Articles

Le Bourgeois gentilhomme de Molière présenté au Casino Municipal

Mardi dernier, “La compagnie des Deux Rives” nous présentait son spectacle de fin d’année avec un classique indémodable : le Bourgeois Gentilhomme de Molière.
Le bonheur des comédiens sur scène était palpable et a réjoui une salle pleine. D’une drôlerie étonnante avec ses pointes d’anachronismes, des costumes d’époque, de la danse, du chant et de la musique étaient au rendez-vous. Une passion certaine pour le théâtre anime ces comédiens auxquels on avait peine à croire qu’ils n’étaient qu’amateurs !

Mireille Fougasse, adjointe au Maire déléguée à la culture et aux festivités, est venue assister à la représentation et a été conquise par le talent et l’investissement de l’association du Quai des Arts qui offre tout au long de l’année, en plus de la Saison Culturelle proposée par la Mairie, un divertissement de qualité.

> Le Quai des Arts
37 bis quai Général De Gaulle, 30300 Beaucaire
http://www.lequaidesarts30.com

Lire la suite

Succès pour le gala de « Cris, danse et zumba » !

Début juin, le Casino municipal, gratuitement mis à disposition par la Mairie de Beaucaire, a fait le plein pour le gala de fin d’année de l’association Cris, Danse et Zumba.

Des plus petits aux plus grands, les performances artistiques et surtout sportives en ont étonné plus d’un, dont Elisabeth Mondet, adjointe au Maire déléguée aux associations, présente pour représenter la municipalité.

Cris, danse et Zumba
Tél. : 06 82 86 38 32 | Courriel : cris.30@hotmail.fr

Lire la suite

Saison culturelle / “Bon pour Accord” : fous rires au Casino Municipal !

Le Casino Municipal a fait le plein vendredi 23 février pour la pièce de théâtre “Bon pour accord !” d’Eric Le Roch, mise en scène par Luq Hamett. Les acteurs, toujours justes, ont parfaitement maîtrisé leur jeu arrachant de nombreuses larmes (de rire !) aux spectateurs présents.
Le récit de cette folle soirée, où se sont mêlés règlements de comptes, jalousies, amour et mensonges n’a laissé que peu de répit au public entre deux fous rires.

Le Maire de Beaucaire, qui a assisté à la représentation, a tenu à remercier les acteurs (Didier Gustin, Geneviève Gil, Kim Schwarck, Juliette Degenne, Clément Naslin et Nicolas Biaud-Mauduit), pour cette superbe comédie à succès.
Julien Sanchez et ses adjointes Mireille Fougasse et Elisabeth Mondet, ont également remercié les fidèles spectateurs en amont de la représentation et rappelé le succès de la Saison Culturelle depuis 3 ans.

Prochain rendez-vous de la Saison Culturelle le dimanche 11 mars à 15h00 pour le spectacle musical “Cinequinox”.
Plus d’infos : https://www.beaucaire.fr/evenement/spectacle-cinequinox/

L’association taurine Camarina remplit le Casino municipal !

Dimanche 21 janvier, l’association taurine Camarina a proposé plusieurs animations tout au long de l’après-midi au Casino Municipal de Beaucaire.
Le cinéaste Romain Bofi a tout d’abord présenté plusieurs courts métrages (issus de sa propre production) sur les traditions taurines, avec de nombreuses images d’archives et d’interviews de manadiers et de raseteurs. Les participants ont ensuite partagé une galette des rois avant de terminer l’après-midi autour d’un loto particulièrement convivial.

Mireille Fougasse, adjointe au Maire en charge des traditions représentait la municipalité. Sa présence est le reflet du soutien de la Mairie de Beaucaire aux traditions taurines et son attachement aux courses camarguaises, grâce à l’important travail réalisé depuis 3 ans pour dynamiser la course camarguaise à Beaucaire.

Le club taurin Camarina est une association aidée logistiquement et financièrement par la Mairie de Beaucaire. Lire la suite

Succès pour la Pastorale au Casino Municipal !

Toute la tradition provençale avait rendez-vous ce dimanche au Casino municipal de Beaucaire pour une représentation de “La Pastorale” d’Antoine Maurel, proposée dans le cadre de la Saison Culturelle 2017-2018. Un grand moment pour les amoureux de la langue provençale et de cette identité qui fait notre fierté.
La pièce a été introduite par un discours du Maire qui a tenu à féliciter l’extraordinaire travail de tous les figurants et musiciens qui s’investissent avec tant d’énergie dans cette Comédie musicale jouée depuis… 150 ans !
Lire la suite

Centre des Congrès de Beaucaire : Le Maire au travail avec l’équipe de programmistes

Ce jeudi 24 août, le comité de pilotage pour la construction du Centre des Congrès de Beaucaire s’est réuni en mairie sous l’autorité du Maire de Beaucaire pour la première réunion de programmation.

Malgré la période estivale, le comité de pilotage, composé d’élus (dont le Maire), d’agents des services de la ville et d’une équipe en charge de la programmation (architecte/programmiste, économiste de la construction et bureau d’études) retenue suite à une consultation, a fixé, lors de cette première réunion concrète de travail, les grands axes du projet, sur la base du cahier des charges très complet élaboré préalablement par la commune.

Dans les prochaines semaines, élus et techniciens vont travailler de concert à la programmation et à l’affinement des chiffrages de l’opération. Ils visiteront également d’autres centres des congrès existants en France afin de tirer les leçons de certaines réussites et de certains échecs. Viendra ensuite le temps de la consultation des équipes de conception, sous forme de concours.

Rappel / Pourquoi un Centre des Congrès ?
Le Maire de Beaucaire souhaite, à la fois pour profiter des retombées de la future gare TGV de Manduel, mais aussi pour répondre à des besoins déjà existants, que la Ville de Beaucaire ait son centre des congrès.

Les objectifs sont nombreux : à la fois mieux remplir et mieux rentabiliser les spectacles de la saison culturelle organisés par la commune (actuellement limités à 350 places dans le Casino Municipal) qui sont parfois complets plusieurs mois à l’avance, répondre à la demande importante des associations qui manquent de salles conséquentes et disponibles pour organiser leurs grands événements, mais aussi développer Beaucaire sur le secteur du tourisme d’affaires, en accueillant des séminaires d’entreprises, pour lesquels les demandes sont déjà nombreuses mais pour lesquels Beaucaire n’a actuellement aucune salle municipale réellement adaptée et pertinente.

En clair : créer un équipement utile et pertinent à la fois pour la vie culturelle et économique de la Région (dans un bâtiment que la Ville souhaite à faible consommation énergétique).

Ce projet est désormais bien enclenché. En effet, le Maire a demandé à la Communauté de Communes de financer les travaux (estimés à 4,5 millions d’euros). Cette somme importante correspond à une partie de la part des investissements de la CCBTA qui revient de droit à la Ville de Beaucaire. Le Président de la communauté de communes a accepté de financer ce projet choisi par la commune à hauteur de 4,5 millions d’euros, le jugeant pertinent et stratégique.

Julien Sanchez a choisi ce projet car les besoins dans notre Ville sont criants et car il a toujours estimé anormal que la 4e Ville du département du Gard, riche de tant d’associations et d’événements culturels et associatifs, n’ait qu’une salle de 350 places quand des villages de 3000 habitants ont aujourd’hui des salles de 1000 places.

Incontestablement, l’évolution de la population et des infrastructures liées n’ont pas été anticipées par de précédentes équipes municipales. Il est temps de rattraper le retard et même, avec ce Centre des Congrès, de prendre de l’avance.

Ce Centre des Congrès se situera face au cimetière de la route de Saint-Gilles, sur un terrain stratégique lui aussi à l’abandon depuis de nombreuses années et en cours de rachat par la commune pour un peu plus d’un million d’euros à la SNCF afin que la commune soit propriétaire du foncier.

Pour faire vos remarques et suggestions sur ce Centre des Congrès, vous pouvez nous écrire sur grandsprojets@beaucaire.fr

Lire la suite

2e réunion de concertation sur le nouveau quartier Sud Canal

Le mercredi 28 juin, la Mairie de Beaucaire avait convié les habitants à une deuxième réunion de concertation dans le cadre du projet de nouveau quartier « Sud Canal ». La première s’était tenue le 29 mars dernier (voir l’article publié suite à cette réunion en cliquant ici).

Près de 100 personnes ont fait le déplacement au Casino Municipal pendant cette réunion d’échanges qui a duré près de 2 heures 30, notre Maire souhaitant associer la population aux grands
projets.

Le Maire de Beaucaire, Julien Sanchez, a introduit cette réunion en présentant aux Beaucairois les grandes lignes du projet qu’il porte sur ce secteur, avec son équipe, depuis son élection en 2014.

En effet, le Maire a décidé, dès son élection, de mener une politique volontariste, résolument tournée vers l’avenir, destinée à développer Beaucaire et à la moderniser.

Il y a 3 ans, l’équipe municipale a tout d’abord pointé certaines priorités, en commençant par l’élaboration d’un nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU), le précédent n’étant plus en phase avec l’époque actuelle et celui élaboré par l’ancienne majorité municipale ayant été retoqué pour non-respect des règles d’urbanisme.

Ce travail a été mené jusqu’à son terme, le nouveau PLU ayant été approuvé en décembre dernier, après 18 mois de préparation.

Parallèlement à cela, pour ne pas perdre de temps, la municipalité a travaillé sur des projets structurants et des investissements pour l’avenir des Beaucairois et des prochaines générations, dont celui évoqué lors de la réunion de concertation, le futur quartier Sud Canal.

Ce quartier, le Maire l’a rappelé, il le souhaite « agréable, qualitatif et sécurisé ».

Les 4 hectares laissés à l’abandon en plein centre-ville au bord du Canal du Rhône à Sète, qui accueilleront ce nouveau quartier, seront dotés de logements de qualité, d’un hôtel, de services, d’une résidence avec services pour nos aînés mais aussi d’espaces publics agréables.

Accompagné de Gilles Donada (son adjoint à l’urbanisme), de Jean Pierre Fuster (son 1er adjoint), des membres des cabinets extérieurs qui travaillent avec la mairie sur ce projet et de cadres de la ville (directrice générale des services, directeur de cabinet, directeur de l’urbanisme), le Maire a rappelé les enjeux urbains et environnementaux de ce quartier, avant de présenter l’avant-projet architectural de celui-ci et ses éléments de programmation, déjà amendés grâce aux remarques issues de la première concertation avec les habitants le 29 mars dernier.

Le travail actuel de concertation, souhaité par le Maire, se fait en parallèle du travail de rédaction du dossier de création de ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) et des études d’impact et évaluations environnementales.

Ce projet qui avance dans les temps, représente déjà plusieurs centaines d’heures de travail pour la municipalité.

La prochaine étape sera le bilan de la concertation, qui sera voté en conseil municipal, et la réalisation de la ZAC. Toutes ces étapes sont obligatoires, avant d’entamer les travaux d’aménagement et de construction, qui pourront démarrer courant 2019.

Une joie pour les Beaucairois présents, qui attendaient depuis plus de 20 ans que quelque chose se fasse enfin sur ce secteur à l’abandon.

Après la présentation de ces éléments, ainsi que d’esquisses de ce à quoi le quartier pourrait ressembler (visiblement appréciées, de nombreux applaudissements ayant suivi la présentation), le Maire a laissé la parole à la salle.

Il a, avec ses équipes, répondu à chaque question et demandé aux Beaucairois de faire toutes leurs remarques pour faire évoluer le projet, indiquant qu’il était fier d’être le Maire qui fera enfin bouger ce quartier.

Pour conclure, Julien Sanchez a tenu à rappeler en quoi ce projet est selon lui positif pour la ville :

  •         Parce que les Beaucairois qui le souhaitent pourront bénéficier de logements neufs et de qualité. De nombreux jeunes ménages, de classes moyennes, ont envie d’un logement neuf à       Beaucaire. Il y a aussi beaucoup d’habitants de la Plaine qui avancent en âge et qui souhaiteraient se rapprocher des commerces et des commodités.
  •         Parce que ce projet va diversifier l’offre résidentielle.
  •         Parce que ce quartier va attirer de nouveaux ménages dans la ville et augmenter les revenus pour la commune puisque chaque logement rapporte des taxes (taxe d’habitation, taxe foncière). La municipalité ayant choisi depuis 2014 de baisser chaque année les taux de la fiscalité, Beaucaire est de fait très attractive. D’ailleurs, beaucoup de Tarasconnais aujourd’hui franchissent le Rhône pour acheter à Beaucaire.
  •         Parce que ces nouveaux habitants dépenseront à Beaucaire, créant une nouvelle dynamique pour nos commerces qui en ont besoin comme tous les commerces de centre-ville.
  •         Parce que l’offre hôtelière sera plus complète.
  •         Parce que ce quartier sera agréable et que les Beaucairois apprécieront de s’y balader, notamment grâce à la valorisation des voies d’eau et leurs abords.

Concluant sur ce projet « qui est réellement une chance pour Beaucaire », le Maire a insisté sur le fait qu’il sera respectueux de l’identité de Beaucaire.
Une vision visiblement partagée par les Beaucairois et non Beaucairois présents, déjà nombreux à être intéressés par ce quartier.

Plus d’informations sur le nouveau quartier Sud Canal en cliquant ici 

 

Futur quartier Sud Canal : la municipalité de Beaucaire associe les habitants

Mercredi 29 mars, la Mairie de Beaucaire organisait une réunion publique de concertation dans le cadre de son projet de futur nouveau quartier “Sud Canal”.
Devant 200 Beaucairois, au Casino Municipal, le Maire, son équipe et les prestataires de la commune (bureau d’étude, architectes), ont présenté les grands axes et les grands principes du projet de nouveau quartier aux habitants.

A leur élection en 2014, Julien Sanchez et son équipe ont décidé de mener une politique volontariste, résolument tournée vers l’avenir, dans le seul but de développer Beaucaire et de moderniser notre ville, 4e ville et à terme 3e ville du département.

Il y a 3 ans, l’équipe municipale a tout d’abord pointé certaines priorités, en commençant par l’élaboration d’un nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU), le précédent n’étant plus en phase avec l’époque actuelle et celui élaboré par l’ancienne majorité ayant été retoqué pour cause d’illégalités manifestes.

Ce travail a été mené jusqu’à son terme, le nouveau ayant été approuvé en décembre dernier, après 18 mois de préparation.

Parallèlement à cela, pour ne pas perdre de temps, la municipalité a travaillé sur des projets structurants et des investissements pour l’avenir des Beaucairois et des prochaines générations, dont celui évoqué lors de la réunion de concertation, le futur quartier Sud Canal.

Celui-ci, idéalement situé, au bord de notre canal, derrière la capitainerie, est stratégique.
C’est sans doute la raison pour laquelle ce quartier a toujours été convoité par les précédentes municipalités. Beaucoup ont parlé de projets sur ce secteur mais, hélas, aucun projet n’y a vu concrètement le jour en 20 ans.

“Nous sommes ceux qui allons concrétiser enfin quelque chose sur ce secteur” a tenu à préciser le Maire.

Il y a encore quelques mois, ce secteur était totalement à l’abandon, 4 hectares à l’abandon, en plein centre-ville, avec des jardins ouvriers où les gens allaient et venaient, sans droit ni titre, avec de nombreux cabanons amiantés présents sur site.

Ne pouvant accepter cet état de fait d’un secteur de 4 hectares à l’abandon en plein centre-ville, la municipalité a souhaité avancer, rapidement, pour “ne pas nous endormir. Beaucaire doit se structurer, se développer, c’est une nécessité.” a réaffirmé Julien Sanchez.

Pour faire avancer ce projet qui patine depuis 20 ans, la municipalité de Julien Sanchez a dû procéder aux nombreuses acquisitions foncières non encore réalisées par les précédentes municipalités. Un effort financier non négligeable puisque la municipalité y a consacré 2 millions d’euros depuis 2014. Les élus souhaitent ainsi se donner les moyens de leurs ambitions pour structurer la ville et la développer.

Les 2 millions d’euros déjà injectés seront récupérés “lorsque les constructions se feront puisque ce foncier nous appartient désormais” a tenu à préciser le Maire. Cet argent n’est donc pas investi à perte mais est en quelque sorte une « avance remboursable ».

Ce futur nouveau quartier, la municipalité le veut qualitatif, agréable, sécurisé, moderne et respectueux de l’environnement et du caractère architectural de la ville. Le Maire a rappelé avoir donné des consignes très précises à ses équipes pour que le quartier soit majoratif pour Beaucaire. Il souhaite qu’il accueille aussi un hôtel, des services, une résidence avec services pour nos aînés,…

Déterminé, le Maire a rappelé souhaiter faire de ce projet un levier pour le centre-ville, pour les commerçants, mais aussi pour l’attractivité économique et touristique de Beaucaire.

La démarche volontariste pour les commerces de centre-ville est une réalité à Beaucaire. Avec son 1er adjoint, Jean Pierre Fuster, le Maire travaille, depuis 2014, en profondeur sur le commerce.

Sur le court terme d’abord en facilitant l’implantation de commerces en centre-ville grâce à un rabais de 30% sur les loyers les deux premières années pour tout nouveau commerce s’installant dans les locaux propriétés ou loués par la ville en secteur sauvegardé. Mais aussi sur le moyen et le long terme car aider des commerçants à s’installer c’est bien, mais il leur faut aussi des clients.

Tous les centres-villes en France, que ce soit dans les grandes villes ou dans les villes moyennes comme Beaucaire, connaissent des difficultés. Pour endiguer ce phénomène, il faut du stationnement, mais aussi des clients sur place. C’est aussi l’objectif de ce nouveau quartier.

Pour le stationnement, la municipalité a travaillé parallèlement sur la réfection du cours Sadi Carnot et du quai de la Paix aux abords immédiat du futur quartier “Sud Canal”. Des travaux y sont en cours pour 2,5 millions d’euros. Après avoir fait les réseaux secs et les réseaux humides, il reste maintenant la voirie dont les travaux vont démarrer d’ici 1 mois. Des travaux lourds et importants qui vont permettre d’avoir 30 places de stationnement supplémentaires mais aussi de restructurer tout cet espace et de respecter l’environnement, le Canal du Rhône à Sète qu’il sera ensuite possible de longer à vélo et à pied de manière plus sécurisée, et respecter le patrimoine et les préconisations des Bâtiments de France, puisque ce secteur est en limite de secteur sauvegardé.

Le Maire travaille sur le futur nouveau quartier Sud Canal depuis 2014 avec son adjoint à l’urbanisme, Gilles Donada, son cabinet, les agents du service urbanisme et la direction générale des services et les prestataires de la ville.
C’est un travail de plusieurs centaines d’heures. “Un travail passionnant” d’après le premier magistrat.

Lors de cette première réunion de concertation, le Maire a rappelé que la Mairie avait commencé par des études de faisabilité, parallèlement à la révision générale de son PLU.
Les élus ont ensuite voté les modalités de concertation.
Cette réunion en fut la première étape importante. Le Maire a d’ailleurs souhaité aller plus loin que ce que la loi lui contraignait de faire dans cette concertation afin que les Beaucairois puissent bien comprendre ce projet, le faire évoluer et se l’approprier.

Ainsi, une seconde réunion de concertation se déroulera le mercredi 28 juin à 18h30, au Casino Municipal. Un nouvel exemple concret de démocratie participative.

Le Maire a ensuite rappelé que la concertation passe aussi par des informations régulièrement publiées dans le Beaucaire Magazine et sur le site Internet de la ville, par l’ouverture d’un registre de concertation avec le public en mairie dès le 24 mars 2016, la réception possible des observations par voie postale et électronique sur une adresse e-mail dédiée (sudcanal@beaucaire.fr) et la mise à disposition de synthèses du projet et des documents d’étude validés affichés en mairie).

Rappelant que la municipalité consulte également des équipes de professionnels et prépare actuellement la création d’une ZAC (Zone d’Aménagement Concerté), “l’outil essentiel pour mener à bien ce projet”, le Maire a indiqué qu’à l’issue de la phase de création de la ZAC, le conseil municipal tirerait le bilan et délibérerait sur la concertation réalisée.

Actuellement, la ville réalise des études d’impact, consulte les services de l’Etat (la DREAL, l’architecte des bâtiments de France, la DDTM,..) et élabore le volet énergétique du projet.
Toutes ces études sont obligatoires et ont des délais incompressibles, d’où un début de travaux estimé au premier trimestre 2019.

Avant de laisser la parole aux techniciens présents, rappelant que le but de cette réunion était de discuter, débattre, et concerter, le Maire a tenu à rappeler en quoi ce projet est selon lui positif pour la ville :

  • Parce que les Beaucairois qui le souhaitent pourront bénéficier de logements neufs et de qualité. De nombreux jeunes ménages, de classes moyennes, ont envie d’un logement neuf à Beaucaire. Il y a aussi beaucoup d’habitants de la Plaine qui avancent en âge et qui souhaiteraient se rapprocher des commerces et des commodités.
  • Parce que ce projet va diversifier l’offre résidentielle.
  • Parce que ce quartier va attirer de nouveaux ménages dans la ville et augmenter les revenus pour la commune puisque chaque logement rapporte des taxes (taxe d’habitation, taxe foncière). La municipalité ayant choisi depuis 2014 de baisser chaque année les taux de la fiscalité, Beaucaire est de fait très attractive. D’ailleurs, beaucoup de Tarasconnais aujourd’hui franchissent le Rhône pour acheter à Beaucaire.
  • Parce que ces nouveaux habitants dépenseront à Beaucaire, créant une nouvelle dynamique pour les commerces qui en ont besoin comme tous les commerces de centre-ville.
  • Parce que l’offre hôtelière sera plus complète.
  • Parce que ce quartier sera agréable et que les Beaucairois apprécieront de s’y balader, notamment grâce à la valorisation des voies d’eau et leurs abords.

Concluant sur ce projet “qui est réellement une chance pour Beaucaire”, le Maire a insisté sur le fait qu’il sera respectueux de l’identité de Beaucaire.

La réunion de concertation s’est poursuivie avec les exposés de Vincent Delorme (du bureau d’étude suivant le dossier) et de Gjergj Miraçi (architecte). Les deux experts ont confirmé les propos du Maire, présentant des “plans de masse” (plans de principe) du futur quartier, qui est travaillé pour s’intégrer parfaitement à la ville.

Ce quartier, qui abritera 500 “unités” (logements, chambres d’hôtels, résidence pour seniors) sera également pourvu de nombreuses places de parking (privatives et publiques).

La municipalité travaille également à une “coulée verte” qui traversera le futur quartier et qui sera le poumon vert de celui-ci. Sud Canal fera aussi la part belle à des lieux de convivialité. Ainsi, une grande place sera disposée au bord du canal et l’hôtel surplombera celle-ci.

Les Beaucairois présents ont pu poser leurs nombreuses interrogations et partager leurs idées pour ce quartier, ce qui est le but de cette concertation, chacun étant invité à exprimer ses attentes à ce stade de la procédure afin que ce futur quartier soit construit au plus près des attentes des Beaucairois. Le Maire et ses équipes ont, pendant 1h30, répondu à toutes les questions et suggestions et noté l’ensemble des idées des uns et des autres. Certains attendent d’ores et déjà ce quartier avec impatience. Rendez-vous en 2019 pour le lancement des travaux.

La Ville de Beaucaire rend hommage à Patrice Dhaine

Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, et des élus de la majorité municipale, ont rendu hommage ce samedi 4 mars 2017 à Patrice Dhaine en déposant une gerbe devant le Casino Municipal.

Patrice Dhaine avait été tué le 4 mars 1986, près du Casino, en raison de ses idées politiques, pour avoir dit à l’époque publiquement pour qui il allait voter.
31 ans plus tard, le Maire de Beaucaire tient ainsi à rappeler l’importance de la démocratie et du respect essentiel des idées de chacun.

Items portfolio