Articles

Une abrivado carnavalesque festive et conviviale !

Ce samedi 30 juillet au matin se déroulait la traditionnelle abrivado carnavalesque organisée par les Bandas Camariguos et la Ville de Beaucaire.
Dans une ambiance festive et conviviale, les nombreux participants déguisés ont déambulé avec les taureaux et les chevaux du stade Eric Baska jusqu’aux Arènes.

L’Etat se couche face à une manifestation pourtant interdite

Hier vendredi 29 juillet 2016, le Tribunal Administratif de Nîmes, saisi en urgence par les organisateurs du Totemystik Festival, donnait raison à la Ville de Beaucaire et validait l’interdiction par le Maire de ce Festival (voir ici : https://www.beaucaire.fr/tribunal-administratif-donne-raison-a-ville-de-beaucaire-acte-linterdiction-totemystik-festival/).

Malgré cette décision de justice, les organisateurs décidaient d’envoyer tout de même l’adresse du festival (jusque là tenue secrète) aux participants et le festival commençait, la police nationale (au courant depuis plusieurs jours) n’étant pas en effectifs suffisants pour faire respecter la décision de justice et l’arrêté d’interdiction.

L’ordonnance du Tribunal se terminait pourtant comme suit : “La république mande et ordonne au préfet du Gard en ce qui le concerne ou à tous huissiers de justice à ce requis en ce qui concerne les voies de droit commun contre les parties privées, de pourvoir à l’exécution de la présente décision”.

En plein état d’urgence, la Ville de Beaucaire constate que l’Etat est incapable de faire respecter la moindre décision de justice pourtant prise pour des motifs de sécurité et d’état d’urgence.
Elle constate également que dans ce pays c’est la loi du plus grand nombre et le laxisme généralisé qui l’emportent.

La ville de Beaucaire n’ayant pas l’habitude d’être soumise au fait accompli, un huissier a été mandaté pour constater l’existence de ce festival malgré son interdiction ainsi que les nombreuses nuisances liées.

Le Maire de Beaucaire a également déposé plainte en fin de matinée contre les organisateurs et le propriétaire du terrain pour organisation de manifestation illicite, attroupement et préjudice pour la commune (dont les fêtes de la Ville se tiennent au même moment). Une plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui a également été déposée.

Si un attentat ou des problèmes graves de sécurité ou de salubrité publique devaient intervenir sur ce festival, la Ville de Beaucaire tiendrait l’Etat pour responsable car elle a tout fait pour interdire cette manifestation et n’a pas été aidée efficacement par l’Etat dont c’est pourtant la responsabilité.
Il est temps que les Français se rendent compte que l’Etat n’assure pas leur sécurité et qu’en plus de céder face aux trafiquants de drogue et à la petite délinquance, il baisse aussi le pantalon devant des organisateurs de manifestations interdites par la justice.

Afin de renforcer l’efficacité de sa plainte et de faire condamner lourdement les organisateurs et le propriétaire des lieux qui ont maintenu ce festival malgré son interdiction, la Ville de Beaucaire appelle chaque Beaucairois s’estimant victime de nuisances à en témoigner et à laisser ses coordonnées sur le formulaire prévu à cet effet ici même : https://www.beaucaire.fr/les-services-municipaux/securite/signaler-un-probleme-de-securite-a-la-police-municipale/

Affluence record pour “Les 100 taureaux” 2016 !

Les “100 taureaux” 2016, qui se tenaient vendredi 29 juillet, ont connu une affluence record.
Des milliers de personnes étaient présentes pour admirer ce grand lâcher de taureaux, offert par la Ville de Beaucaire, et assuré par la célèbre Manade Aubanel.

Large succès pour le 1er jour du Salon Taurin 2016 !

Jeudi 29 juillet, le Salon Taurin de Beaucaire a ouvert ses portes pour 5 soirées sous le signe de la fête.
Pour ce premier jour, la Ville de Beaucaie a offert un spectacle sur le thème de la folie des années 80, avec Jean-Pierre Mader, cookie Dingler, William de “début de soirée” et l’orchestre Newzik, au pied des Arènes. Plusieurs milliers de personnes ont assisté au concert, dans une ambiance festive et conviviale. Les bodégas du Chalet et du “7”  n’étaient pas en reste avec des DJ’s qui ont fait danser les nombreux Beaucairois et visiteurs présents.

Saint Roman accueillait comme chaque année sa traditionnelle abrivado

Ce jeudi 28 juillet se déroulait la traditionnelle abrivado de Saint-Roman, de l’Abbaye jusqu’aux Arènes.
Après la bénédiction des chevaux par l’abbé, de très nombreux Beaucairois et visiteurs se sont élancés (en courant ou à vélo). Le Maire et deux de ses adjoints étaient bien sûr parmi les coureurs.

Les Beaucairois au rendez-vous pour la première abrivado du Canal

Tout en restant fidèles aux traditions, le Maire de Beaucaire et ses élus ont tenu à lancer un certain nombre de nouveautés cette année pour les festivités.

Ainsi, mercredi 27 juillet, une abrivado s’est déroulée autour du Canal en présence de nombreux Beaucairois !

Le Maire, qui a souhaité mettre particulièrement à l’honneur cette année le Canal dans les festivités de la ville (des joutes s’y sont déroulées pour la première fois depuis 20 ans samedi dernier), rappelle qu’il a demandé à l’Etat, au conseil régional, au conseil départemental, à la communauté de communes de se mettre autour d’une table pour financer ensemble la réouverture de l’écluse de Beaucaire qui permettrait de relier le Canal du Rhône à Sète à la Méditerranée via le Rhône (un projet de 30 à 50 millions d’euros que la Ville ne peut évidemment pas porter seule).

(En savoir plus sur le projet de réouverture de l’écluse ici : https://www.beaucaire.fr/nos-projets/la-reouverture-de-lecluse/ )

Sollicité par le Maire de Beaucaire, le Préfet du Gard a organisé il y a quelques jours un premier rendez-vous en Préfecture avec les représentants de l’Etat, de la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) et de VNF (Voies Navigables de France) sur ce sujet.
Cette réouverture aurait des conséquences économiques, touristiques et environnementales importantes pour toute la région et même au-delà, alors que depuis de nombreuses années, le port de Beaucaire est un cul de sac.
Le Maire a rappelé les efforts financiers faits par l’Etat et la Région pour le Canal du Midi, et a demandé à ce que le Canal du Rhône à Sète (qui traverse des villes au moins aussi jolies que celles du Canal du Midi) soit logé à la même enseigne et valorisé lui aussi avec ambition.

Traditions : l’encierro de la Redoute 2016 a eu lieu

Ce mardi 26 juillet, se déroulait le traditionnel encierro du la Redoute. De très nombreux Beaucairois et visiteurs étaient présents, ainsi que le Maire et de nombreux élus.
Les taureaux de la Manade Labourayre ont encore offert un beau moment de fête.

Des centaines de spectateurs pour le traditionnel encierro du square Eyssette !

Hier, lundi 25 juillet, se déroulait le traditionnel encierro du square Eyssette.
Devant des centaines de Beaucairois et visiteurs, et en présence du Maire et de nombreux élus, les taureaux de la Manade Labourayre ont offert un beau moment de fête et de convivialité.
 
Rendez-vous ce soir, mardi 26 juillet à 19h, pour l’encierro de la Redoute !

Écoles : une attention particulière pour le bien-être de nos enfants

Julien Sanchez et Chantal Sarrailh, son adjointe déléguée aux affaires scolaires, recevaient il y a quelques semaines l’ensemble des directeurs des écoles de Beaucaire en mairie. L’occasion de faire un point sur les travaux réalisés par la municipalité cette année et sur ceux prévus cet été dans les écoles de notre Ville.
Du côté des grands travaux : Le lancement de la réhabilitation de l’école Nationale (attendu depuis de nombreuses années mais jamais lancé par les précédentes équipes municipales) a ainsi été annoncé par le Maire pour mi 2017 (coût : 2,5 millions d’euros). Une réhabilitation en site occupé qui durera environ 2 ans et à laquelle les enseignants de l’école et les élus (de la majorité et de l’opposition) membres de la commission éducation ont été et seront associés.
Le Maire et son adjointe ont également annoncé la réfection de la façade de l’école Moulinelle (sur l’été 2016) et la réfection du parking de l’école Garrigues Planes d’ici 2017 (celui de l’école Moulinelle ayant été fait comme promis par le Maire et son adjointe dans les temps à l’été 2015).

De nombreux travaux ont aussi été réalisés ou annoncés dans les écoles pour 2016, dont certains étaient nécessaires pourtant depuis bien des années.
Le manque d’investissements dans les écoles des précédentes municipalités est bien une réalité… qu’il faut rattraper petit à petit.

La municipalité travaille aussi sur les économies d’énergie avec, pour commencer, le changement de tous les luminaires de l’école élémentaire Moulinelle (recours à de l’éclairage LED).
Sans oublier les dépenses d’équipement (3 ordinateurs par classe de CM2 souhaités par le Maire et son adjointe pour septembre). Et bien sûr les dépenses importantes (qui n’existaient pas les années précédentes) liées aux vigiles afin que toutes les fêtes d’école puissent tout de même se tenir (bien que la France soit en état d’urgence).

Le Maire a remercié son adjointe pour sa présence sans faille toute l’année aux conseils d’école afin d’écouter et de répondre aux questions des équipes pédagogiques et les parents d’élèves.
Il a également remercié les équipes pédagogiques, le service scolaire de la Ville, les ATSEM, le personnel d’entretien, des cantines, des TAP, les papies et mamies écoles, les ouvriers des services techniques, pour leur travail tout au long de l’année dans nos écoles.
Enfin, le Maire a annoncé qu’il se rendrait pendant 3 heures dans chaque école d’ici fin octobre accompagné de ses adjoints aux affaires scolaires, aux travaux et à la sécurité mais aussi des principaux chefs de service de la Ville (directrice du pôle scolaire, directeur des services techniques, chef de la police municipale, etc.) afin d’étudier les autres améliorations à apporter dans les écoles de la Ville, qui n’étaient visiblement pas la priorité des précédentes municipalités.
Deux visites sur 10 ont été effectuées dès le mois de juin (à Puech élémentaire et Garrigues- Planes).

On ne rattrape pas 20 ans en 2 ans mais la volonté est là et enfin une municipalité met des moyens importants pour des travaux ambitieux pour ses écoles, malgré le budget très contraint que peut avoir une ville de 16 000 habitants et en baissant les 3 taux locaux d’imposition (voir ci-dessous).

TRAVAUX 2015/2016

Maternelle Condamine
» Installation d’une structure d’activités 11.051,03 €
» Etanchéité du toit terrasse 20.640,00 €

Elementaire Condamine
» Extension de l’alarme 788,40 €
» Réfection de la toiture 22.853,00 €
» Pose de carrelage 6251,74 €
» Peinture dans 4 classes 1160,00 €
» Réfection du toit terrasse 26.535,00 €
» Installation d’éclairage LED 47.000,00 €

Maternelle Puech Cabrier
» Étanchéité du sas d’entrée 1.128,00 €

Maternelle Moulinelle
» Pose de carrelage 15.569,56 €

Maternelle et Elémentaire Moulinelle
» Réfection de la façade 83.880,00 €

Maternelle du Château
» Réfection du sol de la structure multi-activité 9.619,20 €
» Remplacement de l’alarme 990,90 €

Maternelle Garrigues Planes
» Installation d’un jeu de cour 3.816,74 €

TOTAL : 251.583,57 €
de travaux

ACHATS D’ÉQUIPEMENTS
POUR LES ÉCOLES EN 2016

Maternelle Condamine
» Ordinateur portable
» 6 tricycles
» Mobilier pour espace accueil / réunion et café des parents

Maternelle Puech Cabrier
» 3 tricycles
» Meuble à bac et armoire

Maternelle Moulinelle
» 6 tricycles
» Meuble à bacs

Maternelle Garrigues Planes
» 3 tricycles
» Structure d’activités
» Desserte à roulette

Maternelle du Château
» Ordinateur portable
» 2 postes CD
» Mobilier pour le hall maternelle

Ecole élémentaire Condamine
» 6 ordinateurs
» Ordinateur portable
» Mobilier pour les classes

Ecole élémentaire Garrigues Planes
» 3 ordinateurs
» Vidéo-projecteur

Ecole élémentaire Préfecture
» 3 ordinateurs
» Téléviseur

Ecole élémentaire Moulinelle
» 6 ordinateurs
» Ordinateur portable
» Mobilier pour une classe

Ecole élémentaire Nationale
» 6 ordinateurs
» Ordinateur pour la direction
» 20 chaises

Ecole élémentaire Puech Cabrier
» 6 ordinateurs
» 2 vidéo-projecteurs

TOTAL : 40.380,00 €
de matériel