Articles

Ça plane pour le Salon Taurin avec Plastic Bertrand !

Le Salon Taurin 2017 de Beaucaire s’est poursuivi samedi, pour son 3ème jour. Les bodégas ont ouvert leurs portes à 18h et la foule est venue en nombre après un spectacle dans les Arènes (Forcados, Recortadores et saut de cheval à taureau).

Un peu plus tard dans la soirée, la folie des sixties a envahi le Salon Taurin avec Laurent Comtat, avant de laisser place au concert de Plastic Bertrand, dont l’énergie est toujours aussi incroyable. Plusieurs milliers de personnes étaient présentes.

Un orchestre a ensuite pris le relai et les bodégas ont accueilli Beaucairois et visiteurs jusque tard dans la nuit.

Ce dimanche, le Salon Taurin accueillera l’orchestre Kontrast pour une soirée musicale très festive.

 

Gros succès pour les 100 taureaux !

L’encierro des 100 taureaux 2017, qui se tenait vendredi 28 juillet, a connu un grand succès !

Des milliers de personnes étaient présentes pour admirer, le long du champ de foire, ce grand lâcher de taureaux, offert par la Mairie de Beaucaire, et assuré par la célèbre Manade Aubanel.

La soirée disco a enflammé le 2e jour du Salon Taurin !

Le Salon Taurin 2017 de Beaucaire s’est poursuivi vendredi, pour son 2ème jour. Les bodégas ont ouvert leurs portes à 18h et la foule est venue en nombre après l’encierro des 100 taureaux.

Un peu plus tard dans la soirée, à 21h30, la troupe Frenchy a enflammé le Salon Taurin avec une soirée disco. Plusieurs milliers de personnes étaient présentes.

Un orchestre a ensuite pris le relai et les bodégas ont accueilli Beaucairois et visiteurs jusque tard dans la nuit.

Ce samedi, le Salon Taurin accueillera Plastic Bertrand avec une soirée sur le thème de la folie des sixties.

Amaury Vassili a ouvert le Salon Taurin 2017

Le Salon Taurin 2017 de Beaucaire est lancé. Les bodégas ont ouvert leurs portes à 18h, ce jeudi. Apéritif et convivialité étaient au rendez-vous.
Un peu plus tard dans la soirée, à 21h30, le ténor Amaury Vassili a ouvert la scène du Salon Taurin. Sa prestation a été appréciée par les quelques 2000 personnes venues dîner.
Un orchestre a ensuite pris le relai et les bodégas ont accueilli Beaucairois et visiteurs jusqu’à 3h du matin pour faire la fête.

Ce vendredi soir, le Salon Taurin accueillera la troupe Frenchy pour une soirée « Génération Disco ».

Beaucaire : Les fêtes 2017 lancées avec succès

Les fêtes de la Madeleine 2017 ont été lancées, ce vendredi 21 juillet, avec un grand défilé avec 700 figurants, sur le thème des traditions provençales et camarguaises et du feu.
Le défilé a traversé la ville, devant des milliers de spectateurs, et un spectacle a clôturé la soirée dans les Arènes, où Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, accompagné de Mireille Fougasse (son adjointe aux festivités et aux traditions), de Naïs Lesbros (23ème Reine d’Arles) et de Fanny de Olivera (Miss Beaucaire 2017), a rappelé l’importance de protéger et de faire vivre nos traditions.

Les fêtes de la Ville de Beaucaire se poursuivent jusqu’au 31 juillet.
Programme complet : https://www.beaucaire.fr/publication/estivales-2017/

 

Centres aérés : nos jeunes beaucairois remontent le temps

En ce début de vacances scolaires, nos jeunes beaucairois du centre aéré municipal élémentaire se sont mis dans la peau de légionnaires romains et de guerriers gaulois. Chaque enfant, heureux de cette activité originale, a pu participer à la reconstitution d’un camp romain. L’occasion pour eux de découvrir de manière ludique une autre époque à travers des ateliers et reconstitutions.

En lien avec l’association Lorica Romana, missionnée par la Mairie, nos jeunes beaucairois des centres aérés ont ainsi passé une très belle journée avec leurs animateurs et Viviane Tisseur, adjointe au Maire déléguée à la jeunesse, qui a tenu à partager ce moment avec eux.

Pendant les vacances d’été, de nombreuses activités sont proposées aux petits beaucairois : ateliers de création, sortie à la Bouscarasse, sports nautiques, initiations (escrime, rollers,…) et de nombreuses sorties ludiques.

La Mairie de Beaucaire met tout en œuvre pour occuper et amuser les jeunes beaucairois fréquentant ses centres aérés. De nombreuses activités et sorties sont ainsi proposées aux enfants, faisant de Beaucaire l’une des communes les plus dynamiques du Gard pour les activités en centre aéré.

Retrouvez les programmes complets des sorties et activités dans les centres aérés sur beaucaire.fr.

2e réunion de concertation sur le nouveau quartier Sud Canal

Le mercredi 28 juin, la Mairie de Beaucaire avait convié les habitants à une deuxième réunion de concertation dans le cadre du projet de nouveau quartier « Sud Canal ». La première s’était tenue le 29 mars dernier (voir l’article publié suite à cette réunion en cliquant ici).

Près de 100 personnes ont fait le déplacement au Casino Municipal pendant cette réunion d’échanges qui a duré près de 2 heures 30, notre Maire souhaitant associer la population aux grands
projets.

Le Maire de Beaucaire, Julien Sanchez, a introduit cette réunion en présentant aux Beaucairois les grandes lignes du projet qu’il porte sur ce secteur, avec son équipe, depuis son élection en 2014.

En effet, le Maire a décidé, dès son élection, de mener une politique volontariste, résolument tournée vers l’avenir, destinée à développer Beaucaire et à la moderniser.

Il y a 3 ans, l’équipe municipale a tout d’abord pointé certaines priorités, en commençant par l’élaboration d’un nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU), le précédent n’étant plus en phase avec l’époque actuelle et celui élaboré par l’ancienne majorité municipale ayant été retoqué pour non-respect des règles d’urbanisme.

Ce travail a été mené jusqu’à son terme, le nouveau PLU ayant été approuvé en décembre dernier, après 18 mois de préparation.

Parallèlement à cela, pour ne pas perdre de temps, la municipalité a travaillé sur des projets structurants et des investissements pour l’avenir des Beaucairois et des prochaines générations, dont celui évoqué lors de la réunion de concertation, le futur quartier Sud Canal.

Ce quartier, le Maire l’a rappelé, il le souhaite « agréable, qualitatif et sécurisé ».

Les 4 hectares laissés à l’abandon en plein centre-ville au bord du Canal du Rhône à Sète, qui accueilleront ce nouveau quartier, seront dotés de logements de qualité, d’un hôtel, de services, d’une résidence avec services pour nos aînés mais aussi d’espaces publics agréables.

Accompagné de Gilles Donada (son adjoint à l’urbanisme), de Jean Pierre Fuster (son 1er adjoint), des membres des cabinets extérieurs qui travaillent avec la mairie sur ce projet et de cadres de la ville (directrice générale des services, directeur de cabinet, directeur de l’urbanisme), le Maire a rappelé les enjeux urbains et environnementaux de ce quartier, avant de présenter l’avant-projet architectural de celui-ci et ses éléments de programmation, déjà amendés grâce aux remarques issues de la première concertation avec les habitants le 29 mars dernier.

Le travail actuel de concertation, souhaité par le Maire, se fait en parallèle du travail de rédaction du dossier de création de ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) et des études d’impact et évaluations environnementales.

Ce projet qui avance dans les temps, représente déjà plusieurs centaines d’heures de travail pour la municipalité.

La prochaine étape sera le bilan de la concertation, qui sera voté en conseil municipal, et la réalisation de la ZAC. Toutes ces étapes sont obligatoires, avant d’entamer les travaux d’aménagement et de construction, qui pourront démarrer courant 2019.

Une joie pour les Beaucairois présents, qui attendaient depuis plus de 20 ans que quelque chose se fasse enfin sur ce secteur à l’abandon.

Après la présentation de ces éléments, ainsi que d’esquisses de ce à quoi le quartier pourrait ressembler (visiblement appréciées, de nombreux applaudissements ayant suivi la présentation), le Maire a laissé la parole à la salle.

Il a, avec ses équipes, répondu à chaque question et demandé aux Beaucairois de faire toutes leurs remarques pour faire évoluer le projet, indiquant qu’il était fier d’être le Maire qui fera enfin bouger ce quartier.

Pour conclure, Julien Sanchez a tenu à rappeler en quoi ce projet est selon lui positif pour la ville :

  •         Parce que les Beaucairois qui le souhaitent pourront bénéficier de logements neufs et de qualité. De nombreux jeunes ménages, de classes moyennes, ont envie d’un logement neuf à       Beaucaire. Il y a aussi beaucoup d’habitants de la Plaine qui avancent en âge et qui souhaiteraient se rapprocher des commerces et des commodités.
  •         Parce que ce projet va diversifier l’offre résidentielle.
  •         Parce que ce quartier va attirer de nouveaux ménages dans la ville et augmenter les revenus pour la commune puisque chaque logement rapporte des taxes (taxe d’habitation, taxe foncière). La municipalité ayant choisi depuis 2014 de baisser chaque année les taux de la fiscalité, Beaucaire est de fait très attractive. D’ailleurs, beaucoup de Tarasconnais aujourd’hui franchissent le Rhône pour acheter à Beaucaire.
  •         Parce que ces nouveaux habitants dépenseront à Beaucaire, créant une nouvelle dynamique pour nos commerces qui en ont besoin comme tous les commerces de centre-ville.
  •         Parce que l’offre hôtelière sera plus complète.
  •         Parce que ce quartier sera agréable et que les Beaucairois apprécieront de s’y balader, notamment grâce à la valorisation des voies d’eau et leurs abords.

Concluant sur ce projet « qui est réellement une chance pour Beaucaire », le Maire a insisté sur le fait qu’il sera respectueux de l’identité de Beaucaire.
Une vision visiblement partagée par les Beaucairois et non Beaucairois présents, déjà nombreux à être intéressés par ce quartier.

Plus d’informations sur le nouveau quartier Sud Canal en cliquant ici 

 

Futur quartier Sud Canal : la municipalité de Beaucaire associe les habitants

Mercredi 29 mars, la Mairie de Beaucaire organisait une réunion publique de concertation dans le cadre de son projet de futur nouveau quartier “Sud Canal”.
Devant 200 Beaucairois, au Casino Municipal, le Maire, son équipe et les prestataires de la commune (bureau d’étude, architectes), ont présenté les grands axes et les grands principes du projet de nouveau quartier aux habitants.

A leur élection en 2014, Julien Sanchez et son équipe ont décidé de mener une politique volontariste, résolument tournée vers l’avenir, dans le seul but de développer Beaucaire et de moderniser notre ville, 4e ville et à terme 3e ville du département.

Il y a 3 ans, l’équipe municipale a tout d’abord pointé certaines priorités, en commençant par l’élaboration d’un nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU), le précédent n’étant plus en phase avec l’époque actuelle et celui élaboré par l’ancienne majorité ayant été retoqué pour cause d’illégalités manifestes.

Ce travail a été mené jusqu’à son terme, le nouveau ayant été approuvé en décembre dernier, après 18 mois de préparation.

Parallèlement à cela, pour ne pas perdre de temps, la municipalité a travaillé sur des projets structurants et des investissements pour l’avenir des Beaucairois et des prochaines générations, dont celui évoqué lors de la réunion de concertation, le futur quartier Sud Canal.

Celui-ci, idéalement situé, au bord de notre canal, derrière la capitainerie, est stratégique.
C’est sans doute la raison pour laquelle ce quartier a toujours été convoité par les précédentes municipalités. Beaucoup ont parlé de projets sur ce secteur mais, hélas, aucun projet n’y a vu concrètement le jour en 20 ans.

“Nous sommes ceux qui allons concrétiser enfin quelque chose sur ce secteur” a tenu à préciser le Maire.

Il y a encore quelques mois, ce secteur était totalement à l’abandon, 4 hectares à l’abandon, en plein centre-ville, avec des jardins ouvriers où les gens allaient et venaient, sans droit ni titre, avec de nombreux cabanons amiantés présents sur site.

Ne pouvant accepter cet état de fait d’un secteur de 4 hectares à l’abandon en plein centre-ville, la municipalité a souhaité avancer, rapidement, pour “ne pas nous endormir. Beaucaire doit se structurer, se développer, c’est une nécessité.” a réaffirmé Julien Sanchez.

Pour faire avancer ce projet qui patine depuis 20 ans, la municipalité de Julien Sanchez a dû procéder aux nombreuses acquisitions foncières non encore réalisées par les précédentes municipalités. Un effort financier non négligeable puisque la municipalité y a consacré 2 millions d’euros depuis 2014. Les élus souhaitent ainsi se donner les moyens de leurs ambitions pour structurer la ville et la développer.

Les 2 millions d’euros déjà injectés seront récupérés “lorsque les constructions se feront puisque ce foncier nous appartient désormais” a tenu à préciser le Maire. Cet argent n’est donc pas investi à perte mais est en quelque sorte une « avance remboursable ».

Ce futur nouveau quartier, la municipalité le veut qualitatif, agréable, sécurisé, moderne et respectueux de l’environnement et du caractère architectural de la ville. Le Maire a rappelé avoir donné des consignes très précises à ses équipes pour que le quartier soit majoratif pour Beaucaire. Il souhaite qu’il accueille aussi un hôtel, des services, une résidence avec services pour nos aînés,…

Déterminé, le Maire a rappelé souhaiter faire de ce projet un levier pour le centre-ville, pour les commerçants, mais aussi pour l’attractivité économique et touristique de Beaucaire.

La démarche volontariste pour les commerces de centre-ville est une réalité à Beaucaire. Avec son 1er adjoint, Jean Pierre Fuster, le Maire travaille, depuis 2014, en profondeur sur le commerce.

Sur le court terme d’abord en facilitant l’implantation de commerces en centre-ville grâce à un rabais de 30% sur les loyers les deux premières années pour tout nouveau commerce s’installant dans les locaux propriétés ou loués par la ville en secteur sauvegardé. Mais aussi sur le moyen et le long terme car aider des commerçants à s’installer c’est bien, mais il leur faut aussi des clients.

Tous les centres-villes en France, que ce soit dans les grandes villes ou dans les villes moyennes comme Beaucaire, connaissent des difficultés. Pour endiguer ce phénomène, il faut du stationnement, mais aussi des clients sur place. C’est aussi l’objectif de ce nouveau quartier.

Pour le stationnement, la municipalité a travaillé parallèlement sur la réfection du cours Sadi Carnot et du quai de la Paix aux abords immédiat du futur quartier “Sud Canal”. Des travaux y sont en cours pour 2,5 millions d’euros. Après avoir fait les réseaux secs et les réseaux humides, il reste maintenant la voirie dont les travaux vont démarrer d’ici 1 mois. Des travaux lourds et importants qui vont permettre d’avoir 30 places de stationnement supplémentaires mais aussi de restructurer tout cet espace et de respecter l’environnement, le Canal du Rhône à Sète qu’il sera ensuite possible de longer à vélo et à pied de manière plus sécurisée, et respecter le patrimoine et les préconisations des Bâtiments de France, puisque ce secteur est en limite de secteur sauvegardé.

Le Maire travaille sur le futur nouveau quartier Sud Canal depuis 2014 avec son adjoint à l’urbanisme, Gilles Donada, son cabinet, les agents du service urbanisme et la direction générale des services et les prestataires de la ville.
C’est un travail de plusieurs centaines d’heures. “Un travail passionnant” d’après le premier magistrat.

Lors de cette première réunion de concertation, le Maire a rappelé que la Mairie avait commencé par des études de faisabilité, parallèlement à la révision générale de son PLU.
Les élus ont ensuite voté les modalités de concertation.
Cette réunion en fut la première étape importante. Le Maire a d’ailleurs souhaité aller plus loin que ce que la loi lui contraignait de faire dans cette concertation afin que les Beaucairois puissent bien comprendre ce projet, le faire évoluer et se l’approprier.

Ainsi, une seconde réunion de concertation se déroulera le mercredi 28 juin à 18h30, au Casino Municipal. Un nouvel exemple concret de démocratie participative.

Le Maire a ensuite rappelé que la concertation passe aussi par des informations régulièrement publiées dans le Beaucaire Magazine et sur le site Internet de la ville, par l’ouverture d’un registre de concertation avec le public en mairie dès le 24 mars 2016, la réception possible des observations par voie postale et électronique sur une adresse e-mail dédiée (sudcanal@beaucaire.fr) et la mise à disposition de synthèses du projet et des documents d’étude validés affichés en mairie).

Rappelant que la municipalité consulte également des équipes de professionnels et prépare actuellement la création d’une ZAC (Zone d’Aménagement Concerté), “l’outil essentiel pour mener à bien ce projet”, le Maire a indiqué qu’à l’issue de la phase de création de la ZAC, le conseil municipal tirerait le bilan et délibérerait sur la concertation réalisée.

Actuellement, la ville réalise des études d’impact, consulte les services de l’Etat (la DREAL, l’architecte des bâtiments de France, la DDTM,..) et élabore le volet énergétique du projet.
Toutes ces études sont obligatoires et ont des délais incompressibles, d’où un début de travaux estimé au premier trimestre 2019.

Avant de laisser la parole aux techniciens présents, rappelant que le but de cette réunion était de discuter, débattre, et concerter, le Maire a tenu à rappeler en quoi ce projet est selon lui positif pour la ville :

  • Parce que les Beaucairois qui le souhaitent pourront bénéficier de logements neufs et de qualité. De nombreux jeunes ménages, de classes moyennes, ont envie d’un logement neuf à Beaucaire. Il y a aussi beaucoup d’habitants de la Plaine qui avancent en âge et qui souhaiteraient se rapprocher des commerces et des commodités.
  • Parce que ce projet va diversifier l’offre résidentielle.
  • Parce que ce quartier va attirer de nouveaux ménages dans la ville et augmenter les revenus pour la commune puisque chaque logement rapporte des taxes (taxe d’habitation, taxe foncière). La municipalité ayant choisi depuis 2014 de baisser chaque année les taux de la fiscalité, Beaucaire est de fait très attractive. D’ailleurs, beaucoup de Tarasconnais aujourd’hui franchissent le Rhône pour acheter à Beaucaire.
  • Parce que ces nouveaux habitants dépenseront à Beaucaire, créant une nouvelle dynamique pour les commerces qui en ont besoin comme tous les commerces de centre-ville.
  • Parce que l’offre hôtelière sera plus complète.
  • Parce que ce quartier sera agréable et que les Beaucairois apprécieront de s’y balader, notamment grâce à la valorisation des voies d’eau et leurs abords.

Concluant sur ce projet “qui est réellement une chance pour Beaucaire”, le Maire a insisté sur le fait qu’il sera respectueux de l’identité de Beaucaire.

La réunion de concertation s’est poursuivie avec les exposés de Vincent Delorme (du bureau d’étude suivant le dossier) et de Gjergj Miraçi (architecte). Les deux experts ont confirmé les propos du Maire, présentant des “plans de masse” (plans de principe) du futur quartier, qui est travaillé pour s’intégrer parfaitement à la ville.

Ce quartier, qui abritera 500 “unités” (logements, chambres d’hôtels, résidence pour seniors) sera également pourvu de nombreuses places de parking (privatives et publiques).

La municipalité travaille également à une “coulée verte” qui traversera le futur quartier et qui sera le poumon vert de celui-ci. Sud Canal fera aussi la part belle à des lieux de convivialité. Ainsi, une grande place sera disposée au bord du canal et l’hôtel surplombera celle-ci.

Les Beaucairois présents ont pu poser leurs nombreuses interrogations et partager leurs idées pour ce quartier, ce qui est le but de cette concertation, chacun étant invité à exprimer ses attentes à ce stade de la procédure afin que ce futur quartier soit construit au plus près des attentes des Beaucairois. Le Maire et ses équipes ont, pendant 1h30, répondu à toutes les questions et suggestions et noté l’ensemble des idées des uns et des autres. Certains attendent d’ores et déjà ce quartier avec impatience. Rendez-vous en 2019 pour le lancement des travaux.

JUSTICE : Deux nouvelles victoires pour la Ville de Beaucaire

La Ville de Beaucaire tient à faire connaître deux décisions de Justice rendues ces dernières 24 heures :

Dans l’affaire de la crèche provençale exposée en Mairie de Beaucaire, d’abord, la Ligue des Droits de l’Homme avait cru devoir saisir le Conseil d’Etat afin d’obtenir l’annulation de l’ordonnance du Tribunal Administratif de Nîmes en date du 21 décembre 2016 la condamnant à payer 1200 euros à la commune de Beaucaire.

Par une ordonnance du 27 mars 2017 reçue ce jour, le Conseil d’Etat indique qu’il n’y a pas lieu à statuer. L’ordonnance du Tribunal Administratif condamnant la LDH à 1200 euros devient donc définitive. Un huissier sera mandaté dans les prochaines heures pour obtenir le paiement de cette somme.

Dans l’affaire qui opposait au Maire de Beaucaire pas moins de 4 parties civiles (Sylvie Polinière, syndicaliste CGT du lycée professionnel Paul Langevin, le syndicat départemental de l’Education Nationale CGT “CGT Educ’action 30”, la Fédération de l’éducation, de la recherche et de la culture CGT et l’union départementale CGT du Gard), poursuivant le Maire pour injure publique et diffamation publique, la Cour de Cassation, par un arrêt du 28 mars 2017, a rejeté le pourvoi des parties civiles, affirmant le bien fondé de la relaxe du Maire prononcée par la Cour d’Appel de Nîmes en date du 12 janvier 2016. La Cour de Cassation a en outre condamné les parties civiles à payer à la Ville au titre des frais de justice la somme de 1000 euros. Un huissier sera mandaté dans les prochaines heures pour en obtenir le paiement.

La Ville de Beaucaire et son Maire ne se laisseront jamais intimider et continueront à défendre les intérêts des Beaucairois.
Un Maire digne de ce nom ne doit en effet pas avoir peur de défendre l’honneur de ses policiers, de ses employés, de ses habitants, l’honneur de sa ville et de ses élus.
La Ville de Beaucaire et son Maire se félicitent aujourd’hui de voir ceux qui voudraient les intimider, les retarder, les ralentir, les pousser à bout, être condamnés à leur payer des frais de justice qui rentreront directement dans les caisses de la Ville, mettant un terme aux propos malhonnêtes de certains élus d’opposition sur le sujet.

Rue des Marronniers : Bientôt la fin des travaux !

En travaux depuis la mi octobre (avec une interruption pendant les fêtes), la rue des Marronniers entame désormais la finalisation de sa réfection pour une livraison dans le courant du mois de mars.

Ce lundi 20 février à 8h30, Julien Sanchez (Maire de Beaucaire), Yvan Corbière (son adjoint aux travaux), Gilles Donada (adjoint à l’urbanisme) et des agents de la ville, étaient sur place pour une réunion de chantier avec les entreprises qui réalisent les travaux, afin de faire un point d’étape sur cette réfection complète.

La rue des Marronniers, axe très fréquenté par les piétons et par les véhicules, constitue depuis toujours une des voies de liaison principales de Beaucaire, notamment entre le centre-ville et le quartier de la Moulinelle. La réfection de cette rue et sa mise en sécurité étaient attendues par les riverains depuis de nombreuses années.
Cette réfection (que le Maire a souhaité mener en concertation avec les riverains) va permettre de sécuriser les lieux en empêchant les voitures de circuler à vive allure et va aboutir à une meilleure organisation du stationnement. Les travaux, commandés par la Mairie, vont également permettre l’accessibilité de la rue aux personnes à mobilité réduite et vont faciliter la circulation pour les piétons.

La Mairie de Beaucaire, outre ces contraintes de circulation et de stationnement, a profité des travaux pour refaire les vieux réseaux d’eaux usées, d’eau potable et le pluvial, qui n’étaient plus suffisamment dimensionnés.

D’ici quelques semaines, c’est donc une réfection complète, après des années d’abandon, que les Beaucairois pourront tous apprécier.
Un investissement nécessaire de près de 400 000 euros pour la Mairie.