Articles

Le Domaine de la Tour fait découvrir ses bons vins

Le 26 juin dernier, Anne et Philippe Cluzel, propriétaires du Domaine de la Tour, ont eu le plaisir de faire découvrir leurs vins au cœur de leur superbe domaine du XIIème siècle implanté au milieu des vignes de la Plaine de Beaucaire à l’occasion d’une soirée portes ouvertes.
À cette occasion, étaient aussi conviés leurs amis artisans (Fromagers du Sud, Au Miel Occitan, Le Safran des Cailloux, Photo Intant, Soie et Velours d’Argence,…) qui ont répondu présent pour faire découvrir leurs produits et leur talent.
 
Dans une ambiance conviviale chacun a pu, le temps d’une soirée, déguster les vins du domaine lors d’un apéritif dînatoire au rythme des musiques joués à la guitare par le jeune Lorenzo.
 
Marie-France Perignon (1ère adjointe au Maire), Audrey Cimino (adjointe au Maire déléguée à l’agriculture), Alberto Camaione (adjoint au Maire délégué au commerce) et Karine Bauer et Jean-Pierre Perignon (conseillers municipaux délégués) étaient présent pour y représenter M. le Maire (retenu par d’autres obligations) et réaffirmer le soutien de la municipalité aux producteurs locaux.
Cécile Guillo, présidente du Conseil d’Exploitation de l’Office de Tourisme et élue à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Gard (CCI) était également présente.
 
> Domaine de la Tour
1195 Chemin du Mas de la Tour, 30300 Beaucaire
Tél. : 04 66 01 61 86
www.domainedelatour.com/

Lire la suite

L’appel du 18 juin 1940 commémoré à Beaucaire

La journée nationale commémorative de l’appel du Général de Gaulle, le 18 juin 1940, à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l’ennemi, est chaque année l’une des 11 cérémonies nationales organisées dans toute la France.
Malgré le contexte sanitaire, le Maire de Beaucaire, Julien Sanchez, des élus de la majorité, des porte-drapeaux et représentants des anciens combattants, se sont donc réunis ce jeudi 18 juin au pied de la stèle du Général de Gaulle, située sur le quai du même nom à Beaucaire.
Avant de déposer une gerbe de fleurs au pied de la stèle avec son adjoint Max Soulier, M. le Maire a rappelé que ce n’est pas l’homme qui est commémoré (car beaucoup n’oublient pas et n’oublieront jamais ce qu’il a fait plus tard en Algérie), mais l’appel du 18 juin 1940, un appel qui est un modèle pour tous et qui montre qu’il ne doit jamais y avoir de fatalité et de soumission.“Je crois en l’esprit français et je souhaite que nous soyons nombreux aujourd’hui à résister encore et toujours à la dilution de notre identité nationale, à l’abaissement des valeurs morales, au laxisme, à la résignation, à l’inversion des valeurs. C’est le combat d’aujourd’hui” a ainsi déclaré Julien Sanchez, rappelant que “si nos gouvernants d’aujourd’hui ont décidé que notre pays n’est plus totalement maître de son destin mais est vassalisé dans un ensemble eurogermanique, cela n’est pas inéluctable”.
M. Py (Trésorier de l’UNC Beaucaire) a lu l’appel du 18 juin 1940.
Le Colonel (er) Gérard Sarrailh, en charge de l’organisation de la cérémonie, a fait lecture du message de la secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées.
La cérémonie s’est terminée par une minute de silence et la Marseillaise chantée.

 

Lire la suite

Beaucaire obtient le label « Terre de Jeux 2024 » et présente un projet ambitieux pour sa base nautique

Ce lundi 15 juin, Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, a souhaité mettre en lumière le label “Terre de Jeux 2024” obtenu par la ville. Une étape décisive dans le cadre de la candidature de Beaucaire comme base arrière aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 en aviron (rappelons que Beaucaire avait déjà été base arrière des Jeux Olympiques en 1992).
Accompagné de son adjoint délégué à la base nautique Max soulier, de Denis Fort (président du Club d’Aviron), de Cyrille Renault (nouveau directeur de la base nautique), de Stéphanie Chantry (Championne internationale d’aviron et agent de la ville), de Sylvie Blanc (directrice des sports de la ville) mais aussi d’Illana Barry (fraîchement élue Miss Beaucaire 2020, qui elle-même a pratiqué l’aviron à Beaucaire lors de régates régionales), M. le Maire s’est félicité de l’obtention de ce label qui permet à la commune de mettre le cap sur la prochaine étape : l’obtention de financements pour le projet de réhabilitation-extension de la base nautique afin de renforcer son attractivité pour accueillir une équipe étrangère dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.
Un projet à 7 millions d’euros, conditionné à un cofinancement de 80% de l’État (à travers l’agence nationale du sport) et du conseil régional d’Occitanie (qui a lancé un dispositif «Occitanie ambition 2024 » permettant d’accompagner les collectivités dans la montée en gamme des infrastructures sportives régionales dans le cadre des JO de 2024).
Rappelant que le vice-président du conseil régional d’Occitanie Kamal Chibli et la Sénatrice du Gard Vivette Lopez se sont déjà rendus sur les lieux en décembre dernier à l’invitation du Maire et que la Préfecture du Gard soutient la candidature de la Ville de Beaucaire, Julien Sanchez a mis en avant les atouts de la candidature de Beaucaire (un site situé dans un cadre exceptionnel, la présence de nombreux médaillés au sein du club local d’aviron, club formateur, ambassadeur et d’excellence, l’accueil de centaines d’enfants au sein de la structure municipale toute l’année,…).
La base nautique municipale de Beaucaire est aujourd’hui très utilisée par tous les publics mais, victime de son succès, et afin d’offrir un niveau d’équipements et de services en adéquation avec le public ciblé et les standards observés, et de répondre au cahier des charges pour être base arrière aux Jeux Olympiques, une réhabilitation et un agrandissement sont nécessaires.
Le projet porté par le Maire et son adjoint en concertation avec les clubs utilisateurs prévoit un agrandissement des bâtis existants et l’utilisation d’un bâtiment à proximité, acquis par la commune à cet effet pour offrir de nouveaux services qui seront utiles aux sportifs toujours plus nombreux à fréquenter le site. L’équipement sportif, qui serait aussi mis à disposition des athlètes qui viendraient à Beaucaire dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 serait entièrement accessible et modernisé.
Les dossiers de demande de subvention viennent d’être envoyés à l’Agence Nationale du Sport et au Conseil Régional d’Occitanie, avec qui les discussions sont déjà bien engagées.

Lire la suite

2ème jour de distribution des masques de protection

La distribution des masques qui a commencé hier matin au Casino Municipal de Beaucaire se poursuit ce jour,  jusqu’à dimanche soir, 19h.
M. le Maire, comme de nombreux élus et agents de la ville se sont mobilisés pour remettre aux Beaucairois leurs masques en tissu réutilisables, offerts par la Municipalité.
Cliquez ici pour connaître le jour et les modalités de votre retrait

Lire la suite

Masques : Distribution à domicile pour les 60 ans et plus

La distribution des masques, à domicile, pour les 60 ans et plus, a commencé.
M. le Maire, comme de nombreux élus et agents de la ville était hier et aujourd’hui sur le terrain à cet effet.
La distribution aux plus de 60 ans se termine demain jeudi.
Pour les moins de 60 ans, la distribution se déroulera au Casino Municipal, du jeudi 21 au dimanche 24 mai, de 9h à 19h (attention : le jour de retrait est différent selon votre rue de résidence).

Lire la suite

Beaucaire : Le conseil municipal a validé les comptes 2019 et approuvé un budget ambitieux pour 2020 !

Le conseil municipal, réuni ce vendredi 15 mai à 9h30, a procédé à l’approbation de délibérations importantes.

Les comptes administratifs et de gestion 2019 ont ainsi été votés. Faisant apparaître la bonne santé financière de la ville, ils démontrent par ailleurs qu’elle est moins endettée de 26,32% que la moyenne des villes de la strate, qu’elle a augmenté en 6 ans de 61,5% son épargne nette annuelle, qu’elle augmenté sur la même période de 75,02% son épargne brute annuelle et qu’elle nettement plus investit par habitant que la moyenne des villes de la même strate.

Malgré les baisses de dotations de l’État aux communes, qui ont fait perdre plus de 2,2 millions d’euros à la commune depuis 2014, la ville a, grâce à une gestion sérieuse, pu investir. Ces dotations auraient évidemment été très utiles pour alimenter davantage encore l’autofinancement et contribuer à la réalisation d’autres projets pour améliorer le quotidien des Beaucairois.

Les comptes de l’année 2019 confirment donc l’excellente gestion de la ville.

Ce conseil municipal a aussi été marqué par le vote du budget 2020 et un gel de la fiscalité.
Avec un budget de 44,7 millions d’euros, Julien SANCHEZ affiche une priorité aux investissements pour contribuer à la relance économique et lutter efficacement contre les conséquences de la crise du Covid-19.

Comme il s’y est engagé, et après 4 années de baisse de la fiscalité, pour la 3ème année consécutive, la fiscalité communale est gelée.

Parce que l’investissement est la clé d’une relance de l’économie plus que jamais nécessaire suite au confinement lié au Covid-19, parce que la municipalité a de nombreux projets structurants et que le Gouvernement n’a encore, malgré la grave crise économique, annoncé aucun plan massif d’aide à l’investissement pour les collectivités locales, M. le Maire souhaite profiter de la faiblesse des taux d’intérêt actuels pour effectuer un emprunt de 5 800 000 € en 2020 afin de lancer davantage de travaux pour donner du travail aux entreprises et améliorer et développer les infrastructures communales et le service public.
Un emprunt rendu possible grâce à la très bonne santé financière de la commune due à la gestion rigoureuse de ces six dernières années (la dette par habitant à Beaucaire est à 686 € par habitant contre 931 € dans les communes de même strate, soit 26,32% de moins).
L’emprunt qui sera contracté correspond à une partie des dépenses des écoles Garrigues Planes et Nationale, et du centre commercial de La Moulinelle, permettant ainsi de financer ces investissements qui n’ont pas à être supportés à 100% par les Beaucairois contribuables au moment des travaux puisque ces travaux bénéficieront à plusieurs générations d’usagers de ces services.

À l’occasion de ce conseil municipal M. le Maire a exposé quelques-uns des projets de l’année :

La rénovation du centre commercial de la Moulinelle :
Ce centre commercial vétuste nécessite des travaux importants afin qu’il soit plus attractif. Ce projet est porté par le Syndic des copropriétaires où la commune est largement majoritaire. La participation de la Ville devrait s’élever à 638 000 € en 2020. Il s’agit du dernier appel de fonds de travaux.

La poursuite de l’extension-réhabilitation de l’école Garrigues Planes :
Pour satisfaire au dédoublement des classes de CP et CE1 imposé par l’Etat, améliorer le quotidien des enfants et des personnels, mais également pour accueillir les enfants qui viendront des nouvelles constructions dans des conditions favorables à une éducation de qualité, la Ville a mis en œuvre un projet d’extension et de réhabilitation du groupe scolaire Garrigues Planes. Le montant global du projet est de 4 997 079.60 € TTC dont 2 660 000 € TTC pour 2020.

La réhabilitation et extension de l’école Nationale :
Un programme ambitieux de réhabilitation et d’extension de cette école située au cœur du principal quartier prioritaire de la ville a été engagé. Plusieurs tranches sont nécessaires. Pour 2020, la somme de 1 010 000 € a été inscrite au budget. Les cofinancements ont été sollicités début 2020 pour la tranche 1. L’État s’est engagé à aider vu l’état de l’école qui n’a pas eu de travaux depuis plus de 40 ans, à condition que les travaux démarrent en 2020, l’État aidant déjà pour l’école Garrigues Planes en 2019.

La généralisation de l’éclairage LED dans les écoles :
Pour réaliser toujours plus d’économies sur les dépenses de fonctionnement et notamment d’énergie, et dans le cadre du développement durable, la commune va mettre en place des éclairages à LED dans les écoles élémentaires et maternelles pour un montant de 109 000 € (l’école de La Moulinelle avait déjà été équipée sur le mandat précédent).

Les travaux de toitures :
En 2020, la réfection des toitures des bâtiments communaux se poursuit avec la toiture de l’école Moulinelle élémentaire pour 287 500 € ; de l’école du Château pour 12 500 € et de l’école Condamine pour 11 000 €. La toiture de l’Eglise Saint Paul va également connaître d’importants travaux pour une somme estimée à 60 000 €.

Les aires de jeux :

La rénovation des aires de jeux se poursuit. En 2020, des aires de jeux dans les écoles seront changées pour 28 000 € sur Puech Cabrier et Condamine. Par ailleurs, une aire de jeux flambant neuve sera installée sur le secteur de Puech Cabrier / La Moulinelle. Son coût prévisionnel est de 120 000 €.

Les subventions façades :
La commune a enclenché concrètement en 2019 l’opération d’aide au ravalement obligatoire de façades dans le centre ancien. Cette aide intéressante a incité beaucoup de propriétaires à faire des travaux fin 2019 et début 2020.
Les subventions ne peuvent être votées qu’après les travaux. De très nombreux dossiers pourront être votés avant l’été 2020.
L’enveloppe prévue pour cette aide est de 250 000 € en 2020.

 

Les voiries communales (hors opérations spéciales) :
Pour entretenir les voiries et les maintenir en bon état, en 2020, la ville a inscrit 955 000 € (qui s’ajoutent aux 853 242 € de restes à réaliser correspondants essentiellement aux travaux de la rue de Nîmes terminés en mai 2020 mais commencés en 2019).
Une somme historique pour la commune.

Le Matériel roulant :
Le parc de véhicules communaux était très vétuste. La municipalité a engagé un processus de renouvellement depuis quelques années. Pour 2020, ce seront 62 000 € qui seront consacrés à l’achat de véhicules légers et 210 000 € pour des engins.
Deux nouveaux véhicules seront achetés pour la Police Municipale et les ASVP pour 40 000 € (Ces véhicules ayant une durée de vie plus courte).

L’Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’Ap) :
Ce programme se poursuit selon le calendrier établi. Il concernera en 2020 les études pour l’Hôtel de Ville, la chapelle Notre-Dame de Vie, l’école Préfecture, les vestiaires du stade Philibert Schneider et la salle du 27 quai du Général de Gaulle. Selon le résultat des études, les travaux seront ensuite engagés à partir de fin 2020 / début 2021. Une enveloppe de 411 000 € est affectée dès le budget 2020 à cet effet.

La vidéo-surveillance :
Depuis quelques années, la municipalité a lancé un grand plan de modernisation générale du réseau de vidéo-surveillance. Les grands travaux lancés en 2019 se sont terminés début 2020. Dans son programme municipal, Julien SANCHEZ s’est engagé à atteindre 100 caméras à terme. De nouvelles caméras seront donc encore installées en 2020 (choix des lieux fait en collaboration entre la Police Municipale et la Police Nationale) pour contribuer à la sécurité des Beaucairois.

Enfin, outre les traditionnelles délibérations sur les budgets annexes (eau, assainissement,…), le conseil municipal a également approuvé, sur proposition du Maire, un dispositif complémentaire d’aide aux commerçants.
Après avoir voté dès le 25 mars dernier un dispositif d’aide inédit aux commerçants, équivalent à deux mois de loyer, un dispositif équivalent a été approuvé pour les magasins situés sur des zones d’activité gérées par la communauté de communes, cette dernière n’ayant pas répondu à la sollicitation du Maire afin de lancer un dispositif équivalent.
M. le Maire est par ailleurs revenu sur le dispositif lancé en mars, dès le début de la crise, précisant qu’à ce jour 134 commerces avaient été aidés concrètement par la Mairie, pour une somme totale de plus de 214 700 euros.
Un effort financier exceptionnel et très important pour une commune de 16 000 habitants qui a pour but de soutenir très concrètement et rapidement le commerce de proximité indépendant, aujourd’hui menacé, qui est notre richesse et est vecteur de lien social dans notre commune.

Rue de Nîmes : Fin des travaux dans 3 semaines !

Ce mercredi 13 mai, le Maire de Beaucaire, Julien Sanchez, deux de ses adjoints (Gilles Donada et Stéphane Vidal), les services techniques de la ville, le maître d’œuvre et les entreprises qui réalisent les travaux se sont retrouvés rue de Nîmes pour faire une réunion de chantier et assister au coulage des bétons de la dernière partie de la rue.

Mis en suspens plusieurs semaines à cause de l’épidémie de Covid-19, le chantier arrivera à son terme d’ici trois semaines. Après le bétonnage, les enrobés et les finitions, la circulation pourra être rouverte sur cette rue très passante du centre-ville (2500 véhicules par jour) qui aura nécessité 1,2 million d’euros d’investissements pour une réhabilitation complète de la voirie et des réseaux.

Rappelons qu’aucun trottoir n’existait auparavant dans cette rue qui dessert commerces et établissements scolaires du centre-ville. Cette rue n’était pas non plus raccordée au pluvial et les réseaux eau/assainissement ont dû être totalement refaits.
Une bonne chose pour le centre-ville et ses habitants.

Lire la suite

Beaucaire : Les marchés du jeudi et du dimanche reprennent !

Après l’interdiction gouvernementale, les marchés peuvent reprendre.
À Beaucaire, les marchés du jeudi et du dimanche reprennent donc à partir du jeudi 14 mai avec l’ensemble de vos étals habituels (alimentaires et non alimentaires).
Un périmètre clos et une organisation spécifique sont mis en place par la Mairie dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, avec :
– Un sens de circulation unique
– Une gestion des flux pour limiter le nombre de personnes et respecter les règles de distanciation
– Une désinfection obligatoire des mains à chaque entrée et sortie
Il est demandé à chacun de respecter scrupuleusement les règles pour la santé de tous.
En cas de non-respect des règles, la Préfecture pourra décider de la fermeture du marché.
La Mairie met à votre disposition le plan de l’organisation du marché dans sa nouvelle configuration
Merci et bon marché !


La bibliothèque municipale de Beaucaire propose désormais un service de retrait

En raison de l’épidémie du Covid-19, l’accès à la bibliothèque municipale, pour des raisons de santé publique, reste interdit jusqu’à nouvel ordre.
Afin de répondre à vos besoins, la Mairie met en place un service de retrait, opérationnel à partir du mardi 12 mai.

Le catalogue en ligne des ouvrages disponibles est consultable sur bibliotheque.beaucaire.fr

Il vous sera ainsi ensuite possible de faire votre demande d’emprunt par courriel à bibliotheque@beaucaire.fr ou par téléphone 04.66.59.26.98.

Ne vous restreignez pas, la quantité de documents empruntables est illimitée !

Si vous manquez d’inspiration, une sélection surprise peut aussi vous être suggérée. Les agents de la bibliothèque municipale se tiennent par ailleurs à votre écoute pour vous conseiller.

Dès le lendemain de votre réservation, vous pouvez venir retirer votre commande à l’heure que vous aurez convenu avec l’équipe de la bibliothèque.

La durée de prêt est de 45 jours. En raison du confinement, tous les emprunts effectués avant le confinement sont par ailleurs automatiquement prolongés jusqu’au 30 juin.

Afin de limiter le plus possible les contacts, privilégiez vos retours au moment de récupérer votre nouvelle commande.

Bonne lecture à tous !