Articles

11 novembre 2021 : Beaucaire commémore l’Armistice de 1918 et rend hommage aux morts pour la France

En ce 11 novembre, journée de célébration de l’Armistice du 11 novembre 1918 et d’hommage à tous les morts pour la France d’hier et d’aujourd’hui, la Ville de Beaucaire organisait une cérémonie au monument aux Morts de la route de Saint-Gilles.

Ainsi, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, entouré de son conseiller municipal délégué aux anciens combattants (Jean-Pierre Pérignon), d’élus du conseil municipal, de la conseillère départementale du canton de Beaucaire et des autorités civiles et militaires, a tenu à cette occasion un discours afin de rendre hommage à nos combattants d’hier, et en particulier aux « Beaucairois héroïques qui doivent rester, pour chacun de nous, un modèle, un exemple et une source d’inspiration ».

Lors de la cérémonie, qui s’est par ailleurs tenue en présence d’un piquet d’honneur du 503e régiment du train de Nîmes-Garons emmené par le capitaine Paquier, des cadets de la Défense et d’élèves de l’option métiers de la sécurité Croix-Rouge de l’institut d’Alzon, Julien Sanchez a rappelé l’importance de penser à nos soldats d’aujourd’hui et de donner à l’Armée Française les moyens d’être une armée indépendante, digne d’une grande puissance, capable de défendre par elle-même ses intérêts et de garantir sa sécurité face aux menaces d’aujourd’hui (notamment les attentats islamistes).

Le Colonel (er) Gérard Sarrailh (coordinateur des associations patriotiques) a pu lire quant à lui le discours de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens Combattants.

Avant de clôturer la cérémonie par le traditionnel vin d’honneur, le dépôt de gerbes a été effectué devant le Monument aux Morts, officiellement inscrit depuis fin 2018 au titre des monuments historiques par arrêté préfectoral, successivement par les enfants des écoles, les élèves du lycée privé section métiers de la sécurité Croix-Rouge, les sapeurs-pompiers de Beaucaire, les anciens combattants puis M. le Maire.

La prochaine cérémonie commémorative aura lieu le dimanche 5 décembre à 11h00 à l’occasion de la Journée nationale d’hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie.

 

 

Lire la suite

Beaucaire commémore dignement le 11 novembre

En ce 11 novembre 2016, 98 ans après l’Armistice de 1918, le Maire de Beaucaire et les élus municipaux ont rendu hommage aux morts pour la France et aux anciens combattants devant de nombreux Beaucairois rassemblés.

Un piquet d’honneur du 503e régiment du Train de Nîmes-Garons, la Police Municipale et Nationale, les Sapeurs-pompiers et les associations d’anciens combattants étaient présents.
Pour l’occasion, des élèves de l’école de la Moulinelle et du collège Elsa Triolet ont formé une chorale pour rendre hommage aux Morts pour la France.

Dans son discours, après avoir rappelé le bilan meurtrier de la 1re Guerre Mondiale, le Maire de Beaucaire a rappelé qu’il ne fallait jamais oublier ceux qui ont su se battre et résister pour nous offrir la paix, précisant que, hélas, la paix et la liberté ne sont pas la réalité pour beaucoup de citoyens dans le monde encore aujourd’hui. Julien Sanchez a notamment alerté sur les dangers de l’islamisme qui recrute y compris dans notre jeunesse et menace de nombreuses nations dont la France.
Le Maire de Beaucaire a souhaité rendre une nouvelle fois hommage aux policiers, pompiers, médecins, surveillants pénitentiaires et enseignants qui sont dans de nombreux endroits pris impunément pour cible et dont l’autorité est bafouée. Il a dénoncé le laxisme de la justice et affirmé qu’il faudra, le moment venu, réinverser ces valeurs et faire en sorte que les bons se rassurent et que les méchants tremblent.
Enfin, le Maire de Beaucaire a insisté sur la nécessité de consacrer un Budget plus important à notre Armée pour des moyens et des effectifs supplémentaires dans ce domaine fondamental.
Un dépôt de gerbes a été effectué par les associations patriotiques, les élus et par les enfants de l’école de la Moulinelle.