Articles

« La Der des Guerres » : une représentation offerte aux scolaires par la Mairie

Ce vendredi 19 octobre, à l’occasion du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, la Mairie de Beaucaire a offert deux représentations théâtrales aux élèves des CM1 et CM2 des écoles primaires de la ville.
« La Der des Guerres », comédie de Jean Michel Bayard, a permis d’aborder la guerre 14/18 dite « La grande guerre » de manière pédagogique auprès des élèves.
La pièce a captivé les plus de 300 élèves présents lors des deux représentations (une le matin, l’autre l’après-midi) grâce à son interprétation, à la bande son, aux costumes et à une mise en scène de qualité.

Chantal Sarrailh, adjointe au Maire déléguée aux affaires scolaires, a partagé ce moment avec les élèves et leurs professeurs.
Elle a par ailleurs pu rappeler qu’à la demande du Maire et de son équipe, la municipalité offre chaque année depuis 3 ans une représentation théâtrale aux élèves afin de faire découvrir le théâtre à nos jeunes Beaucairois, dans le cadre de la Saison Culturelle municipale. Cette année, la pièce « La Der des Guerres » s’est ajoutée à la pièce de théâtre classique qui sera offerte en avril aux scolaires.

Lire la suite

Julien Sanchez et Chantal Sarrailh en tournée dans les écoles

Pour la rentrée scolaire, Julien Sanchez et son adjointe aux affaires scolaires Chantal Sarrailh ont effectué, lundi et mardi matin, leur traditionnelle tournée des écoles élémentaires et maternelles de la ville. L’occasion pour eux de rencontrer les parents d’élèves, les enseignants et personnels des écoles, et de souhaiter une bonne rentrée scolaire aux 1600 enfants des écoles publiques de Beaucaire classe par classe.
Julien Sanchez et Chantal Sarrailh termineront, dans les prochains jours, cette tournée par les dernières écoles maternelles non visitées en cette rentrée (il y a en effet de plus en plus de classes à Beaucaire et échanger avec les 1600 enfants et leurs enseignants prend du temps).
Le Maire et son adjointe ont, lors de cette tournée, pu contrôler à nouveau les travaux réalisés pendant l’été par les agents des services techniques (peintures dans de nombreuses classes, remplacement de la moquette par du carrelage dans les dernières classes en possédant, nombreux travaux d’électricité,…).
Le très bon travail réalisé par les agents municipaux a par ailleurs été salué par tous.
La Mairie de Beaucaire, sous l’impulsion de la majorité municipale, porte une attention particulière à ses écoles, dont certaines ont été abandonnées, principalement sous la précédente municipalité. Ainsi, malgré un budget très contraint avec les baisses de dotations de l’Etat, le dédoublement des classes totalement improvisé par le Gouvernement sans accompagner financièrement les communes, la suppression des contrats aidés dans toute la France annoncée 15 jours seulement avant la rentrée, l’équipe municipale réussit l’exploit de consacrer un budget important pour que nos enfants étudient dans de bonnes conditions.
Lors de cette tournée, Julien Sanchez et Chantal Sarrailh ont notamment été à l’école de Garrigues Planes, où ils ont pu annoncer aux équipes enseignantes le lancement prochain de l’étude d’extension et de réaménagement de l’établissement.
Ils ont également pu évoquer avec l’équipe pédagogique de l’école Nationale l’étude en cours pour l’extension et la réhabilitation de l’école qui va devoir être remaniée suite à l’annonce du Gouvernement cet été de dédoubler les classes de CP et CE1, réforme gouvernementale estivale qui modifie forcément en substance le projet.

Vendredi dernier, lors d’une conférence de presse, le Maire et son adjointe étaient revenus longuement sur les actions menées en faveur de nos écoles. Vous pouvez retrouver un résumé de cette conférence de presse à l’adresse suivante : https://www.beaucaire.fr/rentree-scolaire-5-bonnes-nouvelles-beaucaire/

Lire la suite

Le Maire de Beaucaire a présenté les orientations budgétaires 2017 : Ambition, responsabilité, développement et gestion en bon père de famille

Jeudi 16 février, lors du premier conseil municipal de l’année, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, a présenté les orientations budgétaires de la commune pour l’année 2017.

Des orientations qui peuvent se résumer ainsi :
– Ambition
– Responsabilité
– Développement
– Gestion en bon père de famille

005-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-ambition-et-responsabilite

La gestion d’une collectivité n’est, aujourd’hui, pas chose aisée, a rappelé le Maire de Beaucaire.

En effet, l’Etat se désengage massivement et diminue considérablement les dotations. Pour la 4e année consécutive, le Gouvernement a décidé de baisser les dotations des communes et, bien sûr, Beaucaire est une nouvelle fois fortement impactée.

La Ville de Beaucaire va donc encore perdre beaucoup d’argent et à ce jour, la municipalité ne dispose pas encore précisément des données financières puisque l’Etat ne communiquera ces chiffres (pourtant essentiels) qu’en mars ou avril. Une façon de faire qui démontre un certain “amateurisme” a déclaré le 1er magistrat de la ville.

Si l’Etat baisse pour la 4e année consécutive ses dotations, l’Etat impose également aux communes de nouvelles dépenses. Ainsi, en 2017, Beaucaire, comme toutes les collectivités, se voit imposer une augmentation de sa masse salariale. Cette année donc, la Ville de Beaucaire devra subir plusieurs réformes nationales décidées par le Gouvernement :
– Augmentation de la valeur du point d’indice des fonctionnaires (+ 0,6% en 2016 et + 0,6% en 2017)
– La réforme PPCR (réorganisation des carrières et reclassement) étalée jusqu’en 2020 avec des reclassements/revalorisations indiciaires chaque année
– Le Transfert prime/points
– L’augmentation des cotisations salariales et patronales sur les retraites

007-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-masse-salariale

Julien Sanchez a tenu à préciser que certaines de ces réformes sont positives et sont à saluer pour l’effet qu’elles auront sur le pouvoir d’achat des fonctionnaires qui le valent bien. Mais il a également dénoncé le fait que ces mesures vont impacter sévèrement et automatiquement les budgets des communes sans qu’elles n’aient rien demandé et sans que ces mesures gouvernementales ne soient compensées financièrement par le Gouvernement.

Autrement dit : L’Etat fait des mesures sans en assurer le service après-vente et sans en payer les conséquences. “C’est très facile d’être généreux avec l’argent des autres”, s’est exclamé Julien Sanchez.

Une situation qui exaspère le Maire, d’autant, qu’avec la municipalité, il fait des efforts considérables en matière de ressources humaines. Des efforts nécessaires, qu’aucun autre Maire n’avait osé entreprendre jusqu’alors. Ainsi, la masse salariale, grâce à l’action de l’équipe en place, baisse au fil des départs en retraites ou des mutations.

Fin 2013, juste avant l’élection de Julien Sanchez, il y avait 375 agents municipaux dans les effectifs.
Fin 2014, le Maire avait déjà fait baisser ce nombre à 372.
Fin 2015, le Maire avait fait chuter ce nombre à 347.
Fin 2016, l’effectif était de 343 agents municipaux, soit 32 de moins en 3 ans alors même que la municipalité a recruté 10 policiers supplémentaires.

La baisse de la masse salariale est donc une prouesse dont l’équipe municipale peut être fière. Celle-ci est également due aux agents municipaux eux-même et à leurs efforts, que le Maire a d’ailleurs tenu à souligner lors de la présentation des orientations budgétaires.

Personne ne peut le nier, les efforts entrepris par la municipalité sont considérables.

008-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-effectifs-en-baisse

Pour autant, en 2017, en raison des réformes gouvernementales démagogiques imposées sans concertation et sans compensation, la masse salariale augmentera. C’est pourquoi le Maire a proposé, avec son équipe, d’inscrire au budget primitif la somme de 12 150 000 euros en budget personnel. Un budget qui sera donc en hausse à cause des réformes gouvernementales.

Rappelant les maîtres mots de son équipe (ambition, responsabilité, développement et gestion en bon père de famille), Julien Sanchez a proposé de poursuivre cette année les économies sur le budget fonctionnement (dépenses courantes de la Mairie). Il a ainsi demandé aux services de les réduire et a rappelé qu’avec ses élus, il continuerait à traquer chaque dépense superflue, “car cet argent que nous confient les Beaucairois, l’argent des impôts des administrés, nous préférons avec mon équipe le mettre sur des investissements structurants pour notre territoire”.

Il est vrai que là où son prédécesseur avait préféré embaucher 109 nouveaux agents en 6 ans faisant passer le budget personnel de 9 millions à 12 millions d’euros par an, Julien Sanchez, lui, préfère économiser sur les dépenses courantes pour engager des grands travaux importants pour le développement de Beaucaire, pour son rayonnement, pour la qualité de vie et le bien-être des Beaucairois.

Des grands travaux nécessaires qui faisaient cruellement défaut à la ville, à l’image du cours Sadi Carnot et du Quai de la Paix, pour lesquels la Mairie investit 2,5 millions d’euros pour une réhabilitation totale de cet axe majeur aux abords du canal du Rhône à Sète, afin de le rendre plus agréable, plus attractif et pour créer du stationnement supplémentaire en cœur de ville.

009-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-travaux-sadi-carnot-quai-de-la-paix

Julien Sanchez a également rappelé que le projet de nouveau quartier dit “Sud Canal” avance. Ce nouveau quartier, idéalement situé, accueillera du logement de qualité. A ce jour, la ville termine les dernières acquisitions foncières qui permettront la réalisation du projet. Des réunions publiques auront lieu en mars et en juin afin de répondre aux questions des Beaucairois sur cet ambitieux projet situé sur une zone stratégique jusqu’alors oubliée et “bloquée” depuis 20 ans.

Ce nouveau quartier profitera à tous : à ceux qui cherchent un logement neuf à Beaucaire, aux anciens qui avancent en âge et souhaitent se rapprocher du centre-ville, aux commerces du centre-ville qui verront ainsi arriver 500 nouveaux logements et ses habitants (classes moyennes, retraités, jeunes,…) et donc de nouveaux consommateurs.

010-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-projet-sud-canal

Au chapitre des investissements, le Maire a annoncé que les efforts concernant la voirie seraient eux aussi prolongés en 2017. Des moyens importants, nécessaires, vu l’état préoccupant des routes communales trouvées en 2014. C’est ainsi qu’en 2017, la municipalité consacrera 200 000 euros supplémentaires aux voiries rurales et 200 000 euros supplémentaires à la voirie urbaine. Il a également rappelé, qu’après les importants travaux sur les parkings de l’école de la Moulinelle et de Garrigues Planes, la municipalité entendait aussi travailler à des travaux plus lourds, comme cela est actuellement le cas rue des Marronniers et comme cela sera fait rue de Nîmes (demandes de subventions en 2017 et travaux en 2018).

Les investissements sont nombreux et le Maire en a présenté ou rappelé certains (3 millions d’euros pour la réhabilitation et l’extension de l’Ecole Nationale, un déploiement d’éclairage LED dans les bâtiments communaux pour faire des économies d’énergie, un programme complet d’accessibilité des bâtiments communaux pour plus de 560 000 euros en 2017, un renforcement de la vidéosurveillance pour plus de 416 000 euros, une enveloppe de 200 000 euros pour le centre commercial de la Moulinelle sur 2017/2018,…).

012-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-ecole-nationale

011-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-travaux-de-voriie

013-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-accessibilite

014-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-securite-videosurveillance

015-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-centre-commercial-la-moulinelle

016-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-zone-omni-loisirs

Julien Sanchez a également réaffirmé le soutien de la ville à ses associations. Cette année encore, le milieu associatif sera largement aidé, une enveloppe de 450 000 euros sera proposée au budget 2017, voté lors du prochain conseil municipal, le 14 mars prochain. Un budget colossal auquel la municipalité tient “car nous sommes fiers de nos associations” a dit le Maire.

017-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-associations

Enfin, fasse à la désinformation de certains, le Maire a rappelé, en toute transparence, comme il l’avait fait il y a quelques mois, son plan de désendettement de la ville. Ainsi, comme il s’y était engagé, la commune sera moins endettée à la fin de son premier mandat qu’à son arrivée.

018-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-dette-de-la-ville

Alors même que le Maire ne s’était engagé que sur un maintien des taux de la fiscalité, il est allé plus loin que ses engagements en annonçant, pour la 4e année consécutive, une baisse des 3 taux de la fiscalité locale, à l’inverse de ce que font d’autres collectivités qui n’hésitent pas à alourdir la pression fiscale (Vauvert, Bagnols-sur-Cèze, le département du Gard,…).

019-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-baisse-des-impots

020-beaucaire-julien-sanchez-conseil-municipal-16-fevrier-2017-fiscalite-attractive

Beaucaire est ainsi une ville attractive fiscalement.

Là aussi, alors que l’Etat réduit les dotations des communes, leur transfère de nouvelles dépenses obligatoires non compensées, cette nouvelle baisse des taux est à souligner en tant que nouvel effort de la municipalité.

A lire également :
“Retour en images sur le conseil municipal du 16 févier 2017”

Economies et écologie : L’école de la Moulinelle passe en éclairage LED !

beaucaire-eclairage-led-ecole-moulinelle

Les agents des services techniques de la Mairie de Beaucaire profitent en ce moment des vacances scolaires pour remplacer, à l’école de la Moulinelle, l’ensemble des éclairages énergivores, vieux et disgracieux en place depuis les années 70 (dans les classes de l’école) et depuis 10-15 ans (dans les parties communes).

Le Maire de Beaucaire, son adjointe aux affaires scolaires et son adjoint aux services techniques, très attachés aux économies d’énergie et au bien-être de nos enfants, des équipes pédagogiques et des agents municipaux travaillant dans les écoles, ont en effet décidé d’équiper cette école d’un éclairage LED.

Plus performant, cet éclairage va considérablement améliorer les conditions de travail dans cette école. L’investissement pour la Mairie est de près de 40.000 euros.

Une dépense qui sera au final rentabilisée grâce au très bon rendement énergétique du système. En effet, une lampe LED consomme en moyenne 9 watts, quand une lampe à incandescence en consomme 60.

Enfin, les lampes LED chauffent à environ 32°, nettement moins donc que celles à incandescence (150°) et les fluocompactes (70°).

Sur demande du Maire, un plan de généralisation de l’éclairage LED est en cours de préparation, pour l’ensemble des bâtiments communaux.

L’objectif est double : mieux respecter l’environnement et le développement durable et diminuer les dépenses d’électricité de la Mairie pour ses bâtiments (plus de 300.000 euros de dépenses chaque année).

 

Repas de Noël dans les écoles Beaucairoises !

Mardi 13 décembre, les cantines des écoles de la ville organisaient leur traditionnel repas de Noël, quelques jours avant que les petits beaucairois ne partent en vacances. Pour l’occasion, comme chaque année, les élus ont partagé ce moment avec les enfants, les équipes pédagogiques et les parents d’élèves délégués. Ainsi, le Maire de Beaucaire et deux de ses conseillers municipaux avaient par exemple choisi d’être présents à l’école Nationale qui assure la cantine des écoles Nationale, du Château et de la Préfecture. L’occasion d’échanger avec les enseignants sur la réhabilitation de l’école Nationale, dont les travaux démarreront mi 2017 pour 2 ans pour le plus grand bonheur de l’équipe pédagogique et des enfants et la fierté des élus.

 

Beaucaire / TAP : Un corbeau s’invite dans nos écoles !

Mardi 18 octobre, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, Chantal Sarrailh, ajointe au Maire déléguée aux affaires scolaires, et Katy Vidal, conseillère municipale déléguée à la petite enfance, assistaient, avec des enfants de l’école Condamine, à un spectacle pédagogique organisé dans le cadre des Temps d’Activités Périscolaires.

Accompagnée de ses assistants issus d’une classe de CM2 qui avaient préparé la représentation, “la sorcière” et son corbeau savant se sont présentés à une classe de l’école maternelle.
Lazare, corbeau des plus perspicaces apprivoisé par la sorcière, joue en effet au foot, au basket, et son intelligence a surpris tout le monde (les petits comme les grands). Les petits sont repartis émerveillés, fiers également, d’en avoir tant appris sur cet animal.
L’objectif de cet atelier était de sensibiliser nos enfants à la biodiversité grâce à la présence du corbeau. Les élèves de CM2 avaient pour mission de gérer intégralement l’organisation du spectacle (repérage du site, mise en place du matériel, installation du public, prise des photos, discours de présentation, habillage de la comédienne, confort et sécurité de l’oiseau).
Le Maire de Beaucaire, présent à ce joli moment, a remercié Véronique Bialoskorski et l’association “Les amis de Lazare” qui luttent pour la défense des corvidés et qui a accompagné nos jeunes Beaucairois pour cette activité. Il a également rappelé le travail fait par les élus et les services de la Ville pour proposer des activités associatives majoratives et divertissantes chaque mardi.
Les conseils d’école ayant pour le moment voté contre le regroupement des TAP sur un seul créneau de 3 heures, la Ville de Beaucaire fait en effet son maximum pour proposer des activités intéressantes dans le cadre horaire imposé (1h) qui laisse peu de marges de manœuvres (1h étant un créneau trop court pour emmener les enfants sur les terrains sportifs ou à la base nautique par exemple, les activités doivent donc se dérouler au sein même des écoles).
> Pour en savoir plus sur ce “corbeau savant” ou sur la cause défendue par l’association :
LADeL, Les Amis de Lazare
Avenue Château Gaillard, 13150 Tarascon

 

 

Le Maire reçoit en mairie des élèves de l’école Préfecture

invitation enfants CM1 Prefecture

Le courrier des enfants de l’école Préfecture au Maire de Beaucaire

Souvenez-vous : Il y a quelques jours, une classe de l’école Préfecture de Beaucaire (école située en quartier prioritaire) présentait en Mairie une évocation de la nomination des consuls de Beaucaire au XVIIIe siècle.
A cette occasion, le Maire de Beaucaire, fier du travail des enfants, avait proposé aux écoliers de les recevoir pour leur faire visiter l’Hôtel de Ville.
Comme promis, le Maire et son adjointe aux affaires scolaires ont à nouveau accueilli ce matin ces élèves de l’école Préfecture.
Accompagnés du directeur de l’école, ils ont ainsi pu visiter la salle du conseil municipal, la salle des mariages, le bureau du Maire, les archives municipales et divers services de la mairie.
A cette occasion, les enfants ont posé de nombreuses questions au Maire.