Discrimination : Le Maire de Beaucaire reconnu innocent par la Justice.

Jeudi dernier se tenait à Nîmes le procès du Maire de Beaucaire, poursuivi pour islamophobie par 6 commerçants de Beaucaire mettant en avant leur appartenance à la religion musulmane.
Ces commerçants, qui avaient refusé de respecter ses arrêtés tranquillité publique à l’été 2015 leur imposant la fermeture des commerces à 23h, niaient toute nuisance sonore et prétendaient qu’on leur demandait de fermer uniquement parce qu’ils étaient musulmans (comme si cela était écrit sur leurs visages !).
Évidemment et logiquement, le Tribunal Correctionnel de Nîmes a estimé que les faits de discrimination n’étaient pas constitués, les arrêtés municipaux tranquillité publique du Maire concernant plusieurs rues dans leur ensemble (rues particulièrement étroites et où les terrasses ne sont pas autorisées).
Les musulmans n’étaient évidemment pas spécifiquement visés par ces arrêtés qui visaient simplement les rues où des nuisances et des troubles avaient été constatés aux abords de commerces pendant la nuit et incommodaient réellement et clairement les riverains.
La Préfecture et la police nationale refusant de faire respecter les arrêtés municipaux de fermeture tant qu’un procès était en cours, à l’été 2015, la police municipale avait chaque soir dressé procès verbal contre les commerçants concernés pour qui la loi et la tranquillité publique ne sont visiblement pas des notions importantes.
Désormais fort de ce jugement, le Maire de Beaucaire a indiqué qu’il reprendrait les mêmes arrêtés à l’été 2017 si de nouvelles nuisances sont constatées et signalées par les riverains.
Le droit étant du côté du Maire, les commerçants ne pourront cette fois plus se victimiser pendant des mois à grand renfort d’articles de presse comme ils ont pu le faire.
Rappelons que même la Présidente du conseil régional avait soutenu les commerçants contre le Maire dans cette affaire, parlant de “commerçants souffrant de décisions démagogiques”.
Comme s’il était démagogique de défendre la tranquillité publique et le droit à dormir.

Marché de Noël : Message du Maire de Beaucaire

Pour la deuxième année consécutive, le Marché de Noël de Beaucaire, installé sur un nouveau périmètre, aura animé le week-end de nombreux Gardois, petits et grands.
Transhumances nocturne et diurne, ferme aux animaux, cirque, fête foraine, spectacles de qualité, photo avec le Père Noël, crèche provençale, conférence sur les Traditions de Noël en Provence, exposition et vente de santons, artisans d’exception triés sur le volet, illuminations nouvelles et ambitieuses : tout était réuni pour passer de bons moments.

Devant le succès incontestable du Marché de Noël 2016 de Beaucaire, je tiens, en tant que Maire à adresser toutes mes félicitations à mon adjointe déléguée aux festivités, Mireille Fougasse, à mes élus délégués à la sécurité, à mon directeur de cabinet ainsi qu’à tous les agents ayant contribué à l’organisation et/ou à la réussite de cet événement.

Service festivités, service communication, services techniques, police municipale, service commerce, service jeunesse, service entretien des bâtiments : chacun a apporté sa pierre pour la réussite de cet événement et doit être amplement remercié, sans oublier bien sûr les exposants, et le Père Noël.

Cet événement majeur étant passé, chacun peut se mettre en route maintenant pour la préparation de tous les temps forts 2017 qui nous promettent encore de beaux moments et de bons souvenirs.

Joyeux Noël à tous !

Beaucaire a rendu hommage aux morts pour la France en Algérie

La Ville de Beaucaire organisait ce lundi 5 décembre à 11h00 une cérémonie commémorative à l’occasion de la Journée d’Hommage aux morts pour la France de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie.

 

Le Beaucaire Magazine de novembre est en ligne !

Toute l’action municipale et les projets d’une ville qui avance dans ce nouveau numéro de Beaucaire Magazine !

AU SOMMAIRE

4 – ÉCOLES DE LA VILLE : DES VISITES EFFICACES !
7 – PROCHAINES PERMANENCES DU MAIRE SANS RENDEZ-VOUS
8 – ÉCOLE NATIONALE : LE GRAND PROJET VA BIENTÔT COMMENCER
10 – LES TRAVAUX CONTINUENT
12 – MARCHÉ DE NOËL : LE PROGRAMME 2016
14 – NOUVEAU CENTRE AÉRÉ MATERNEL : LA VÉRITÉ, RIEN QUE LA VÉRITÉ !
16 – PISCINE, JULIEN SANCHEZ DÉTERMINÉ À CE QUE LA PISCINE RESTE À BEAUCAIRE !
19 – SAISON CULTURELLE : UN DÉBUT DE SAISON EXCEPTIONNEL !
20 – RENCONTRE AVEC VÉRONIQUE GENEST
22 – BEAUCAIRE : LE MAIRE ET SON 1ER ADJOINT AUX CÔTÉS DES ENTREPRENEURS
23 – DÉVELOPPEMENT D’ACTIVITÉ : LA VILLE FAIT DE LA PLACE À BIO HABITAT !
24 – L’ACTU EN BREF
28 – CONSEILS CITOYENS
29 – TRIBUNES LIBRES
30 –ORDURES MÉNAGÈRES
31 – LA CCBTA SUPPRIME L’OFFICE DU TOURISME !
31 –  RECENSEMENT

Beaucaire fière de ses traditions

Beaucaire fière de ses traditions :
Le Maire de Beaucaire vous invite à découvrir notre crèche provençale de Noël exposée dans la cour de l’Hôtel de Ville et remercie son adjointe à la culture pour son implication.

L’édito du Maire – Novembre/Décembre 2016

Beaucairoises, Beaucairois,
Chers amis,

L’avenir de la France, l’avenir de Beaucaire, ce sont nos enfants, ce sont nos petits-enfants. Parce que nous voulons le meilleur pour eux, et parce que nous leur devons, j’ai décidé, avec les moyens qui sont ceux d’une commune de 16 000 habitants, d’agir pour nos écoles.

Ainsi, avec mon équipe municipale et avec les services de la Ville, j’ai entrepris une visite de fond en comble des 10 écoles publiques de Beaucaire.
Pendant 10 demi-journées, chaque pièce, chaque lieu de vie de nos enfants ont été visités dans le détail pendant de longues heures. Le constat fut accablant : Quel gâchis ! Quel laisser-aller de la part des anciennes municipalités ! Un vrai écœurement.

Pour mettre nos écoles à niveau, le travail est aujourd’hui immense.

Alors que mes prédécesseurs ont beaucoup promis en la matière, j’ai décidé, avec mon équipe, d’agir vraiment, petit à petit, avec les moyens financiers dont nous disposons, et en faisant des écoles de Beaucaire une priorité.

Ainsi, la majorité municipale a d’ores et déjà mis au budget la réhabilitation et l’extension de l’école Nationale pour 2,5 millions d’euros. Un projet ambitieux qui fera de cette école historique de notre centre-ville une école pilote et fonctionnelle avec tableaux numériques et conditions de travail idéales. Les travaux commenceront mi 2017 pour 2 ans en site occupé. Je précise que l’équipe pédagogique et mon opposition ont été associés aux réunions de travail.

Cette réhabilitation et cette extension (promises depuis 10 ans mais jamais menées) seront l’occasion d’un regroupement : ainsi, les élèves de l’école Préfecture rejoindront à la rentrée 2019 l’école Nationale qui accueillera aussi petit à petit les enfants de Sud Canal au fur et à mesure des constructions de ce nouveau quartier qualitatif. L’école du Château sera quant à elle fermée et ses élèves rejoindront l’école Préfecture.

Ces décisions de gestion en bon père de famille sont dans la droite ligne de notre philosophie : s’occuper des habitants, améliorer leur quotidien et embellir l’existant.

Concernant les autres écoles, des travaux y sont aussi menés de manière importante. Chaque année, plusieurs centaines de milliers d’euros sont dépensés par la municipalité pour le quotidien de nos enfants. Nous travaillons aussi sur d’autres projets majeurs mais attendons d’avoir une garantie sur leur financement avant de vous les annoncer, car nous ne disons jamais rien à la légère.

En dehors des écoles, d’autres travaux sont actuellement réalisés : qu’il s’agisse des travaux du Cours Sadi Carnot et du Quai de la Paix, de ceux du Quai de Gaulle, de la rue des Marronniers ou encore des travaux sur certains réseaux d’assainissement vétustes du centre-ville.

Mes opposants vous diront que j’endette la ville. Je leur réponds qu’en 2020, en 6 ans, sous mon mandat, j’aurai remboursé près de 9 millions d’euros de dettes accumulées essentiellement par mes prédécesseurs (pour quoi faire ?). Ce désendettement est bien plus important que ce que nous avons choisi d’emprunter à ce jour pour moderniser la ville et engager des travaux en attente ou promis depuis 10 ou parfois 20 ans.

Le rôle d’un Maire est d’avoir de l’ambition pour sa ville et d’améliorer le cadre de vie de ses concitoyens, de faire son maximum au quotidien tant qu’il est aux responsabilités. Avec mon équipe, je m’y emploie chaque jour.

Pendant ce temps, mes opposants passent leur temps à me diffa mer. Quelle triste existence que la leur ! Dans la vie, on existe soit par les actes que l’on accomplit, soit par le dénigrement de son prochain. Ils ont visiblement choisi la deuxième option, nous choisissons la première.

Merci pour vos messages de soutien, vous qui avez conscience de tout ce que nous faisons avec peu d’argent et peu de moyens, tout en baissant les 3 taux communaux d’imposition, là où d’autres ont gaspillé l’argent qui coulait autrefois à flot et se sont peu occupés de nos écoles et des projets structurants de la Ville.

Très cordialement,

 

Julien SANCHEZ
Maire de Beaucaire
Conseiller régional d’Occitanie

Extrait du Beaucaire Magazine de novembre 2016

Développement d’activité : La Ville fait de la place à Bio Habitat !

Début novembre, Julien Sanchez (Maire de Beaucaire) et Jean-Pierre Fuster (1er adjoint en charge du commerce et de l’artisanat) recevaient en Mairie M. Eric Desvergnes, directeur du site de Beaucaire de Bio Habitat (ex IRM), entreprise spécialisée dans la fabrication intégrale de mobil-homes.
L’entreprise, qui emploie 110 titulaires sur son site de Beaucaire, mais aussi jusqu’à 70 intérimaires en période de pleine activité, est actuellement en pleine santé et se trouve à l’étroit.
Soucieuse d’accompagner le développement de la société et de soutenir les entreprises du territoire, l’équipe municipale a donc accepté de louer pour 7 mois à cette société un terrain communal de 15 000m2 qui jouxte l’entreprise.
Les ouvriers de Bio Habitat peuvent donc désormais continuer à travailler avec leur savoir-faire unique, reconnu à l’international.
Une bonne nouvelle pour l’emploi et l’économie locale tout en permettant à la Ville d’encaisser un loyer pendant 7 mois.

Beaucaire : Julien Sanchez répond au quotidien “Présent”

Dans son édition du 23 novembre, à quelques jours de l’installation en Mairie de notre crèche Provençale, le quotidien “Présent” publie une courte interview de notre Maire, Julien Sanchez.
Il y aborde les diverses attaques en justice dont il fait l’objet en tant que Maire de la part de certains pour tenter de l’intimider.
Dans cet entretien, le Maire de Beaucaire rappelle qu’il ne se laissera jamais intimider.
interview-julien-sanchez-present-23-11-2016

Ordures ménagères : La CCBTA a encore frappé !

Trop, c’est trop !
Après avoir supprimé la distribution des sacs noirs, la Communauté de Communes Beaucaire Terre d’Argence (CCBTA), présidée par Juan Martinez, également Maire de Bellegarde, a décidé, en dehors des centres-villes, de ne plus ramasser les poubelles directement devant les habitations.
Désormais, les habitants doivent apporter les poubelles dans 94 conteneurs, répartis sur le territoire de la commune. Une mesure dénoncée par les élus de la majorité municipale de Beaucaire puisqu’elle va à l’encontre de l’amélioration du service rendu au public. Plus grave encore, les conteneurs, déjà installés depuis plusieurs semaines dans les villages alentours et depuis peu à Beaucaire, causent des problèmes :

  • Des personnes âgées obligées de faire 1 kilomètre pour aller déposer leurs sacs d’ordures ménagères
  • Des personnes handicapées qui ne peuvent plus déposer leurs sacs poubelles
  • Des conteneurs pleins, qui débordent
  • Des odeurs insupportables pour les riverains
  • Des rats à proximité de ces conteneurs
  • Un positionnement irréfléchis des conteneurs entraînant des problèmes de visibilité pour piétons et automobilistes

Et les choses ne vont pas s’arranger… Car malgré les demandes du Maire de Beaucaire et de ses élus, la CCBTA persiste à ne prévoir qu’un seul nettoyage par an des conteneurs. Bonjour les odeurs ! Lire la suite

Nouveau quartier Sud Canal : un projet majoratif !

Depuis leur élection, le Maire de Beaucaire et son équipe travaillent sur la création d’un nouveau quartier, appelé “Sud Canal”. Situé au sud du canal, derrière l’ancien garage Ford, ce secteur, à l’abandon depuis plus de 20 ans, a fait l’objet de nombreux projets et promesses électorales des différents Maires successifs sans que rien de concret ne voie le jour jusqu’ici.

Conscient du besoin de renouvellement urbain et soucieux de préparer l’avenir pour rendre Beaucaire encore plus attractive et valoriser les abords du Canal, Julien Sanchez a souhaité avancer rapidement sur ce dossier dès le début du mandat en mettant les moyens pour acquérir les parcelles et bâtiments n’appartenant pas encore à la commune sur ce secteur (près de 2 millions d’euros d’acquisitions d’avril 2014 à décembre 2016 sans expropriation).
Aujourd’hui, les choses avancent et le Maire posera la première pierre de ce futur quartier à haute valeur ajoutée pour la ville dans les trois ans à venir. Située dans la 1ère couronne urbaine au sud du centre ancien de Beaucaire, cette zone d’environ 4,1 hectares (en limite de secteur sauvegardé) constitue un espace stratégique de mutation, à vocation principale d’habitat. Une concertation avec la population a lieu depuis le 24 mars 2016.

N.B. : Les images utilisées ici sont des images d’illustration de ce que la Ville souhaiterait réaliser dans ce quartier dans l’idéal. Elles ne sont pas contractuelles à ce stade du projet, des réunions publiques devant notamment avoir lieu et une partie de l’opposition municipale souhaitant bloquer le projet à tout prix sans même le connaître.



Sud Canal c’est :

• Un nouveau quartier
• Des logements de qualité
• Un secteur majoratif pour Beaucaire
• Un levier de développement urbain et économique
• De l’hôtellerie