Articles

Accessibilité des bâtiments communaux : les travaux démarreront avant la fin de l’année

Des travaux d’accessibilité dans plusieurs bâtiments communaux commenceront d’ici la fin de l’année.
A cet effet, le Maire, son 1er adjoint, son adjointe aux affaires scolaires, des agents des services et les membres d’un cabinet d’architecture étaient présents, il y a quelques jours, à l’école de la Moulinelle pour étudier sur site les différentes solutions proposées par les architectes pour rendre accessible l’établissement.
Dans les prochains jours, le chef du service bâtiment de la Mairie, en charge de ce dossier, ira également sur place avec le représentant de l’association des paralysés de France afin de prendre en considération les remarques de ceux qui sont directement concernés : les personnes à mobilité réduite.
Le Maire a en effet demandé à ses services de systématiquement consulter et d’associer l’association des paralysés de France aux travaux (qu’ils soient de voirie ou dans les bâtiments), comme ce fut déjà le cas pour le réaménagement de la rue des Marronniers, la création de passages piétons sur le quai de Gaulle, la réhabilitation du cours Sadi Carnot,…
Les travaux qui commenceront prochainement concernent la première tranche de l’agenda d’accessibilité de la Mairie. Il concerneront :
– Le groupe scolaire de la Moulinelle
– L’école élémentaire de Puech Cabrier
– L’école maternelle de Puech Cabrier
– La “maison des associations” rue Émile Jamais
La loi n°2005-102 du 11 février 2005 et un décret publié en 2006 prévoient en effet que les collectivités votent un agenda prévisionnel afin de rendre accessible leurs bâtiments communaux sur une période de 10 ans.
La Mairie de Beaucaire a adopté son Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad‘ap) 2015-2023 en conseil municipal le 30 septembre 2015 (vote favorable du groupe de la majorité municipale et du groupe de la liste de M. Bourbousson, abstention du groupe de la liste de M. André et de Mme Cardona).
Le total des 3 tranches (études et travaux) représente un investissement de plus de 2,4 millions d’euros pour la Ville de Beaucaire, sans compter la réhabilitation de l’école Nationale (Près de 3 millions d’euros).
Dans un contexte budgétaire très contraint de baisse des dotations, et alors que la Ville de Beaucaire a été une des rares villes à baisser les impôts en 2014, 2015, 2016 et 2017, cette dépense de 2,4 millions d’euros doit être considérée comme un engagement réel et sérieux en faveur de l’accessibilité et du handicap.
Les tranches 2 et 3, qui suivront de 2018 à 2023, concerneront les autres bâtiments non accessibles à ce jour (école Préfecture, Base nautique, Hôtel de Ville,…).

Lire la suite

Centre commercial de La Moulinelle : Une étude de réaménagement lancée

Le centre commercial de la Moulinelle est un élément économique important du quartier de la Moulinelle, quartier prioritaire au titre des contrats de Ville.
Ce centre commercial, géré par un syndic, a plusieurs copropriétaires : la Mairie mais aussi les propriétaires de la pharmacie, de la boulangerie et du salon de coiffure.
Sont également présents dans ce centre la Mairie Annexe et les locataires de la Mairie : le tabac presse, un primeur et la salle de gym.
Depuis plusieurs mois, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, veut faire bouger les choses dans ce centre commercial.
En effet, bien que rempli de services de proximité de qualité et qui ont un bon flux clientèle, ce centre est austère, peu agréable et ressemble à un bunker.
Les couleurs choisies à l’époque pour l’extérieur du centre ainsi que la galerie intérieure sont également inappropriées commercialement.
La galerie commerciale est sujette à des infiltrations d’eau depuis plusieurs années et l’ancienne municipalité n’a rien trouvé de mieux à faire que de cacher la misère en faisant peindre des dessins par des enfants sur les murs intérieurs du centre… pourtant commercial.
Ce lundi, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, son premier adjoint délégué au commerce Jean Pierre Fuster, son directeur de cabinet, la directrice générale des services de la ville, l’ensemble des autres copropriétaires et le syndic du centre commercial (l’agence Teyssier), rencontraient sur site l’architecte missionné pour faire plusieurs propositions de réaménagement de ce centre commercial qui a donc déjà plusieurs atouts : des commerces et des services de qualité ayant un bon flux clientèle et avec une facilité pour se garer.
Dans quelques mois, cet architecte rendra son travail ainsi que les chiffrages associés.
Les copropriétaires devront ensuite se revoir pour décider ensemble des suites à donner car, comme dans toute copropriété, en cas de travaux, chaque copropriétaire doit contribuer (la Mairie possédant environ 75% du centre).
Le centre commercial de la Moulinelle est le seul espace commercial existant dans tout le quartier prioritaire de la Moulinelle.
Pour mémoire : ce centre avait été vendu il y a de nombreuses années aux copropriétaires actuels par la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie).

Rue des Marronniers : Bientôt la fin des travaux !

En travaux depuis la mi octobre (avec une interruption pendant les fêtes), la rue des Marronniers entame désormais la finalisation de sa réfection pour une livraison dans le courant du mois de mars.

Ce lundi 20 février à 8h30, Julien Sanchez (Maire de Beaucaire), Yvan Corbière (son adjoint aux travaux), Gilles Donada (adjoint à l’urbanisme) et des agents de la ville, étaient sur place pour une réunion de chantier avec les entreprises qui réalisent les travaux, afin de faire un point d’étape sur cette réfection complète.

La rue des Marronniers, axe très fréquenté par les piétons et par les véhicules, constitue depuis toujours une des voies de liaison principales de Beaucaire, notamment entre le centre-ville et le quartier de la Moulinelle. La réfection de cette rue et sa mise en sécurité étaient attendues par les riverains depuis de nombreuses années.
Cette réfection (que le Maire a souhaité mener en concertation avec les riverains) va permettre de sécuriser les lieux en empêchant les voitures de circuler à vive allure et va aboutir à une meilleure organisation du stationnement. Les travaux, commandés par la Mairie, vont également permettre l’accessibilité de la rue aux personnes à mobilité réduite et vont faciliter la circulation pour les piétons.

La Mairie de Beaucaire, outre ces contraintes de circulation et de stationnement, a profité des travaux pour refaire les vieux réseaux d’eaux usées, d’eau potable et le pluvial, qui n’étaient plus suffisamment dimensionnés.

D’ici quelques semaines, c’est donc une réfection complète, après des années d’abandon, que les Beaucairois pourront tous apprécier.
Un investissement nécessaire de près de 400 000 euros pour la Mairie.

Economies et écologie : L’école de la Moulinelle passe en éclairage LED !

beaucaire-eclairage-led-ecole-moulinelle

Les agents des services techniques de la Mairie de Beaucaire profitent en ce moment des vacances scolaires pour remplacer, à l’école de la Moulinelle, l’ensemble des éclairages énergivores, vieux et disgracieux en place depuis les années 70 (dans les classes de l’école) et depuis 10-15 ans (dans les parties communes).

Le Maire de Beaucaire, son adjointe aux affaires scolaires et son adjoint aux services techniques, très attachés aux économies d’énergie et au bien-être de nos enfants, des équipes pédagogiques et des agents municipaux travaillant dans les écoles, ont en effet décidé d’équiper cette école d’un éclairage LED.

Plus performant, cet éclairage va considérablement améliorer les conditions de travail dans cette école. L’investissement pour la Mairie est de près de 40.000 euros.

Une dépense qui sera au final rentabilisée grâce au très bon rendement énergétique du système. En effet, une lampe LED consomme en moyenne 9 watts, quand une lampe à incandescence en consomme 60.

Enfin, les lampes LED chauffent à environ 32°, nettement moins donc que celles à incandescence (150°) et les fluocompactes (70°).

Sur demande du Maire, un plan de généralisation de l’éclairage LED est en cours de préparation, pour l’ensemble des bâtiments communaux.

L’objectif est double : mieux respecter l’environnement et le développement durable et diminuer les dépenses d’électricité de la Mairie pour ses bâtiments (plus de 300.000 euros de dépenses chaque année).

 

Les élus de Beaucaire en visite au collège Elsa Triolet

Jeudi 17 novembre, à l’invitation du principal du collège Elsa Triolet, Bernard Chaine, Chantal Sarrailh (adjointe au Maire déléguée aux affaires scolaires), Jean Pierre Fuster (1er adjoint au Maire et conseiller départemental) et Sandrine Corbière (conseillère départementale) ont visité l’établissement de fond en comble.
Récemment arrivé en poste à Beaucaire, le principal a déjà beaucoup œuvré pour ce collège.
Il a, avec son équipe pédagogique et M. Gallego, coordinateur SEGPA, souhaité revaloriser la filière avec un atelier de plomberie, de maçonnerie, de peinture mais aussi une cuisine professionnelle à la disposition des professeurs pour permettre aux collégiens de la filière SEGPA de trouver leur voie. Les professeurs travaillent non seulement sur l’acquisition d’un champ de compétences plus élargi grâce à ces ateliers mais aussi sur l’élaboration d’un parcours professionnel afin de permettre aux jeunes de construire un projet professionnel solide.
Lors de cette visite des élus, le principal et le coordinateur ont tenu à rappeler que les élèves de SEGPA suivent les mêmes cours que leurs camarades : français, mathématiques, sciences,…
A l’écoute, les élus ont pu échanger avec les professeurs, le coordinateur et les responsables de la filière afin de mieux comprendre les enjeux de la SEGPA.
Le principal, les professeurs et les élus ont également visité la cantine du collège, où ils ont partagé un repas et accueilli les élèves de CM1/CM2 de la Moulinelle qui viennent déjeuner tous les jours au collège, avant de rendre visite aux élèves directement dans les classes. Ils ont également pu assister à un cours d’astronomie donné par le professeur de physique-chimie puis, sous la baguette du professeur de musique, ont pu entendre chanter les élèves de la Moulinelle venu prendre un cours de musique. 
Pour finir, le principal a remercié les élus d’être présents. Rappelons que la Ville et le conseil départemental ont des représentants au conseil d’administration du collège Elsa Triolet.

Ecoles de Beaucaire : La grande tournée se poursuit et les travaux continuent

Vous le savez, le Maire de Beaucaire et son équipe municipale accordent une attention et un intérêt particuliers aux écoles de notre Ville.
Alors que certaines écoles ont été trouvées dans un mauvais état par la nouvelle équipe municipale, de nombreux travaux urgents et essentiels ont déjà été entrepris en 2014, 2015 et 2016.
D’autre part, le Maire, son adjointe aux affaires scolaires, son adjoint aux travaux, son adjoint à la sécurité et les chefs des principaux services de la Ville, ont entamé en juin 2016 une importante “tournée du propriétaire” des 11 écoles publiques de Beaucaire (tournée qui se terminera la semaine prochaine).
A chaque fois, pendant près de 4 heures par école, le Maire et son équipe visitent en compagnie de l’équipe pédagogique chaque classe, chaque salle, regardent les espaces verts et les abords des écoles et relèvent les problèmes persistants et les imperfections afin de faire faire immédiatement les petits travaux les plus urgents et de faire chiffrer les travaux les plus coûteux (étant précisé que dans plusieurs écoles, des travaux très coûteux – d’isolation notamment – sont nécessaires, les municipalités précédentes n’ayant pas fait des écoles leur priorité).

Suite aux visites de juin, de nombreux travaux ont déjà été faits cet été dans les trois premières écoles visitées (Garrigues Planes maternelle et élémentaire le 14 juin et Puech Cabrier élémentaire le 21 juin).
Pour cela, le Maire a demandé au conseil municipal la création de deux postes de contractuels cet été afin de réaliser des travaux pendant les vacances (espaces verts, peinture, maçonnerie, etc.).
Le parking de l’école Garrigues Planes a également été fait en enrobé pour que les parents puissent s’y garer en toute sécurité (celui de la Moulinelle avait été fait en 2015 pour la même raison, à la demande du Maire et de ses adjoints).

Depuis la rentrée, d’autres écoles ont été visitées chacune pendant 4 heures par le Maire et son équipe (école Préfecture le 13 septembre, école Condamine élémentaire le 21 septembre, école Moulinelle élémentaire le 26 septembre, école Condamine maternelle le 3 octobre, école Puech Cabrier maternelle le 4 octobre et école Moulinelle maternelle le 6 octobre).
Enfin, l’école du Château sera visitée cette semaine.
Pour les écoles visitées en septembre/octobre, des travaux ont été planifiés pour les vacances de la Toussaint. En effet, les enfants travaillant maintenant aussi le mercredi matin, les ateliers municipaux ne peuvent intervenir dans les écoles que le mercredi après-midi, les salles de classe étant occupées pendant l’année scolaire le lundi, le mardi, le mercredi matin, le jeudi et le vendredi.

Les plus gros travaux prévus dans les prochains mois concernent l’école Nationale, école importante du centre-ville, située en quartier prioritaire au titre des contrats de ville. Ces travaux coûteront 2,5 millions d’euros. Il s’agira d’une réhabilitation totale et d’une extension permettant également d’accueillir les enfants du nouveau quartier Sud Canal.
Mardi 10 octobre, le Maire de Beaucaire, ses élus et les services travaillaient encore dans son bureau sur le projet de réhabilitation avec le cabinet ayant obtenu le marché de maîtrise d’oeuvre (cabinet qui sera chargé de suivre les études et les travaux jusqu’à la réception de ceux-ci).
Une nouvelle réunion aura lieu dans les prochains jours avec l’équipe pédagogique de l’école et les élus de la commission petite enfance du conseil municipal (associés dès le départ) afin de finaliser les esquisses, en lien avec l’architecte des bâtiments de France qui doit donner un avis conforme car ces travaux se font au coeur du Secteur Sauvegardé de Beaucaire.

Alors que les travaux de l’école Nationale auraient dû être faits par les précédentes municipalités, c’est une fois de plus la municipalité actuelle qui a mis l’argent au budget et qui lancera les travaux mi 2017 pour un peu plus de 2 ans (en site occupé).
Les enfants pourront donc continuer à fréquenter leur école pendant les travaux qui seront phasés.
Une communication plus importante sera faite sur le sujet début 2017.
D’ores et déjà, on peut remarquer que tous les travaux faits en 2014, 2015 et 2016 ont été faits sans augmentation d’impôts, les 3 taux locaux d’imposition ayant même baissé chaque année, à l’initiative du Maire et de son équipe grâce à une saine gestion des deniers publics, ce qui fait de Beaucaire un cas à part dans le département du Gard (les villes moyennes du Gard ayant augmenté leurs taux d’imposition de manière importante cette année pour faire face aux baisses de dotations importantes de l’Etat). Lire la suite