercial de la Moulinelle est un élément économique important du quartier de la Moulinelle, quartier prioritaire au titre des contrats de Ville.
Ce centre commercial, géré par un syndic, a plusieurs copropriétaires : la Mairie mais aussi les propriétaires de la pharmacie, de la boulangerie et du salon de coiffure.
Sont également présents dans ce centre la Mairie Annexe et les locataires de la Mairie : le tabac presse, un primeur et la salle de gym.
Depuis plusieurs mois, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, veut faire bouger les choses dans ce centre commercial.
En effet, bien que rempli de services de proximité de qualité et qui ont un bon flux clientèle, ce centre est austère, peu agréable et ressemble à un bunker.
Les couleurs choisies à l’époque pour l’extérieur du centre ainsi que la galerie intérieure sont également inappropriées commercialement.
La galerie commerciale est sujette à des infiltrations d’eau depuis plusieurs années et l’ancienne municipalité n’a rien trouvé de mieux à faire que de cacher la misère en faisant peindre des dessins par des enfants sur les murs intérieurs du centre… pourtant commercial.
Ce lundi, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, son premier adjoint délégué au commerce Jean Pierre Fuster, son directeur de cabinet, la directrice générale des services de la ville, l’ensemble des autres copropriétaires et le syndic du centre commercial (l’agence Teyssier), rencontraient sur site l’architecte missionné pour faire plusieurs propositions de réaménagement de ce centre commercial qui a donc déjà plusieurs atouts : des commerces et des services de qualité ayant un bon flux clientèle et avec une facilité pour se garer.
Dans quelques mois, cet architecte rendra son travail ainsi que les chiffrages associés.
Les copropriétaires devront ensuite se revoir pour décider ensemble des suites à donner car, comme dans toute copropriété, en cas de travaux, chaque copropriétaire doit contribuer (la Mairie possédant environ 75% du centre).
Le centre commercial de la Moulinelle est le seul espace commercial existant dans tout le quartier prioritaire de la Moulinelle.
Pour mémoire : ce centre avait été vendu il y a de nombreuses années aux copropriétaires actuels par la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie).

Non au dispositif ELCO dans les écoles de France : signez la pétition !

 

En cette semaine de rentrée scolaire, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, dit à travers une vidéo son indignation sur le dispositif ELCO (Enseignement de Langue et de Culture d’Origine).
Ce dispositif, visant à « structurer la langue parlée dans le milieu familial et favoriser l’épanouissement des jeunes issus d’autres cultures », est dénoncé par le Maire comme étant communautariste, dangereux pour la cohésion nationale et pour l’assimilation républicaine.
Le Maire de Beaucaire en appelle au Ministre de l’Education Nationale.

Julien Sanchez, à travers cette vidéo, rappelle également que l’arabe est la langue la plus concernée par ce dispositif et que les personnes envoyées dans les écoles pour enseigner dans le cadre de ce dispositif sont envoyées par les pays d’origine.
« Mais qui sont ces pseudos enseignants qui pénètrent dans nos écoles en période d’état d’urgence ? » s’interroge l’élu, qui rappelle que le Maroc a été ces derniers mois grand pourvoyeur de terroristes islamistes.

Parallèlement à cette vidéo, la Mairie de Beaucaire lance une pétition nationale, afin que les citoyennes et les citoyens se saisissent de ce sujet et réclament la suppression du dispositif ELCO.

> Cliquez ici pour signer la pétition

Julien Sanchez et Chantal Sarrailh en tournée dans les écoles

Pour la rentrée scolaire, Julien Sanchez et son adjointe aux affaires scolaires Chantal Sarrailh ont effectué, lundi et mardi matin, leur traditionnelle tournée des écoles élémentaires et maternelles de la ville. L’occasion pour eux de rencontrer les parents d’élèves, les enseignants et personnels des écoles, et de souhaiter une bonne rentrée scolaire aux 1600 enfants des écoles publiques de Beaucaire classe par classe.
Julien Sanchez et Chantal Sarrailh termineront, dans les prochains jours, cette tournée par les dernières écoles maternelles non visitées en cette rentrée (il y a en effet de plus en plus de classes à Beaucaire et échanger avec les 1600 enfants et leurs enseignants prend du temps).
Le Maire et son adjointe ont, lors de cette tournée, pu contrôler à nouveau les travaux réalisés pendant l’été par les agents des services techniques (peintures dans de nombreuses classes, remplacement de la moquette par du carrelage dans les dernières classes en possédant, nombreux travaux d’électricité,…).
Le très bon travail réalisé par les agents municipaux a par ailleurs été salué par tous.
La Mairie de Beaucaire, sous l’impulsion de la majorité municipale, porte une attention particulière à ses écoles, dont certaines ont été abandonnées, principalement sous la précédente municipalité. Ainsi, malgré un budget très contraint avec les baisses de dotations de l’Etat, le dédoublement des classes totalement improvisé par le Gouvernement sans accompagner financièrement les communes, la suppression des contrats aidés dans toute la France annoncée 15 jours seulement avant la rentrée, l’équipe municipale réussit l’exploit de consacrer un budget important pour que nos enfants étudient dans de bonnes conditions.
Lors de cette tournée, Julien Sanchez et Chantal Sarrailh ont notamment été à l’école de Garrigues Planes, où ils ont pu annoncer aux équipes enseignantes le lancement prochain de l’étude d’extension et de réaménagement de l’établissement.
Ils ont également pu évoquer avec l’équipe pédagogique de l’école Nationale l’étude en cours pour l’extension et la réhabilitation de l’école qui va devoir être remaniée suite à l’annonce du Gouvernement cet été de dédoubler les classes de CP et CE1, réforme gouvernementale estivale qui modifie forcément en substance le projet.

Vendredi dernier, lors d’une conférence de presse, le Maire et son adjointe étaient revenus longuement sur les actions menées en faveur de nos écoles. Vous pouvez retrouver un résumé de cette conférence de presse à l’adresse suivante : https://www.beaucaire.fr/rentree-scolaire-5-bonnes-nouvelles-beaucaire/

Lire la suite

Foire aux chevaux : nos traditions à l’honneur !

Dimanche 3 septembre, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire et vice-président de la communauté de communes, s’est rendu à la foire aux chevaux de Fourques accompagné de Sandrine Corbière, conseillère départementale du canton de Beaucaire et de Yoann Gillet, conseiller régional.

Aux côtés de Gilles Dumas, Maire de Fourques, ils ont dans un premier temps assisté à la bénédiction des chevaux, puis à la messe en Lengo Nostro.

Ils ont ensuite assisté au “Grandiose Défilé” sur le thème cette année de la Révolution (défilé auquel participaient de nombreux Beaucairois et notamment M. Brun et ses attelages). Défilé qui s’est poursuivi dans les arènes de la ville.

Enfin, le Maire de Beaucaire a participé à un banquet champêtre dont la tradition veut que l’on y mange un taureau braisé et une ratatouille faite maison, qui par sa quantité a été il y a quelques années inscrite dans le Guiness des Records.
Lire la suite

Une très belle 2e édition de Beaucaire à l’Italienne !

 Après le succès de la première édition, la Mairie a souhaité renouveler la journée “Beaucaire à l’Italienne”.

Ainsi, ce samedi 2 septembre, Beaucaire s’est mise à l’heure italienne le temps d’une journée avec de nombreuses animations. Après un défilé (avec Vespa, Alfa Romeo et Fiat 500, lanceurs de drapeaux Italiens et masqués Vénitiens), les Beaucairois ont pu profiter d’animations et concerts tout au long de la journée. Les plus jeunes ont également profité d’un espace dédié.

Le Maire, son 1er adjoint en charge de cet événement et de nombreux élus ont bien entendu participé à cette journée festive avec les Beaucairois et visiteurs pour rendre hommage à la culture et aux traditions de nos amis Italiens.
La journée Beaucaire à l’Italienne s’est clôturée par un dîner musical Italien animé par la compagnie Sorfia. L’ambiance y était festive et conviviale… et l’humeur dansante !

Cet événement, organisé et financé par la Mairie, en partenariat avec l’UCIA (Union des Commerçants) fera son retour en 2018. Les magasins Carrefour, Villa Verde et Mr Bricolage ont été des partenaires essentiels. La Mairie tient ici à les remercier.
Pour la prochaine édition, le Maire a d’ores et déjà annoncé de nombreuses améliorations, pour une journée encore plus festive et conviviale. A l’année prochaine !

Lire la suite

Exposition de Marc Dominguez : la culture s’invite à Beaucaire !

Le Maire, Julien Sanchez, son adjointe à la culture, Mireille Fougasse, et plusieurs élus de la majorité municipale, étaient présents vendredi 1er septembre au vernissage de l’exposition de sculptures de Marc Dominguez. A cette occasion, le public a pu rencontrer et échanger avec l’artiste.

L’exposition, située au 27 bis quai du Général de Gaulle dans la salle des expositions de la ville, est gratuite et est à visiter jusqu’au 17 septembre 2017.

Cet événement organisé par la mairie de Beaucaire a permis au public de rencontrer et d’échanger avec l’artiste dans une ambiance conviviale et agréable.

L’exposition est ouverte jusqu’au 17 septembre 2017, du jeudi au dimanche de 15h30 à 19h.

Lire la suite

Rentrée scolaire : 5 bonnes nouvelles pour Beaucaire !

A 3 jours de la rentrée scolaire, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, et Chantal Sarrailh, son adjointe déléguée aux affaires scolaires, accompagnés de Valérie Martinez, directrice du pôle « enseignement, petite enfance, jeunesse » de la Ville, on tenu une conférence de presse ce vendredi 1er septembre pour présenter les nouveautés de la rentrée et faire plusieurs annonces, comme le lancement des études pour la réhabilitation et l’extension de l’école Garrigues Planes, la possibilité de payer la cantine par internet dès janvier 2018 et évoquer les travaux en cours dans les écoles de Beaucaire, la semaine de 4 jours et le choix de la municipalité concernant la présence d’un ATSEM par classe.

Vers une extension et une réhabilitation de l’école Garrigues Planes

L’école Garrigues Planes, qui regroupe des classes maternelles et élémentaires, construite au début des années 60 (qui a connu diverses rénovations et extensions en 1983, 1991 et 2005), accueille aujourd’hui 200 élèves répartis dans 8 classes.
Sa capacité maximum est atteinte.

Aujourd’hui, Julien Sanchez et son adjointe aux affaires scolaires, Chantal Sarrailh, ont décidé de travailler sur la réhabilitation et l’extension de cette école. En effet, la population de la commune est amenée à croître dans les prochaines années (notamment dans ce quartier), du fait du dynamisme de la commune, de sa situation idéale et des nombreux projets portés par la majorité municipale. Beaucaire sera ainsi, à terme, la 3ème ville du département en nombre d’habitants.

Ce projet pour l’école Garrigues Planes, la municipalité le veut bien étudié et suffisamment dimensionné. En effet, une précédente étude, portée par une ancienne municipalité, envisageait des travaux (non financés) qui n’auraient apporté qu’une solution à court terme.
Pour que ce nouveau projet soit une solution à long terme, des réunions de travail seront organisées avec les élus de la commission des affaires scolaires (majorité comme opposition), les architectes, les représentants des parents d’élèves et, bien entendu, les équipes pédagogiques.

Les études commenceront dans les prochaines semaines. Le conseil municipal délibèrera à ce sujet lors de sa prochaine séance (prévue le 21 septembre).
Ce projet d’extension et de réhabilitation de l’école Garrigues Planes s’ajoute au projet en cours d’extension et de réhabilitation de l’école Nationale (principale école du quartier prioritaire du centre-ville).
Deux projets qui sont essentiels pour les petits Beaucairois et leurs familles. Ils représentent pour cette raison une grande partie des investissements réalisés sur le mandat 2014-2020.
Il est fort dommage que rien d’ambitieux n’ait été fait ces 30 dernières années sur ces écoles, à l’époque où les collectivités locales avaient plus d’argent et où on ne réduisait pas leurs dotations.

Vie pratique : Le paiement des cantines par internet, c’est pour bientôt !

Depuis toujours, les parents d’élèves de Beaucaire doivent se rendre en Mairie pour payer la cantine de leurs enfants.
Parce que nous sommes en 2017 et qu’il est temps que Beaucaire dispose de services dignes de ce nom, le Maire de Beaucaire a souhaité que les familles puissent payer leur cantine (mais aussi les centres aérés) de chez elles par internet.
La municipalité a fait la dépense nécessaire à la mise en place de ce nouveau service qui nécessite une formation des agents utilisateurs et sera opérationnel en janvier 2018.
A n’en pas douter : une vraie révolution pour les familles !

Retour à la Semaine de 4 jours : Le souhait des parents entendu par la municipalité !

En 2014, Julien Sanchez et son équipe indiquaient qu’ils consulteraient les Beaucairois sur des sujets importants du quotidien au cours du mandat.
Le rythme de vie des écoliers et de leurs familles étant un sujet important du quotidien, et le Président de la République ayant laissé par décret du 28 juin la possibilité aux communes de revenir à la semaine de 4 jours, le Maire a décidé d’organiser un vote le lundi 3 juillet dernier devant toutes les écoles publiques de Beaucaire (10 bureaux de vote) pour demander aux parents s’ils souhaitaient revenir à la semaine de 4 jours à la rentrée ou rester sur le rythme actuel, les élus de Beaucaire (favorables à la semaine de 4 jours) s’étant engagés à suivre le résultat de la consultation quel qu’il soit.
12 élus municipaux et une vingtaine d’employées du service scolaire ont été mobilisés pour superviser les opérations de vote puis procéder au dépouillement devant les écoles à l’issue du vote.

93,27% des votants se sont prononcés pour le retour de la semaine à 4 jours.

Après avoir demandé en amont l’avis des conseils d’écoles et après avoir pris connaissance des résultats du vote des parents, le Maire de Beaucaire, Julien Sanchez, et son adjointe aux affaires scolaires, Chantal Sarrailh, ont donc acté le retour à la semaine de 4 jours dès la rentrée 2017, ce qui a occasionné un gros travail estival pour le service scolaire.

Les élèves auront donc classe cette année les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30. Les parents qui le souhaitent ou qui n’ont personne pour venir chercher leurs enfants à 16h30 pourront inscrire leurs enfants aux temps d’accueil périscolaires (TAP) afin que leurs enfants soient pris en charge à partir de 16h30 et jusqu’à 18h00.
Rappelons que ce service est un service totalement facultatif que la municipalité a choisi de mettre en place pour aider les enfants et les familles.

Confort : Malgré les baisses de dotation de l’Etat, un ATSEM par classe cette année !

Pour le confort et le bien-être des enfants et des enseignants, l’équipe municipale de Beaucaire a choisi cette année de permettre à nouveau la présence d’un ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles) par classe (ce qui n’est pas du tout une obligation).
Alors que l’Etat baisse les dotations financières aux communes (pourtant échelon de proximité par excellence), c’est une véritable prouesse de la part de la municipalité.
Les plannings des ATSEM ayant été modifiés par le passage à la semaine de 4 jours, les ATSEM devront cette année travailler en centre aéré plusieurs semaines.
Les ATSEM ont tous été réunis en présence du Maire et des élues déléguées le 29 août pour leur rappeler les consignes municipales et les remercier pour leur travail quotidien.


Les travaux dans les écoles continuent !

Le Maire de Beaucaire et son adjointe en charge des affaires scolaires accordent une attention et un intérêt particuliers aux écoles de notre Ville.
Alors que certaines écoles ont été trouvées dans un mauvais état par l’équipe municipale à son arrivée, de nombreux travaux urgents et essentiels ont déjà été entrepris en 2014, 2015 et 2016.
Le Maire, son adjointe aux affaires scolaires, son adjoint aux travaux, son adjoint à la sécurité et les chefs des principaux services de la Ville, ont qui plus est entamé en juin 2016 une importante « tournée du propriétaire » des 11 écoles publiques de Beaucaire.
A chaque fois, pendant près de 4 heures par école, le Maire et son équipe ont visité en compagnie de l’équipe pédagogique chaque classe, chaque salle, regardé les espaces verts et les abords des écoles et ont relevé les problèmes persistants et les imperfections afin de faire faire immédiatement les petits travaux les plus urgents et de faire chiffrer les travaux les plus coûteux (étant précisé que dans plusieurs écoles, des travaux très coûteux – d’isolation notamment – sont nécessaires, les municipalités précédentes n’ayant pas fait des écoles leur priorité).

Cette année, les travaux et les achats de matériels se sont poursuivis et se poursuivent. Plus de 253.000 € (hors projet d’extension de l’école Nationale et hors travaux d’accessibilités) ont été voté au budget pour de nouveaux équipements et travaux.

Inquiétude : Les conséquences du dédoublement des classes de CP et CE1 annoncé par le Président de la République

Le Président de la République a annoncé, au début de l’été, le dédoublement des classes de CP dès la rentrée 2017-2018 dans les zones REP+, le dédoublement des classes de CP dans les zones REP et de CE1 dans les zones REP+ en 2018-2019, ainsi que le dédoublement des classes de CE1 dans les zones REP pour la rentrée 2019-2020.
Beaucaire est largement concernée par cette mesure improvisée.
Improvisée car les élus et le service des affaires scolaires ont été contraints de trouver des solutions tout l’été pour appliquer cette réforme annoncée quelques jours avant les vacances. Dès cette rentrée, 6 classes de CP sont ainsi créées dans les zones REP+, réparties sur 4 écoles de la commune. Pour ce faire, la Mairie a dû transformer en catastrophe des pièces (bibliothèques ou classes spécialisées) en classes de CP et les aménager, avec notamment des achats de mobilier en urgence (alors que la plupart des fournisseurs sont fermés en août). Ces mesures improvisées et non accompagnées sont entièrement à la charge des communes, qui connaissent pourtant parallèlement de lourdes baisses sur leurs dotations de l’Etat depuis plusieurs années.
Si la commune ne se permet pas de juger cette mesure sur le fond à ce stade, elle regrette sa forme et l’absence de compensation financière aux communes pour sa mise en œuvre car cette réforme n’est pas du tout neutre budgétairement. Elle coûte même très cher.
La commune s’inquiète particulièrement pour la rentrée 2018 et le dédoublement annoncé des CE1. Comme la plupart des communes, Beaucaire n’aura pas la place pour dédoubler ses classes de CE1. Nous ne pouvons pas pousser les murs. Le gouvernement prendra-t-il conscience de cela et paiera-t-il les éventuels agrandissements d’écoles induits par cette réforme ?
Quoiqu’il en soit, à Beaucaire, cette mesure annoncée du jour au lendemain a aussi des conséquences sur le grand projet actuellement porté par la municipalité consistant à réhabiliter et étendre l’école Nationale, principale école du centre-ville. Ce projet, de plus de 3 millions d’euros, est préparé depuis plusieurs mois, avec un travail participatif avec les équipes pédagogiques notamment. Les travaux devaient d’ailleurs commencer cet été, pour se poursuivre, en site occupé, pendant plus de 2 ans. Mais cette réforme, qui arrive comme un cheveu sur la soupe, va nous obliger à complètement retravailler le projet si nous ne voulons pas gaspiller d’argent public.
En effet, ce projet anticipait l’augmentation de la population Beaucairoise (et notamment l’arrivée des habitants du futur quartier Sud Canal) en créant un grand nombre de classes supplémentaires.
Or, en plus de cette augmentation de la population déjà anticipée, la ville doit désormais prévoir des espaces supplémentaires pour le dédoublement des classes de CP et de CE1. La municipalité a donc décidé de revoir complètement son projet de réhabilitation et d’extension de cette école, dans un but de bonne gestion des deniers publics. Les études vont donc être relancées et le début des travaux retardé alors que l’argent avait été inscrit par les élus aux budgets 2017, 2018 et 2019 et que tout était prêt pour démarrer le chantier.
On le voit, certaines mesures gouvernementales menées sans concertation ont des conséquences parfois négatives sur les budgets de fonctionnement, mais aussi d’investissement des villes.
Quoiqu’il en soit, même si ce projet s’annonce plus coûteux en raison des mesures gouvernementales, il reste une priorité pour la municipalité et une nouvelle phase d’études va être relancée cette année.
Nous solliciterons d’ailleurs des subventions auprès de l’Etat qui est directement responsable des modifications à apporter à ce projet ambitieux.

Lire la suite

Pré-rentrée : le Maire et ses adjointes rencontrent les ATSEM des écoles publiques de Beaucaire

Hier 29 août, comme avant chaque rentrée, le Maire de Beaucaire, accompagné de Chantal Sarrailh (son adjointe aux affaires scolaires) et des responsables du service scolaire de la Ville, ont rencontré les ATSEM (Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles) des écoles publiques de la commune, tous employés de la Mairie de Beaucaire, pour une réunion de travail avant la rentrée scolaire.
L’occasion de remercier ces agents communaux pour leur travail toute l’année auprès des petits Beaucairois, d’évoquer les conséquences (en terme de temps de travail et de plannings) du vote des parents d’élèves en faveur de la semaine de 4 jours dès la rentrée 2017 mais aussi les travaux programmés dans les écoles ainsi que le futur système de paiement des cantines par internet (auquel tiennent beaucoup le Maire et son adjointe, et qui sera lancé dès début janvier 2018 et permettra aux parents de payer la cantine ou les centres aérés depuis chez eux sans se déplacer en Mairie).

Leurs plannings ayant été modifiés par le passage à la semaine de 4 jours, les ATSEM devront cette année travailler aussi en centre aéré plusieurs semaines. Viviane Tisseur, adjointe au Maire déléguée à la jeunesse, a pu évoquer ce sujet avec elles.

Malgré les baisses de dotations de l’Etat aux communes et le coût important de cette décision, l’équipe municipale de Beaucaire a choisi cette année de permettre la présence d’un ATSEM par classe (ce qui n’est pas une obligation) pour le confort et le bien-être des enfants.

Merci à tous nos ATSEM (et bien sûr aussi à ceux de l’enseignement privé) pour leur travail au quotidien auprès des enseignants et des enfants !

Lire la suite