Articles

Les enfants du centre aéré maternel au festival des marionnettes à Fourques

Jeudi 27 octobre, les enfants du centre aéré maternel de Beaucaire étaient à Fourques, dans le cadre du 31e festival de marionnettes, pour une représentation décalée du conte traditionnel de Cendrillon.

Ils étaient accompagnés de Viviane Tisseur, adjointe au Maire déléguée à la jeunesse, et de Katy Vidal, conseillère municipale déléguée à la petite enfance.

Lors des vacances, la Ville de Beaucaire met tout en oeuvre pour occuper et amuser les jeunes Beaucairois fréquentant ses centres aérés. De nombreuses activités et sorties ont ainsi été proposées aux enfants, faisant de Beaucaire l’une des communes les plus dynamiques du Gard pour les activités en centre aéré.

Marionnette Sortie Tisseur Centre Aere

Le 800ème anniversaire du siège de Beaucaire à la Maison Gothique

Mardi 25 octobre était organisée à la Maison Gothique de Beaucaire une exposition commentée sur le 800ème anniversaire du Siège de Beaucaire. Mireille Fougasse, adjointe au Maire déléguée à la culture et au patrimoine, et Chantal Sarrailh, adjointe au Maire déléguée aux affaires scolaires, y représentaient la municipalité.
Après un avant-propos sur les conditions historiques de cet événement, Jérôme de Roys, président de l’Association “Renaissance du Vieux Beaucaire” (organisatrice de l’exposition) a laissé la parole à Jean Roche, président de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Beaucaire, pour un exposé sur cette passionnante époque.
Cette exposition est à retrouver à la Maison Gothique (8 rue Victor Hugo) où un livret sur ce 800e anniversaire est disponible.

Beaucaire : inauguration du local commun CAF – CPAM

Hier, mercredi 26 octobre, se déroulait, en présence du Préfet du Gard, l’inauguration du local commun CAF / CPAM de Beaucaire.

Des locaux flambant neufs et fonctionnels qui permettront enfin aux personnels de ces deux structures de travailler dans de bonnes conditions.

Dans son discours, le Maire de Beaucaire a d’abord remercié les employés de la CAF et de la CPAM pour leur travail colossal au quotidien dont chacun se doit d’être conscient.

Il a ensuite déploré la décision prise en 2010 par la communauté de communes de localiser la CAF et la CPAM en zone des Milliaires alors même que le public le plus précaire se trouve au contraire dans le centre-ville, quartier prioritaire au titre des contrats de Ville, que ce public précaire ne dispose souvent pas de moyens de transports et que des locaux auraient pu être réhabilités en centre ancien pour accueillir ces services publics essentiels.

Alors que l’Etat évoque souvent la désertification des centre-villes, il a jugé anormal et grave que des satellites de l’Etat participent à cette désertification qui porte un coup au commerce de centre-ville au bénéfice, une nouvelle fois, de la grande distribution.

Montrant que la Ville de Beaucaire était pragmatique et toujours constructive, le Maire de Beaucaire a tenu à saluer le travail de son adjointe à la santé et à l’action sociale qui a travaillé avec lui à la mise en place d’un nouvel arrêt de la navette municipale devant la CAF et la CPAM pour permettre à tous ceux qui n’ont pas de voiture de pouvoir se rendre dans ces services publics chaque matin.

Revenant sur la grande précarité ambiante dans notre pays, le Maire de Beaucaire a rappelé que plus d’un tiers des Français renonçaient aux soins (dentaires, optiques notamment) faute de moyens, alors que dans le même temps d’autres personnes fraîchement arrivées sur notre sol bénéficient de la gratuité totale des soins via l’Aide Médicale d’Etat (qui coûte chaque année plus d’un milliard d’euros aux Français).

Enfin, le Maire de Beaucaire n’a pas manqué de relever avec étonnement l’affichage à l’accueil de la CAF et de la CPAM de la charte de la laïcité, indiquant que le fait de se sentir obligé de devoir afficher cette charte à l’accueil d’un service public devait nous inquiéter pour l’avenir de l’évolution de la société française.

CPAM / CAF de Beaucaire
1145 Chemin Clapas de Cornut, 30300 Beaucaire

Les tambourinaires ont réchauffé Beaucaire, Ville aux traditions bien ancrées.

Dimanche 23 octobre, l’association gardoise des groupes de maintenance et de tradition (AGGMT) proposait, en partenariat avec la Ville de Beaucaire, une journée de rassemblement de tambourinaires.
Après un défilé dans les rues de Beaucaire au son du galoubet tambourin et une aubade à M. le Maire et à la population, les tambourinaires se sont retrouvés au Casino Municipal pour un apéritif puis un après-midi “scène ouverte”.
Plusieurs objets liés à cet univers étaient également exposés pour l’occasion.
Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, Mireille Fougasse, adjointe à la culture et aux traditions, Maurice Mouret, conseiller municipal délégué aux courses camarguaises, Sandrine Corbière, conseillère départementale du Gard, ainsi que de nombreux élus de la municipalité ont participé à cette journée pour laquelle de nombreux amoureux de nos traditions avaient fait le déplacement.
À l’occasion de son allocution, Julien Sanchez a tenu à rappeler l’importance de la défense de notre identité et du maintien de nos traditions, nationales comme régionales et locales, trop souvent mises à mal par nos gouvernants par lâcheté, compromission, clientélisme ou goût pour le communautarisme.
Le Maire a également rappelé toutes les actions mises en place à Beaucaire pour défendre et valoriser nos traditions ainsi que le succès des courses camarguaises cette année (la dernière course aux As 2016, le Trophée Marius Gardiol, étant prévue le dimanche 6 novembre à 14h30 aux Arènes de Beaucaire, berceau de la course camarguaise).
Parce que le personnage du tambourinaire est un personnage essentiel de la crèche Provençale, le Maire de Beaucaire a profité de l’occasion pour rappeler que, comme en 2014 et en 2015, une crèche Provençale serait installée dans les prochaines semaines dans la Cour de l’Hôtel de Ville par son adjointe aux traditions, occasionnant de nombreux applaudissements dans la salle.
Alors que la Ville de Paris organise impunément la nuit du Ramadan, il serait incroyable qu’un nouveau procès soit fait à notre Maire parce qu’il organise une exposition culturelle en Provence peu avant les fêtes de Noël.
Merci aux groupes venus à Beaucaire d’honorer et de perpétuer nos traditions et d’incarner si bien notre identité.

Beaucaire : L’entreprise Gizzi Démolition s’agrandit !

L’entreprise Gizzi Démolition inaugurait, ce samedi 22 octobre, en présence de nombreux clients et partenaires, un nouvel aménagement important pour l’évolution et la diversification de son activité.
Créée en 1954, Gizzi Démolition est une entreprise Beaucairoise spécialisée dans la démolition, la récupération de métaux et le dépannage. Composée d’une équipe de professionnels, l’entreprise familiale est bien connue à Beaucaire.

Soucieux d’être aux côtés de ceux qui entreprennent, le Maire de Beaucaire était présent à cette inauguration, accompagné de son 1er adjoint en charge du commerce Jean-Pierre Fuster et de nombreux élus de la majorité municipale.

Le Maire, qui était déjà venu visiter cette entreprise il y a quelques semaines avec son 1er adjoint pendant les travaux, a tenu à saluer cette famille d’entrepreneurs qui sait prendre des risques pour investir, se remettre en question et qui travaille avec passion et savoir-faire dans le respect des règles drastiques liées à l’exercice de la profession.
Il a dit sa fierté d’avoir une telle famille d’entrepreneurs à Beaucaire.

> Gizzi Démolition
590 avenue Philippe Lamour
ZI Domitia Sud, 30300 Beaucaire
www.demolition30.fr

L’édito du Maire – Octobre 2016

Beaucairoises, Beaucairois, chers amis,

Parce que de précédentes municipalités ont préféré consacrer l’argent de vos impôts aux embauches massives plutôt qu’à l’investissement, notre Ville a dans certains domaines 20 ans de retard.

2 ans après l’élection de notre majorité municipale, après avoir remis de l’ordre dans les finances municipales et avoir enclenché la plupart de nos engagements de campagne, place aux grands travaux !

En effet, le besoin de travaux est grand à Beaucaire et de nombreuses rues, réseaux d’eau ou d’assainissement sont à refaire totalement ou à créer, sans parler des écoles dont j’ai entrepris, avec mes élus et les services de la Ville, une visite de fond en comble entre mi juin et mi octobre pour mesurer totalement l’étendue des dégâts et prioriser les travaux au vu des finances dont nous disposons désormais.

D’ores et déjà, alors que nous baissons encore les 3 taux locaux d’imposition en 2016, après l’avoir fait en 2014 et 2015, de nombreux travaux démarrent en octobre : la réfection de la rue des Marronniers (pour 367.840,20 euros), la réfection des passages piétons en pavés du quai de Gaulle (pour 189.502,20 euros), la rénovation totale du cours Sadi Carnot et du Quai de la Paix (pour 2,2 millions d’euros, sur 2016/2017).

D’autres travaux essentiels sont prévus et financés dès 2017 comme la réhabilitation et l’extension de l’école Nationale, principale école du quartier prioritaire du centre-ville (pour 2,5 millions d’euros et 2 ans de travaux en site occupé), la réfection totale et l’extension (8 nouvelles caméras) du réseau de vidéo surveillance pour près de 400 000 euros sur le premier semestre 2017.

D’autres travaux de voirie, des réseaux d’eau et d’assainissement (Sud Gaudon notamment) sont prévus sur 2017 et 2018, là aussi sans augmentation d’impôts.

En matière d’habitat, nous créons de nouveaux lotissements avec logements individuels qualitatifs : 26 villas près de la crèche et des terrains sportifs de la Moulinelle d’ici juillet 2017 puis une vingtaine de villas près du terrain de rugby (à la place d’un entrepôt désaffecté) dans les 2 ans.

Nous travaillons aussi sur d’autres grands projets qui émergeront enfin d’ici 2020 après plus de 20 ans de néant : le projet Sud Canal (500 logements pour jeunes ménages, retraités et classes moyennes dans un nouveau quartier qualitatif derrière la capitainerie), l’acquisition de la friche SNCF située face au cimetière de la route de Saint-Gilles où nous ferons un centre des congrès notamment, et de nombreux autres chantiers.

Vous le voyez, pendant qu’une partie de notre opposition cherche la petite bête, cherche à retarder nos projets chaque jour ou fait des procès à tort et à travers pour une crèche Provençale installée dans la Mairie ou parce que nous prenons des arrêtés pour assurer la tranquillité, nous avançons dans l’intérêt de Beaucaire. Les chiens aboient, la caravane passe. Et nous comptons bien continuer ! Il en va de l’intérêt supérieur de notre Ville. Comptez sur nous pour le défendre inlassablement.

Merci pour votre soutien.

Julien SANCHEZ
Maire de Beaucaire
Conseiller régional

Extrait du Beaucaire Magazine d’octobre 2016

Centres aérés : initiation à la pêche pour ce début de vacances !

Ce jeudi 20 octobre, pour leur premier jour de vacances de la Toussaint, nos jeunes Beaucairois des centres aérés se sont initiés à la pêche au lac de Bellegarde. Chaque enfant, heureux de cette activité, est reparti avec sa truite.

Viviane Tisseur, adjointe au Maire en charge de la jeunesse, était présente lors de cette sortie pour encourager nos apprentis pêcheurs.

Pendant les vacances de la Toussaint, de nombreuses activités seront proposées aux petits beaucairois : piscine, ateliers culinaires, ateliers de création, bowling, skatepark, sortie au zoo, mini-golf, cueillette de champignons,…

Lors des vacances de la Toussaint, la Ville de Beaucaire met tout en oeuvre pour occuper et amuser les jeunes Beaucairois fréquentant ses centres aérés. De nombreuses activités et sorties ont ainsi été proposées aux enfants, faisant de Beaucaire l’une des communes les plus dynamiques du Gard pour les activités en centre aéré.

Social : Les aides à domicile du CCAS reçues en l’Hôtel de Ville

Ce mercredi 19 octobre au soir, Julien Sanchez (Maire de Beaucaire et président du CCAS) et Elisabeth Mondet (Adjointe au Maire et vice-présidente du CCAS) recevaient en l’Hôtel de Ville de Beaucaire les aides à domicile, agents du Centre Communal d’Action Sociale, pour une réunion de travail.

Les aides à domicile, véritables agents sociaux, effectuent toute l’année un travail important au bénéfice de nos aînés, en les accompagnant et en les aidant au quotidien dans diverses tâches. Elles ont un rôle essentiel et apportent un lien social aux Beaucairois qu’elles accompagnent.

Le Maire de Beaucaire les a d’ailleurs remerciées au nom des Beaucairois et les a assurées du maintien de l’existence de ce service public, facteur de lien social, qui est un service utile et parfois indispensable.
Il a rappelé qu’elles devaient être traitées par chacun avec respect et considération et qu’il ne serait pas toléré de manquement sur ce point.

[justified_image_grid ids=”

aide sociales ccas (1) aide sociales ccas (2)

Beaucaire / TAP : Un corbeau s’invite dans nos écoles !

Mardi 18 octobre, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, Chantal Sarrailh, ajointe au Maire déléguée aux affaires scolaires, et Katy Vidal, conseillère municipale déléguée à la petite enfance, assistaient, avec des enfants de l’école Condamine, à un spectacle pédagogique organisé dans le cadre des Temps d’Activités Périscolaires.

Accompagnée de ses assistants issus d’une classe de CM2 qui avaient préparé la représentation, “la sorcière” et son corbeau savant se sont présentés à une classe de l’école maternelle.
Lazare, corbeau des plus perspicaces apprivoisé par la sorcière, joue en effet au foot, au basket, et son intelligence a surpris tout le monde (les petits comme les grands). Les petits sont repartis émerveillés, fiers également, d’en avoir tant appris sur cet animal.
L’objectif de cet atelier était de sensibiliser nos enfants à la biodiversité grâce à la présence du corbeau. Les élèves de CM2 avaient pour mission de gérer intégralement l’organisation du spectacle (repérage du site, mise en place du matériel, installation du public, prise des photos, discours de présentation, habillage de la comédienne, confort et sécurité de l’oiseau).
Le Maire de Beaucaire, présent à ce joli moment, a remercié Véronique Bialoskorski et l’association “Les amis de Lazare” qui luttent pour la défense des corvidés et qui a accompagné nos jeunes Beaucairois pour cette activité. Il a également rappelé le travail fait par les élus et les services de la Ville pour proposer des activités associatives majoratives et divertissantes chaque mardi.
Les conseils d’école ayant pour le moment voté contre le regroupement des TAP sur un seul créneau de 3 heures, la Ville de Beaucaire fait en effet son maximum pour proposer des activités intéressantes dans le cadre horaire imposé (1h) qui laisse peu de marges de manœuvres (1h étant un créneau trop court pour emmener les enfants sur les terrains sportifs ou à la base nautique par exemple, les activités doivent donc se dérouler au sein même des écoles).
> Pour en savoir plus sur ce “corbeau savant” ou sur la cause défendue par l’association :
LADeL, Les Amis de Lazare
Avenue Château Gaillard, 13150 Tarascon

 

 

Beaucaire discriminée par le conseil régional : Les internautes disent STOP.

4 jours après sa diffusion, la vidéo du Maire de Beaucaire sur la halte SNCF de la 4e ville du Gard suscite l’indignation.

Déjà plus de 220 000 personnes ont été atteintes par cette publication sur Facebook (qui a été partagée plus de 1000 fois) et ont été scandalisées par le refus anti républicain de la Présidente du Conseil Régional de rencontrer Julien Sanchez depuis 1 an alors que Damien Alary (ancien Président du Conseil Régional) ou Denis Bouad (actuel Président du Conseil Départemental) ont déjà rencontré et reçu le Maire de Beaucaire par le passé sans partager pour autant ses idées politiques.
La Ville de Beaucaire remercie les milliers d’internautes lui ayant envoyé des courriels ou des messages sur Facebook suite à la diffusion de cette vidéo.
Nous remercions toutes les personnes qui, quelle que soit leur appartenance politique, se sont exprimées pour juger indigne le comportement sectaire et partisan de la Présidente du Conseil Régional d’Occitanie.
La Ville de Beaucaire invite chacun à rappeler à la Présidente du Conseil Régional qu’elle se doit d’être la Présidente de tous les habitants, sans discrimination.
A lui rappeler qu’il est inadmissible de refuser de rencontrer un élu parce qu’il a une appartenance politique différente.
Ces réflexes d’apartheid politique, qui nous rappellent les heures les plus sombres de l’Histoire, sont indignes d’une démocratie et c’est la raison pour laquelle le Maire de Beaucaire va continuer dans les prochaines semaines à interpeller la Présidente du Conseil Régional dans des vidéos thématiques (faute de pouvoir la rencontrer depuis 1 an, ce qui aurait été préférable pour chacun), avant de l’affronter au TGI de Nîmes, la Ville de Beaucaire ayant déposé plainte contre Carole Delga pour discrimination à raison des idées politiques.
En attendant, la Ville de Beaucaire invite chacun à partager sa première vidéo sur les réseaux sociaux ou par courriel pour montrer le vrai visage de la Présidente du Conseil Régional : le visage du sectarisme et de la haine au détriment des citoyens et du service public.
A défaut d’avoir en elle le sens de l’intérêt collectif, l’indignation populaire et la honte liée pousseront peut-être cet ancien Ministre à agir pour son territoire.
La discrimination est un fléau, tous ensemble, nous en viendrons à bout !
Delga-SNCF-220000