Articles

Lettre ouverte : Julien Sanchez demande l’organisation d’une réunion publique de notre députée à Beaucaire

Objet : Lettre ouverte / Demande d’organisation d’une réunion publique de notre députée à Beaucaire

Madame la députée,
Les Français soutiennent majoritairement le mouvement des gilets jaunes, mouvement spontané de ceux qui n’arrivent plus, par exemple, à vivre du fruit de leur travail ou du fruit de leur retraite et en ont marre des nouvelles taxes directes et indirectes qui viennent oppresser le peuple (je pense aux taxes sur le carburant, à toutes celles mises en place par le gouvernement actuel et par le précédent mais aussi notamment à la mesure aberrante sur les 80km/h qui a déjà occasionné de nombreux retraits de points et de permis de Français qui ont besoin de leur voiture pour se déplacer dans un pays où les réseaux de transports en commun sont insuffisants).

La mobilisation est aujourd’hui constante et les Français attendent des réponses de leur Gouvernement car nombre d’entre eux n’y arrivent plus dès le 10 du mois tant la part des dépenses contraintes a augmenté au fil des ans (même si le Président de la République prétend que les Français ne font pas assez d’efforts). En tant que Maire et en tant que simple citoyen, je vois chaque semaine des Gardois dans des situations de plus en plus précaires et préoccupantes.

Le Gouvernement a annoncé un dialogue dans les territoires mais a aussi fait quelques annonces vagues et incompréhensibles tant pour les élus locaux que pour les citoyens.
Le Président de la République prétend quant à lui débattre avec les Maires. Il était aujourd’hui dans le Lot pour « débattre et échanger avec les Maires ». Pourtant, pour le Gard (où Marine LE PEN a obtenu 45,25% des voix à l’élection présidentielle), seuls 50 Maires ont été invités, triés sur le volet.
Maire de la 4ème commune du Gard, membre du Rassemblement National, je n’ai pas été invité.

N’ayant pu, faute d’invitation, me faire l’interprète des aspirations de mes concitoyens, je vous propose donc de répondre directement aux interrogations des gilets jaunes et de tous les Beaucairois souhaitant interpeller leur députée à l’occasion d’une réunion publique qui pourrait se dérouler dans une salle communale de Beaucaire.

Cette réunion serait l’occasion pour vous de rendre compte de l’action du Gouvernement depuis 1 an et demi, d’entendre les Beaucairois et d’instaurer un dialogue en leur apportant des réponses claires et précises car c’est vous qui êtes au pouvoir et il n’est plus possible de laisser les honnêtes gens sans vraie réponse ni de laisser le pays et l’économie impactés du fait des tergiversations et provocations du Gouvernement. Nombre de commerçants et d’entreprises sont aujourd’hui très inquiets.

Il me semble indispensable que le lien entre le pouvoir national et le peuple soit maintenu et aujourd’hui ce lien n’existe pas dans notre circonscription. Nous ne savons pas où veut aller le Gouvernement et, à travers mon exclusion du débat, les élus locaux sont également méprisés.

Dans l’attente de vos disponibilités pour cette réunion, je vous prie de croire, Madame la Députée, en l’assurance de mes respectueuses salutations.

Julien SANCHEZ
Maire de Beaucaire
Conseiller régional d’Occitanie

L’Union Pour les Entreprises du Gard a présenté ses vœux à Beaucaire

Jeudi dernier, l’Union Pour les Entreprises du Gard (UPE30 – Organisation patronale interprofessionnelle) a choisi Beaucaire comme seconde étape de sa tournée de présentation des vœux aux acteurs économiques du département.

Comme chaque année, Julien Sanchez, le Maire de Beaucaire, Jean-Pierre Fuster, son 1er adjoint en charge du commerce (par ailleurs conseiller départemental) et Elisabeth Mondet, son adjointe à la santé, étaient présents auprès des acteurs économiques du territoire. L’UPE 30 a choisi cette année le domaine Château Mourgues du Grès pour cette soirée lors de laquelle le nouveau président de l’organisation, Éric Tresvaux du Fraval, successeur de Éric Giraudier (désormais président de la CCI), a présenté le bilan, expliqué les objectifs de la nouvelle année et annoncé les prochains rendez-vous de l’UPE 30 : cafés juridiques, cafés découvertes, formations, up’dating, apéritifs de bienvenue,… Autant d’opportunités contribuant à créer du lien, renforcer le service et la proximité. Cette soirée fut également l’occasion de présenter la nouvelle application pour smartphones de l’UPE 30, ouverte à tous et ayant, toujours pour objectif, de développer le réseau des entrepreneurs.

La parole a ensuite été donnée au Maire, qui a présenté à son tour ses vœux, félicité l’organisation et ses adhérents pour leur mobilisation tout au long de l’année et rappelé l’engagement de la municipalité de Beaucaire pour le développement économique, soulignant le partenariat de la ville avec l’union des commerçants (UCIA), et les nombreuses mesures innovantes proposées (comme le rabais de 30% sur les loyers des nouveaux commerces pendant les deux premières années qui encourage la création d’entreprises et qui pourrait être un modèle dans le département du Gard…). Julien Sanchez a par ailleurs salué l’engagement des entrepreneurs du territoire, qui participent largement à son dynamisme et sont vecteurs d’emplois.
Le Maire a par ailleurs rappelé que de nombreux travaux seraient effectués par la commune en 2019 et a invité les entreprises du territoire à avoir une veille active sur la diffusion des appels d’offres.

Lire la suite

Beaucaire à l’honneur sur France Bleu Gard Lozère du 21 au 25 janvier

Du 21 au 25 janvier, entre 12h et 12h30, France Bleu Gard Lozère et son animatrice Servane mettront à l’honneur notre belle Ville de Beaucaire.
Tourisme, patrimoine, souvenirs d’antan, terroir et traditions seront au rendez-vous. Chaque jour, un thème différent sera abordé.

– Lundi 21 janvier : La carte postale de M. le Maire et les souvenirs d’antan de Maurice
– Mardi 22 janvier : Le patrimoine avec la guide conférencière Véronique Martin
– Mercredi 23 janvier : La gastronomie et le terroir avec le bœuf beaucairois revisité par le restaurant Le Vintage et la bière de Beaucaire
– Jeudi 24 janvier : Les traditions avec Elizabeth Costes et son association Soie et Velours d’Argence
– Vendredi 25 janvier : L’hébergement avec les propriétaires de la péniche-hôtel Mam Goz

> Dans le cadre de l’émission “Mon plus beau village” qui met à l’honneur, chaque semaine, une commune du département

Lire la suite

La police municipale de Beaucaire efficace et réactive. Quid de la justice ?

Ce mercredi 9 janvier vers 8h30, deux élèves du lycée professionnel Paul Langevin et de Saint Félix d’Alzon ont été menacés par un individu armé d’une lame (sans que les élèves ne soient blessés).
Dans les dix minutes qui ont suivi, la police municipale, prévenue, est intervenue et a procédé à l’interpellation de l’individu. Cette interpellation a été particulièrement mouvementée, une policière ayant été blessée et les policiers municipaux clairement menacés de mort et de représailles.
Lors de cette interpellation, les policiers ont découvert sur cet individu mineur habitant le centre-ville de Beaucaire et déjà très défavorablement connu des services de police une quantité importante de cannabis conditionné en sachets.

Plusieurs dépôts de plainte sont en cours.

Le Maire de Beaucaire et son adjoint à la sécurité tiennent à saluer la réactivité du service de vidéo protection qui a permis de localiser le suspect formellement identifié et la réactivité de la police municipale qui a procédé très rapidement à son interpellation.
La clémence régulière de certains magistrats vis à vis de ce type de délinquants multirécidivistes révolte élus et policiers.
Le Maire de Beaucaire tiendra les Beaucairois informés des suites qui seront données par la justice à cette affaire pour laquelle la protection fonctionnelle sera accordée par le Maire à ses policiers.

Coluche aurait été fier des bénévoles beaucairois des Restos du Cœur

Avant la période de Noël, le Maire de Beaucaire, Julien Sanchez, a tenu à aller à la rencontre des associations qui œuvrent pour les plus démunis et de leurs bénévoles.
Après avoir évoqué dans de précédents articles le Secours Populaire et la Croix Rouge, nous vous présentons aujourd’hui l’antenne des Restos du Cœur.
En effet, vendredi 21 décembre, le Maire, son 1er adjoint et conseiller départemental Jean Pierre Fuster et son adjointe aux affaires sociales Elisabeth Mondet sont allés rendre visite aux Restos du Cœur.
Accueillis par les responsables de l’antenne (et notamment Madame Nicole Battut), ils ont rencontré les bénévoles qui leur ont présenté l’organisation. Les élus ont pu remercier celles et ceux qui œuvrent au quotidien pour les 128 familles de l’antenne de Beaucaire (dont une part importante de Tarasconnais qui n’ont pas d’antenne des Restos du Cœur de l’autre côté du Rhône) bénéficiaires des colis alimentaires de cette association fondée par Coluche en 1985.
L’association, aidée par la Mairie par la mise à disposition gratuite d’un local, se mobilise pour répondre aux différents besoins du public accueilli et redouble d’efforts afin de poursuivre l’aide apportée tout au long de l’année.
À l’occasion de sa visite, le Maire de Beaucaire a rappelé l’importance des associations œuvrant pour les plus démunis et a exprimé tout son soutien à l’association qui effectue un travail majeur.
> Parce que chacun peut être confronté à des difficultés, n’hésitez pas à vous rapprocher des Restos du Cœur qui vous recevront en toute discrétion.
Les Restos du cœur
3 avenue de la Croix Blanche, 30300 Beaucaire
Tél. : 09 83 01 77 24

Lire la suite

Secourisme et aide sociale : La Croix Rouge au plus près des Beaucairois

Avant la période de Noël, le Maire de Beaucaire, Julien Sanchez, a tenu à aller à la rencontre des associations qui œuvrent pour les plus démunis et de leurs bénévoles.
Après avoir évoqué dans un précédent article le Secours Populaire et avant d’évoquer dans un prochain article Les Restos du Cœur, nous vous présentons l’antenne Beaucairoise de La Croix Rouge.

Vendredi 21 décembre, le Maire, son 1er adjoint et conseiller départemental Jean Pierre Fuster et son adjointe aux affaires sociales Elisabeth Mondet sont en effet allés rendre visite à la Croix Rouge.
Accueillis par Jean-Dominique Vialle, président de l’unité locale, et par Françoise Llinares (son prédécesseur, qui a reçu la Médaille de la Ville en 2017 en hommage à son investissement), ils ont rencontré les bénévoles et les ont remerciés pour leur action.

La Croix Rouge, fondée en 1864, vient en aide aux personnes en difficultés en France et à l’étranger.
Ses missions fondamentales sont l’urgence, le secourisme et l’action sociale. Elle agit quotidiennement pour l’action sociale et sanitaire, le secourisme et les interventions d’urgence (3ème opérateur de Secours en France). La Croix rouge a même ouvert deux sections croix rouge dans un lycée de Nîmes et au lycée professionnel de Beaucaire. 

L’unité locale de Beaucaire est composée de 15 bénévoles secouristes et 35 bénévoles en charge de l’action sociale. Les deux aînées des bénévoles sont par ailleurs très actives. L’une tient la vesti boutique, l’autre, à 85 ans, ne ménage pas ses efforts et fait même de la manutention. Un modèle d’abnégation qui montre que la générosité du cœur n’a pas d’âge.

À Beaucaire : Les bénévoles agissent au quotidien auprès des plus démunis (personnes et familles en situation de précarité ou d’exclusion, personnes en situation de handicap, jeunes dans le besoin, personnes âgées ou encore étudiants).
Le fonctionnement de La Croix Rouge permet de garantir un ravitaillement de nourriture important dans le département et positionne La Croix rouge du Beaucaire comme le “garde-manger” du Gard en cas de crise majeure.

À l’occasion de sa visite, le Maire de Beaucaire a rappelé l’importance des associations œuvrant pour les plus démunis et a exprimé tout son soutien à l’association qui effectue un travail apprécié des Beaucairois.

La Croix Rouge, comme les autres associations œuvrant dans le social à Beaucaire, a des besoins (bénévoles, dons,…).
De nombreux Beaucairois aident ces associations, mais les bonnes volontés sont toujours les bienvenues.

> La Croix Rouge Française
16 rue de la Placette, 30300 Beaucaire
Tél. : 06 82 83 84 53
 

Lire la suite

Des bénévoles au grand cœur au Secours Populaire de Beaucaire

Avant la période de Noël, le Maire de Beaucaire, Julien Sanchez, a tenu à aller à la rencontre des associations et de leurs bénévoles qui œuvrent pour les plus démunis.
Avant d’évoquer dans de prochains articles La Croix Rouge et Les Restos du Cœur, mercredi 19 décembre, le Maire et son adjointe aux affaires sociales Elisabeth Mondet sont allés rendre visite au Secours Populaire.

Accueillis par Alain Jeuvrey, président de l’antenne beaucairoise (récipiendaire de la médaille de la ville en juillet dernier en raison de son investissement), ils ont rencontré les bénévoles dont certains œuvrent depuis plus de 15 ans et les ont remercié pour leur action.
Créé en novembre 1945, le Secours Populaire Français est une association qui a pour mission d’agir contre la pauvreté et l’exclusion en France. Installé à Beaucaire depuis 1981, le Secours Populaire fonctionne ici grâce à ses 18 bénévoles.

L’association, subventionnée par la Mairie de Beaucaire via le CCAS, intervient notamment dans les domaines de l’aide alimentaire (via une distribution de colis) et vestimentaire. Particularité importante, chaque bénéficiaire (plus de 1300 à Beaucaire) participe financièrement de manière symbolique lorsqu’il reçoit une aide alimentaire ou vestimentaire. L’association s’occupe également du bien-être intellectuel et organise, entre autre, des initiations musicales.

À l’occasion de sa visite, le Maire de Beaucaire a rappelé l’importance des associations œuvrant pour les plus démunis et a exprimé tout son soutien à l’association qui effectue un travail important.
Il a également pu constater que le nombre de bénéficiaires retraités est relativement faible. Cette population est pourtant touchée de plein fouet par la précarité mais ne demande que rarement de l’aide.
Le Maire et le président ont donc décidé ensemble d’œuvrer dans les prochaines semaines pour faire connaître à nos aînés l’aide que le Secours Populaire peut leur apporter.

> Parce que chacun peut être confronté à des difficultés, n’hésitez pas à vous rapprocher du Secours Populaire qui vous recevra en toute discrétion, sur rendez-vous. Les bénévoles œuvrent sans juger et vous accueillent chaleureusement.

Secours Populaire de Beaucaire
2, Rue des Anciens Combattants d’Afrique du nord, 30300 Beaucaire
Tél. : 04 66 58 54 95

Lire la suite

Rentrée 2018 : Le Maire de Beaucaire et son adjointe aux affaires scolaires en tournée dans les écoles

Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, conseiller régional, et Chantal Sarrailh, son adjointe déléguée aux affaires scolaires, ont entamé, lundi 3 et mardi 4 septembre, leur traditionnelle tournée des écoles maternelles et élémentaires publiques de la ville qui se poursuivra encore jeudi 6.
L’occasion pour eux de rencontrer des parents d’élèves, de saluer les directeurs et leurs équipes pédagogiques ainsi que les personnels municipaux des écoles, et de souhaiter à tous les enfants de Beaucaire une bonne rentrée scolaire.

Cette année, la rentrée a été marquée par les nombreux travaux réalisés depuis le début de l’année et cet été.

En effet, la municipalité actuelle ayant trouvé à son élection les écoles dans un état parfois préoccupant, chaque année, des montants importants sont consacrés aux investissements dans les écoles pour les ramener peu à peu dans un état convenable.

Cet été donc, dans le cadre du plan de renforcement de la sécurisation des écoles souhaité par Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, et son équipe, un système d’accès sécurisé a été installé sur toutes les écoles pour un montant global de 54.800 euros.
La sécurité des enfants étant évidemment importante pour la municipalité.
Des travaux d’accessibilité ont également commencé pour plus de 150.000 € pour l’école Moulinelle et pour plus de 192.000 € à celle de Puech Cabrier (Rampes PMR, mise aux normes des sanitaires, changement de menuiseries,…).

La Mairie de Beaucaire poursuit également les dédoublements de classes voulus par le Gouvernement. Chose exceptionnelle : à Beaucaire, toutes les écoles élémentaires sont concernées car elles se situent toutes en zones d’éducation prioritaire (REP ou REP+). Depuis le début des dédoublements, ce sont près de 200.000 euros qui auront été dépensés (étant précisé que cette réforme n’est pas du tout compensée ou aidée financièrement par le Gouvernement et est totalement à la charge des communes : plus la commune a des zones prioritaires, plus elle doit dépenser sans être aidée !).
Si d’autres collectivités ont choisi d’effectuer ce dédoublement « avec les moyens du bord », parfois en installant simplement un rideau séparatif dans les classes, Beaucaire a fait le choix d’effectuer un dédoublement de qualité, pour que les enfants étudient dans de bonnes conditions.
Ces travaux sont en partie réalisés par les agents des services techniques par souci d’économie et parce que la commune a la chance d’avoir, au sein de nos effectifs, des professionnels compétents.

La période estivale a également été mise à profit pour des travaux de toitures (près de 220 000 euros dont 56.000 euros pour les écoles). En effet, depuis près de 20 ans, les toitures de certaines écoles n’avaient bénéficié d’aucun entretien ni réparation. Conséquence : de nombreuses fuites et des dégâts des eaux, avec des dommages sur les murs, les plafonds et les sols. Il a semblé nécessaire à l’équipe municipale actuelle d’en faire une priorité budgétaire et de s’attaquer à la cause du problème : l’étanchéité des toits. Les travaux sont aujourd’hui terminés.

Cet hiver sont également prévus des travaux sur les façades des écoles.
En effet, laissées à l’abandon par de précédentes municipalités, certaines écoles ont également besoin de travaux sur leurs façades. L’année dernière nous les avions fait curer préventivement pour éviter tout risque pour les enfants, tant leur état était déplorable depuis des années. Afin de traiter durablement les aberrations constatées, des travaux seront réalisés et terminés cet hiver par des professionnels du bâtiment pour rendre aux façades de nos écoles une nouvelle jeunesse. Ce sont près de 200.000 € qui ont été mis au budget pour cette opération nécessaire (mais qui n’avait là encore pas été réalisée avant l’élection de l’actuelle municipalité).

Diverses acquisitions ont également été effectuées ou sont en cours pour les écoles : tablettes numériques/classe mobile, rideaux, remplacement de certains jeux de cour cet hiver, renouvellement du matériel pédagogique,…
Le Maire et son adjointe aux affaire scolaires mettent des moyens importants pour le bien-être des petits Beaucairois. Rien que cette année a été budgétée une somme approchant 1,2 million d’euros pour les écoles de la ville, soit une part très importante de l’investissement annuel communal, grâce à la bonne gestion municipale.

L’équipe municipale a par ailleurs décidé de lancer deux projets d’ampleur consistant à réhabiliter entièrement et à agrandir deux écoles de la ville (Nationale et Garrigues Planes). Ces deux projets sont une nécessité, tant certaines écoles de Beaucaire ont été laissées à l’abandon par de précédentes municipalités. Par ailleurs, la démographie croissante de notre commune, grâce à son attractivité à la fois géographique et économique, nous oblige évidemment à prévoir l’avenir et à anticiper l’arrivée d’enfants supplémentaires. Un investissement de près de 10 millions d’euros sur les prochaines années que l’Etat à travers le Préfet du Gard a promis devant la presse d’accompagner à hauteur de 25 à 30%, saluant le volontarisme de la municipalité actuelle en la matière.

Lire la suite

Abrivado du Fer à cheval : sport, traditions… et apéro bien mérité !

Mercredi 25 juillet, l’abrivado du Fer à Cheval s’est élancée de l’avenue Philippe Lamour pour rejoindre la route de Fourques où se situe le Fer à Cheval. De nombreux jeunes (et moins jeunes) y ont participé. Pour l’occasion, la Mairie a effectué une distribution de bandanas de féria siglés “Estivales de Beaucaire 2018”.
Un bon moment de convivialité (et de sport) qui s’est terminé en beauté, avec un apéritif bien mérité.

Lire la suite