Articles

Police Municipale de Beaucaire : 24 nouvelles caméras et un nouveau poste de police

En décembre dernier, le conseil municipal actait l’acquisition, par la ville, de l’ancien commissariat de Police Nationale, chemin des Romains. La ville est devenue officiellement propriétaire courant 2019, après signature chez le notaire.
Cet été, des travaux importants s’y sont déroulés et le poste est désormais flambant neuf.
Ainsi, en raison notamment de l’augmentation des effectifs de Police Municipale (passés de 13 en 2014 à 23 aujourd’hui, et 25 prochainement), les locaux de la Police Municipale actuels étant devenus trop petits, cet ancien commissariat de Police Nationale pourra accueillir dans les prochaines semaines le nouveau poste de Police Municipale et le tout nouveau centre de vidéo-surveillance (et son matériel neuf, puisque ce sont près de 600.000 euros qui ont été injectés pour mettre au goût du jour et étendre le système).

Pour la vidéo-surveillance :
– Les 8 nouvelles caméras seront opérationnelles d’ici 15 jours, portant ainsi leur nombre à 51
– Les travaux de modernisation du réseau de vidéosurveillance (installation de la fibre optique notamment) seront terminés sous 15 jours
– D’ici la fin de l’année, 10 caméras supplémentaires et 6 systèmes de filtrage par lecture de plaques minéralogiques seront par ailleurs ajoutés en plus de celles prévues, portant ainsi le nombre de caméras à 67 (cette année, le nombre de caméras aura donc été augmenté de 24, soit 56% en plus)

Pour le futur nouveau poste de Police Municipale, chemin des Romains, les avantages seront les suivants :
– Locaux plus grands, adaptés à la hausse des effectifs (effectifs : 23 policiers, 10 agents au centre de vidéo et 2 secrétaires)
– Situation géographique centrale permettant des interventions plus rapides (le chemin des Romains étant à double sens, contrairement à la rue Nationale)
– Centralité du chemin des Romains vu l’urbanisation de la ville
– Locaux permettant le stationnement des véhicules d’intervention (plus nombreux puisque plus d’effectifs)
– La localisation du poste ne diminuera évidemment pas la présence des policiers (leur vocation étant d’être sur le terrain et pas dans des bureaux, quelle que soit leur localisation).

La prise de possession de l’ancien poste de Police Nationale par la Police Municipale est un symbole fort.

Pour le poste de Police Municipale actuel :
– Ces locaux seront utiles à la ville dans le cadre de la réhabilitation-extension de l’école Nationale. L’école élémentaire Nationale (qui va absorber l’école maternelle du Château et les enfants de Sud Canal) va passer de 150 à 450 élèves, elle va donc s’agrandir sur la police municipale et les locaux de la médecine scolaire.

Une Police Municipale dynamique :
– Depuis 2014, la municipalité a quasiment doublé les effectifs et aussi augmenté les moyens matériels de la Police Municipale. Il y a donc hausse des moyens humains et matériels. La sécurité est une priorité budgétaire et nos résultats sont bons et soulignés par le Préfet du Gard.
– La Police Municipale tourne désormais 24h/24 à Beaucaire, ce qui est le cas de très très peu de villes de 16 000 habitants.
– La Police Municipale procède à l’essentiel des interpellations et mises à disposition sur la ville de Beaucaire et travaille en lien étroit avec la police nationale

Les efforts importants de la municipalité portent leurs fruits.
Les chiffres de la délinquance à Beaucaire (chiffres officiels Préfecture) entre 2014 et 2018 (dernière année complète connue) sont très encourageants :
– Moins 44,44% de cambriolages
– Moins 45,71% de vols avec violence
– Moins 49,24% de destruction de biens

Ces nouvelles conditions de travail et l’amélioration du réseau de vidéosurveillance permettront d’améliorer encore le dispositif de sécurité et la sécurité des Beaucairois

École élémentaire Puech Cabrier : Encore des travaux pour améliorer le quotidien !

A l’arrivée de la nouvelle municipalité, les nouveaux élus ont trouvé des bâtiments scolaires en très mauvais état.
Plutôt que de fermer les yeux, le Maire et son adjointe aux affaires scolaires ont décidé de débloquer des fonds importants pour les écoles, lieux de vie des enseignants et des petits Beaucairois.
Les nombreux travaux urgents ont d’abord été entrepris puis, petit à petit, les autres travaux très coûteux touchant aux bâtiments.
Ainsi, de nombreux travaux de toiture, de mise en accessibilité, de rénovation de bâtiments, de réaménagement de parkings des écoles, ont été menés petit à petit et continueront à l’être en 2019. Sans parler des dédoublements de classe de CP/CE1 et des deux projets ambitieux de réhabilitation/extension d’écoles (en cours sur les écoles Garrigues Planes et Nationale). Des efforts budgétaires colossaux et inédits.
A l’école élémentaire Puech Cabrier, les façades qui menaçaient de se décrocher sur les enfants ont d’abord été purgées immédiatement sur demande du Maire pour mettre en sécurité les enfants plutôt que de risquer des blessés.
Un choix certes inesthétique mais sécuritaire.
Aujourd’hui, les travaux de ravalement des façades de cette école commencent.
Rien que sur l’école élémentaire Puech Cabrier, ce sont 186 000 euros qui ont été débloqués par le Maire et son conseil municipal pour ce faire. Les travaux seront achevés d’ici l’été 2019.
Ce lundi 10 décembre au matin avait lieu sur site en présence des élus, des services de la ville, de l’inspecteur de l’Éducation Nationale et du directeur de l’école, une réunion avec l’entreprise ayant emporté le marché public lancé il y a plusieurs mois.
Une bonne nouvelle pour les écoliers, les enseignants et les habitants du quartier dont l’école est un élément central qui méritait amplement ce ravalement inscrit par le Maire comme une des priorités budgétaires 2018/2019 pour les écoles.

Lire la suite

Rentrée 2018 : Le Maire de Beaucaire et son adjointe aux affaires scolaires en tournée dans les écoles

Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, conseiller régional, et Chantal Sarrailh, son adjointe déléguée aux affaires scolaires, ont entamé, lundi 3 et mardi 4 septembre, leur traditionnelle tournée des écoles maternelles et élémentaires publiques de la ville qui se poursuivra encore jeudi 6.
L’occasion pour eux de rencontrer des parents d’élèves, de saluer les directeurs et leurs équipes pédagogiques ainsi que les personnels municipaux des écoles, et de souhaiter à tous les enfants de Beaucaire une bonne rentrée scolaire.

Cette année, la rentrée a été marquée par les nombreux travaux réalisés depuis le début de l’année et cet été.

En effet, la municipalité actuelle ayant trouvé à son élection les écoles dans un état parfois préoccupant, chaque année, des montants importants sont consacrés aux investissements dans les écoles pour les ramener peu à peu dans un état convenable.

Cet été donc, dans le cadre du plan de renforcement de la sécurisation des écoles souhaité par Julien Sanchez, Maire de Beaucaire, et son équipe, un système d’accès sécurisé a été installé sur toutes les écoles pour un montant global de 54.800 euros.
La sécurité des enfants étant évidemment importante pour la municipalité.
Des travaux d’accessibilité ont également commencé pour plus de 150.000 € pour l’école Moulinelle et pour plus de 192.000 € à celle de Puech Cabrier (Rampes PMR, mise aux normes des sanitaires, changement de menuiseries,…).

La Mairie de Beaucaire poursuit également les dédoublements de classes voulus par le Gouvernement. Chose exceptionnelle : à Beaucaire, toutes les écoles élémentaires sont concernées car elles se situent toutes en zones d’éducation prioritaire (REP ou REP+). Depuis le début des dédoublements, ce sont près de 200.000 euros qui auront été dépensés (étant précisé que cette réforme n’est pas du tout compensée ou aidée financièrement par le Gouvernement et est totalement à la charge des communes : plus la commune a des zones prioritaires, plus elle doit dépenser sans être aidée !).
Si d’autres collectivités ont choisi d’effectuer ce dédoublement « avec les moyens du bord », parfois en installant simplement un rideau séparatif dans les classes, Beaucaire a fait le choix d’effectuer un dédoublement de qualité, pour que les enfants étudient dans de bonnes conditions.
Ces travaux sont en partie réalisés par les agents des services techniques par souci d’économie et parce que la commune a la chance d’avoir, au sein de nos effectifs, des professionnels compétents.

La période estivale a également été mise à profit pour des travaux de toitures (près de 220 000 euros dont 56.000 euros pour les écoles). En effet, depuis près de 20 ans, les toitures de certaines écoles n’avaient bénéficié d’aucun entretien ni réparation. Conséquence : de nombreuses fuites et des dégâts des eaux, avec des dommages sur les murs, les plafonds et les sols. Il a semblé nécessaire à l’équipe municipale actuelle d’en faire une priorité budgétaire et de s’attaquer à la cause du problème : l’étanchéité des toits. Les travaux sont aujourd’hui terminés.

Cet hiver sont également prévus des travaux sur les façades des écoles.
En effet, laissées à l’abandon par de précédentes municipalités, certaines écoles ont également besoin de travaux sur leurs façades. L’année dernière nous les avions fait curer préventivement pour éviter tout risque pour les enfants, tant leur état était déplorable depuis des années. Afin de traiter durablement les aberrations constatées, des travaux seront réalisés et terminés cet hiver par des professionnels du bâtiment pour rendre aux façades de nos écoles une nouvelle jeunesse. Ce sont près de 200.000 € qui ont été mis au budget pour cette opération nécessaire (mais qui n’avait là encore pas été réalisée avant l’élection de l’actuelle municipalité).

Diverses acquisitions ont également été effectuées ou sont en cours pour les écoles : tablettes numériques/classe mobile, rideaux, remplacement de certains jeux de cour cet hiver, renouvellement du matériel pédagogique,…
Le Maire et son adjointe aux affaire scolaires mettent des moyens importants pour le bien-être des petits Beaucairois. Rien que cette année a été budgétée une somme approchant 1,2 million d’euros pour les écoles de la ville, soit une part très importante de l’investissement annuel communal, grâce à la bonne gestion municipale.

L’équipe municipale a par ailleurs décidé de lancer deux projets d’ampleur consistant à réhabiliter entièrement et à agrandir deux écoles de la ville (Nationale et Garrigues Planes). Ces deux projets sont une nécessité, tant certaines écoles de Beaucaire ont été laissées à l’abandon par de précédentes municipalités. Par ailleurs, la démographie croissante de notre commune, grâce à son attractivité à la fois géographique et économique, nous oblige évidemment à prévoir l’avenir et à anticiper l’arrivée d’enfants supplémentaires. Un investissement de près de 10 millions d’euros sur les prochaines années que l’Etat à travers le Préfet du Gard a promis devant la presse d’accompagner à hauteur de 25 à 30%, saluant le volontarisme de la municipalité actuelle en la matière.

Lire la suite

Rue des Marronniers : Bientôt la fin des travaux !

En travaux depuis la mi octobre (avec une interruption pendant les fêtes), la rue des Marronniers entame désormais la finalisation de sa réfection pour une livraison dans le courant du mois de mars.

Ce lundi 20 février à 8h30, Julien Sanchez (Maire de Beaucaire), Yvan Corbière (son adjoint aux travaux), Gilles Donada (adjoint à l’urbanisme) et des agents de la ville, étaient sur place pour une réunion de chantier avec les entreprises qui réalisent les travaux, afin de faire un point d’étape sur cette réfection complète.

La rue des Marronniers, axe très fréquenté par les piétons et par les véhicules, constitue depuis toujours une des voies de liaison principales de Beaucaire, notamment entre le centre-ville et le quartier de la Moulinelle. La réfection de cette rue et sa mise en sécurité étaient attendues par les riverains depuis de nombreuses années.
Cette réfection (que le Maire a souhaité mener en concertation avec les riverains) va permettre de sécuriser les lieux en empêchant les voitures de circuler à vive allure et va aboutir à une meilleure organisation du stationnement. Les travaux, commandés par la Mairie, vont également permettre l’accessibilité de la rue aux personnes à mobilité réduite et vont faciliter la circulation pour les piétons.

La Mairie de Beaucaire, outre ces contraintes de circulation et de stationnement, a profité des travaux pour refaire les vieux réseaux d’eaux usées, d’eau potable et le pluvial, qui n’étaient plus suffisamment dimensionnés.

D’ici quelques semaines, c’est donc une réfection complète, après des années d’abandon, que les Beaucairois pourront tous apprécier.
Un investissement nécessaire de près de 400 000 euros pour la Mairie.

Le Beaucaire Magazine d’octobre est en ligne !

Toute l’action municipale et les projets d’une ville qui avance dans ce nouveau numéro de Beaucaire Magazine !

AU SOMMAIRE

3 – L’EDITO DU MAIRE
4 – EN BREF…
L’actualité de Beaucaire

5 – CONSEIL MUNICIPAL DU 27 SEPTEMBRE
Ce qu’il faut retenir

6 – BEAUCAIRE ADOPTE LA CHARTE “MA COMMUNE SANS MIGRANTS”
7 – CENTRES AÉRÉS :
Des vacances de rêve !
8 – PROCÈS : LE MAIRE DE BEAUCAIRE DÉFEND LA TRANQUILLITÉ PUBLIQUE !
Jeudi 22 septembre, Julien Sanchez était au tribunal suite à une plainte de 6 commerçants pour islamophobie.

10 – NOUVEAU QUARTIER “SUD CANAL” : LE PROJET AVANCE !
Un projet ambitieux pour l’avenir de Beaucaire porté par le Maire et son équipe.

12 – RUE DES MARRONNIERS : LES TRAVAUX COMMENCENT !
12 – RUE DE NÎMES : LE MAIRE CONSULTE LES RIVERAINS

13 – ORDURES MÉNAGÈRES : LA CCBTA A ENCORE FRAPPÉ !
14 – RESTAURATION DE L’ÉGLISE SAINT-PAUL
L’équipe municipale de Beaucaire agit concrètement pour son patrimoine ! 

15 – UNE CUVÉE SAINTE-MARIE- MADELEINE !
15 – MITSUBISHI CHOISIT BEAUCAIRE !
16 – HALTE SNCF : BEAUCAIRE NE DOIT PLUS REGARDER PASSER LES TRAINS !
17 – PARKING : APRÈS LA MOULINELLE EN 2015, GARRIGUES-PLANES LE MAIRE À L’ÉCOUTE

18 – ESTIVALES 2016 : RETOUR EN IMAGES SUR LE SUCCÈS 2016 !
Revivez un été de folie…
28 – BEAUCAIRE FÊTE LA FRANCE ET HONORE DES PERSONNALITÉS MÉRITANTES
30 – PALME D’OR 2016 : UNE SAISON EXCEPTIONNELLE !
31 – TRIBUNE LIBRE

Beaucaire Magazine

Le magazine des Estivales

La saison culturelle

Nos guides pratiques

Nos flyers événementiels

L’édito du Maire – Octobre 2016

Beaucairoises, Beaucairois, chers amis,

Parce que de précédentes municipalités ont préféré consacrer l’argent de vos impôts aux embauches massives plutôt qu’à l’investissement, notre Ville a dans certains domaines 20 ans de retard.

2 ans après l’élection de notre majorité municipale, après avoir remis de l’ordre dans les finances municipales et avoir enclenché la plupart de nos engagements de campagne, place aux grands travaux !

En effet, le besoin de travaux est grand à Beaucaire et de nombreuses rues, réseaux d’eau ou d’assainissement sont à refaire totalement ou à créer, sans parler des écoles dont j’ai entrepris, avec mes élus et les services de la Ville, une visite de fond en comble entre mi juin et mi octobre pour mesurer totalement l’étendue des dégâts et prioriser les travaux au vu des finances dont nous disposons désormais.

D’ores et déjà, alors que nous baissons encore les 3 taux locaux d’imposition en 2016, après l’avoir fait en 2014 et 2015, de nombreux travaux démarrent en octobre : la réfection de la rue des Marronniers (pour 367.840,20 euros), la réfection des passages piétons en pavés du quai de Gaulle (pour 189.502,20 euros), la rénovation totale du cours Sadi Carnot et du Quai de la Paix (pour 2,2 millions d’euros, sur 2016/2017).

D’autres travaux essentiels sont prévus et financés dès 2017 comme la réhabilitation et l’extension de l’école Nationale, principale école du quartier prioritaire du centre-ville (pour 2,5 millions d’euros et 2 ans de travaux en site occupé), la réfection totale et l’extension (8 nouvelles caméras) du réseau de vidéo surveillance pour près de 400 000 euros sur le premier semestre 2017.

D’autres travaux de voirie, des réseaux d’eau et d’assainissement (Sud Gaudon notamment) sont prévus sur 2017 et 2018, là aussi sans augmentation d’impôts.

En matière d’habitat, nous créons de nouveaux lotissements avec logements individuels qualitatifs : 26 villas près de la crèche et des terrains sportifs de la Moulinelle d’ici juillet 2017 puis une vingtaine de villas près du terrain de rugby (à la place d’un entrepôt désaffecté) dans les 2 ans.

Nous travaillons aussi sur d’autres grands projets qui émergeront enfin d’ici 2020 après plus de 20 ans de néant : le projet Sud Canal (500 logements pour jeunes ménages, retraités et classes moyennes dans un nouveau quartier qualitatif derrière la capitainerie), l’acquisition de la friche SNCF située face au cimetière de la route de Saint-Gilles où nous ferons un centre des congrès notamment, et de nombreux autres chantiers.

Vous le voyez, pendant qu’une partie de notre opposition cherche la petite bête, cherche à retarder nos projets chaque jour ou fait des procès à tort et à travers pour une crèche Provençale installée dans la Mairie ou parce que nous prenons des arrêtés pour assurer la tranquillité, nous avançons dans l’intérêt de Beaucaire. Les chiens aboient, la caravane passe. Et nous comptons bien continuer ! Il en va de l’intérêt supérieur de notre Ville. Comptez sur nous pour le défendre inlassablement.

Merci pour votre soutien.

Julien SANCHEZ
Maire de Beaucaire
Conseiller régional

Extrait du Beaucaire Magazine d’octobre 2016

Quai de Gaulle : Beaucaire s’engage pour l’accessibilité et la sécurité de tous !

La Ville de Beaucaire investit pour mettre en valeur et en sécurité le quai de Gaulle, axe très fréquenté en bord du canal, joyau de notre commune.
Les infrastructures actuelles (notamment les passages piétons et les plateaux traversants) ne sont pas faites pour accueillir le cheminement et la traversée des personnes à mobilité réduite, ce qui rend les déplacements dangereux voire impossibles pour certains depuis de nombreuses années.
La municipalité a donc décidé de procéder à l’aménagement du Quai de Gaulle et de mettre aux normes handicapées l’ensemble des passages piétons existants.
Coût total de l’opération : 189.502,20 € TTC
Début des travaux : Lundi 3 octobre 2016
Informations (service voiries et réseaux) : 04.66.59.71.17
panneau-quai

POLICE MUNICIPALE / BEAUCAIRE : De nouveaux moyens humains et techniques mis en place. Un nouveau véhicule livré.

Depuis deux ans, Julien Sanchez et son équipe municipale mettent le paquet sur les moyens supplémentaires dédiés à la sécurité des Beaucairois (et ce, sans augmentation d’impôts).

Des moyens humains, d’abord. Ainsi, les effectifs de police municipale seront passés, entre avril 2014 et décembre 2016 de 13 à 23 agents de police (le Maire a promis 25 agents d’ici 2020 et atteindra ce chiffre).

Policiers qui ont reçu la consigne d’aller au contact dans les secteurs clés, de montrer une présence dissuasive et, bien sûr, de surveiller attentivement les commerces Beaucairois (le risque de vols et de braquages étant très élevé dans le département du Gard, particulièrement au moment des fêtes de Noël).
Des moyens matériels et techniques, ensuite, car, qui dit plus d’effectifs dit aussi besoin de plus d’équipements.
C’est pourquoi un nouveau véhicule flambant neuf vient d’être réceptionné cette semaine par le Maire, son adjoint à la sécurité Stéphane Vidal et les responsables de la police (chef de pôle et chef de service).

Les équipements ont également été améliorés et, sur le terrain, plusieurs immeubles abandonnés ont été murés (après obtention d’accords) afin d’empêcher tout squat.

Côté vidéosurveillance, le Maire a tenu à ce que la vidéo fonctionne 24h/24 avec des opérateurs présents en temps réel derrière les écrans.
Il a également fait voter en conseil municipal pour plus de 200 000 euros la modernisation du réseau de vidéosurveillance (planifiée pour fin 2016 / début 2017).
8 nouvelles caméras seront également mises en place dans le même temps (fin 2016 / début 2017) dans des zones jusqu’ici non pourvues, pour un coût de 150 000 euros.
Ainsi, ce sont 50 caméras qui seront en place à Beaucaire mi 2017, là aussi sans augmentation d’impôts.

Un seul problème persiste désormais : celui du laxisme de la Justice et de la baisse des effectifs de la Police Nationale, seule directement compétente en matière de lutte contre les stupéfiants (dont les trafics se développent désormais dans tous les villages du sud de la France).
La Police Municipale et la Police Nationale collaborent et de très nombreuses arrestations se sont déroulées ces deux dernières années.
Mais force est hélas de constater que la justice compromet parfois le travail des forces de l’ordre : il n’est ainsi pas rare de revoir les petits caïds qui pourrissent la vie des gens en liberté quelques heures ou quelques jours après leur arrestation.
Hélas, les Maires n’ont pas encore le pouvoir de juger, de mettre en prison, de déchoir de la nationalité ou d’expulser du territoire national les racailles qui devraient l’être.
Comme les Beaucairois, le Maire de Beaucaire réclame de l’Etat et de la Justice une réponse ferme à la délinquance et particulièrement à l’encontre des trafics de stupéfiants.

La sécurité est un enjeu auquel tout le monde doit concourir. Le secret de la réussite : jouer collectif. Avec des Beaucairois vigilants, une équipe municipale qui met le paquet et une collaboration étroite entre Police Municipale et Police Nationale, les premiers signes de la réussite sont déjà visibles de l’aveu de nombreux Beaucairois. Le nombre de cambriolages, vols et agressions est en baisse et les arrestations en forte progression, grâce au travail des agents de la Police Municipale et du centre de vidéo-surveillance.

Pour signaler un problème de sécurité, vous pouvez remplir le formulaire dédié : https://www.beaucaire.fr/les-services-municipaux/securite/signaler-un-probleme-de-securite-a-la-police-municipale/

L’Etat se couche face à une manifestation pourtant interdite

Hier vendredi 29 juillet 2016, le Tribunal Administratif de Nîmes, saisi en urgence par les organisateurs du Totemystik Festival, donnait raison à la Ville de Beaucaire et validait l’interdiction par le Maire de ce Festival (voir ici : https://www.beaucaire.fr/tribunal-administratif-donne-raison-a-ville-de-beaucaire-acte-linterdiction-totemystik-festival/).

Malgré cette décision de justice, les organisateurs décidaient d’envoyer tout de même l’adresse du festival (jusque là tenue secrète) aux participants et le festival commençait, la police nationale (au courant depuis plusieurs jours) n’étant pas en effectifs suffisants pour faire respecter la décision de justice et l’arrêté d’interdiction.

L’ordonnance du Tribunal se terminait pourtant comme suit : “La république mande et ordonne au préfet du Gard en ce qui le concerne ou à tous huissiers de justice à ce requis en ce qui concerne les voies de droit commun contre les parties privées, de pourvoir à l’exécution de la présente décision”.

En plein état d’urgence, la Ville de Beaucaire constate que l’Etat est incapable de faire respecter la moindre décision de justice pourtant prise pour des motifs de sécurité et d’état d’urgence.
Elle constate également que dans ce pays c’est la loi du plus grand nombre et le laxisme généralisé qui l’emportent.

La ville de Beaucaire n’ayant pas l’habitude d’être soumise au fait accompli, un huissier a été mandaté pour constater l’existence de ce festival malgré son interdiction ainsi que les nombreuses nuisances liées.

Le Maire de Beaucaire a également déposé plainte en fin de matinée contre les organisateurs et le propriétaire du terrain pour organisation de manifestation illicite, attroupement et préjudice pour la commune (dont les fêtes de la Ville se tiennent au même moment). Une plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui a également été déposée.

Si un attentat ou des problèmes graves de sécurité ou de salubrité publique devaient intervenir sur ce festival, la Ville de Beaucaire tiendrait l’Etat pour responsable car elle a tout fait pour interdire cette manifestation et n’a pas été aidée efficacement par l’Etat dont c’est pourtant la responsabilité.
Il est temps que les Français se rendent compte que l’Etat n’assure pas leur sécurité et qu’en plus de céder face aux trafiquants de drogue et à la petite délinquance, il baisse aussi le pantalon devant des organisateurs de manifestations interdites par la justice.

Afin de renforcer l’efficacité de sa plainte et de faire condamner lourdement les organisateurs et le propriétaire des lieux qui ont maintenu ce festival malgré son interdiction, la Ville de Beaucaire appelle chaque Beaucairois s’estimant victime de nuisances à en témoigner et à laisser ses coordonnées sur le formulaire prévu à cet effet ici même : https://www.beaucaire.fr/les-services-municipaux/securite/signaler-un-probleme-de-securite-a-la-police-municipale/