Pole d'échange multimodal

La commune souhaite à terme que la halte SNCF (propriété de la SNCF) soit mieux valorisée et plus utile à la population de notre bassin de vie. Ceci n’ayant été fait par personne jusqu’ici, la Mairie souhaite prendre les choses en main et aussi améliorer l’accessibilité de la halte SNCF (création de trottoirs pour s’y rendre, amélioration des accès) et y développer l’intermodalité (un arrêt de la navette municipale y sera ainsi par exemple ajouté au 1er janvier 2019). Le Maire souhaite également que la SNCF et le conseil régional (compétent en matière de transports régionaux) améliorent la desserte de la halte SNCF (actuellement beaucoup de trains de la ligne Avignon Nîmes passent mais ne s’arrêtent pas, or, les Beaucairois, notamment les plus modestes et ceux vivant en quartiers dits prioritaires, ont aussi besoin de modes de transports pour accéder à l’emploi). Enfin, le Maire souhaite l’installation d’un distributeur de billets sur le site, équipement qui manque cruellement depuis toujours et empêche un comptage sérieux du nombre de voyageurs.
Mais avant d’obtenir et de faire tout cela, la première étape est le lancement des études préalables obligatoires imposées par le conseil régional pour tout projet de pôle d’échange multimodal. Ces études (d’un montant de 89 000€) débutent en ce moment avec l’accord du conseil régional, le Maire ayant inscrit la somme au budget municipal et ayant depuis mandaté la Société Publique Locale Terre d’Argence pour mener à bien ce projet.

Vendredi 23 novembre 2018, un rendez-vous avait été organisé avec les services du conseil régional pour parvenir à une entente sur le cahier des charges technique des études obligatoires et pour pouvoir prétendre éventuellement à un subventionnement de 50% du conseil régional sur ces études. Sans l’autorisation écrite préalable du conseil régional pour démarrer les études, aucun subventionnement n’est en effet possible. Le dossier de demande de subvention de Beaucaire sera étudié par les élus du conseil régional… en avril 2019.
Un comité de pilotage associant notamment la SNCF, le conseil régional, le conseil départemental et la communauté de communes se tiendra à l’initiative de la Mairie au premier trimestre 2019. Encore un dossier jamais traité par le passé et qui avance !

89 000 € sont inscrits au budget 2019 pour cette étude.