Ordures ménagères et propreté urbaine : Le Maire de Beaucaire interpelle le président de la CCBTA

Julien SANCHEZ, Maire de Beaucaire, a envoyé une lettre ouverte à Juan MARTINEZ, président de la communauté de communes de Beaucaire Terre d’Argence, au sujet de la collecte des ordures ménagères et du nettoyage des rues et espaces publics.
Le Maire de Beaucaire, à travers cette lettre, réitère une nouvelle fois ses demandes concernant notamment un renforcement des moyens et une modernisation des outils pour le nettoyage des rues. Il y demande également une concertation.

Lettre de Julien SANCHEZ :

Monsieur le Président,

Vous le savez, je n’ai de cesse de souhaiter depuis 2014 une amélioration du service de la collecte des ordures ménagères et de celui du nettoyage des rues et espaces publics, compétences dévolues à la communauté de communes.

Dès le début du précédent mandat, j’avais fait avec les élus de la majorité municipale de Beaucaire de nombreuses propositions concrètes et sollicité de nombreuses améliorations :
– À travers des tournées le soir plutôt que le matin pour le ramassage des ordures ménagères en centre-ville
– Une opposition à l’implantation des points d’apport volontaires pour les quartiers hors centre-ville (qui contraignent des usagers à faire plusieurs centaines de mètres pour jeter leurs poubelles, incitent aux dépôts sauvages et amènent des rats)
– Une mise en discrétion dans des coffrets (validés préalablement par les Bâtiments de France) des poubelles disgracieuses situées en site patrimonial remarquable comme l’a très bien fait par exemple la ville de Narbonne dans son centre ancien
– Un renforcement des moyens et une modernisation des outils pour le nettoyage des rues et espaces publics

Depuis, la situation s’est dégradée.
Aujourd’hui, les tournées de ramassage des ordures ménagères en centre-ville sont toujours effectuées le matin, simultanément avec le passage des balayeuses (avec parfois des ramassages qui interviennent après le “nettoyage”).

Les machines utilisées sont toujours aussi obsolètes, inefficaces et les moyens insuffisants.
Là où il faudrait plusieurs hommes et plusieurs machines pour procéder au lavage avec karcher des rues puis le passage d’une balayeuse pour ramasser les détritus, nous n’avons aujourd’hui que le passage d’une balayeuse, avec un seul agent et cela ne sent jamais le propre par manque de produit.

Aujourd’hui, les représentants de Beaucaire au comité technique (majorité et opposition) sont questionnés par les agents de la CCBTA très inquiets car ceux-ci ont appris par hasard par l’ordre du jour du prochain comité technique que vous prévoyez la privatisation du ramassage des ordures ménagères sur Beaucaire et partiellement la privatisation du nettoyage des espaces urbains, sans connaître vos objectifs et votre projet concernant le devenir des agents.

Les agents se disent par ailleurs émus et choqués du fait « qu’une de leur représentantes qui serait intervenue sur ce sujet aurait ensuite subi des pressions » ? Une accusation grave sur laquelle il conviendrait que chaque élu ait des explications ou un démenti le cas échéant.

Je n’ai rien contre le transfert de certaines missions au privé s’il s’avère que le rendu est au final plus qualitatif mais je déplore dans ce dossier :
– Le manque de concertation avec l’ensemble des élus du conseil sur un sujet si important et si sensible
– Le manque de concertation et de transparence avec les agents du service environnement de la CCBTA, entraînant des craintes pour leur futur qui auraient sans doute pu être évitées
– Le dispositif envisagé qui ne semble en aucun cas améliorer l’existant.

A la lecture des documents du comité technique (dont je ne suis pas membre) que j’ai pu consulter et qui sont très peu clairs, votre projet prévoirait en effet si nous l’avons bien compris de confier le nettoyage du marché de Beaucaire à une entreprise privée.
Votre projet prévoirait aussi de confier le “nettoyage” du week-end à Beaucaire à cette même entreprise.

Je constate néanmoins, bien que ces documents ne soient pas clairs, qu’il ne serait prévu qu’une balayeuse et 2 agents pour toute la ville centre les samedis et dimanches. Si tel est le cas, le projet manque d’ambition, ne prend pas en compte la superficie importante de la Ville de Beaucaire, et omet tout lavage digne de ce nom avec karcher.

Sur ce sujet comme sur les autres, je souhaite que nous puissions travailler en étroite collaboration, dans le seul but de servir nos administrés. 
Je vous demande donc de bien vouloir reporter ce comité technique à une date ultérieure afin de pouvoir dans l’intervalle travailler tous ensemble sur ce sujet majeur et trouver des solutions faisant l’unanimité des élus pour améliorer le service rendu.

Un débat sur ce sujet pourrait par exemple être organisé dans le cadre d’un bureau non délibératif ou d’une réunion de travail dédiée avec l’ensemble des 34 élus communautaires à la suite du bureau du 26 octobre par exemple ?

Tout cela dans l’intérêt général et afin que nous arrivions à une prise de décision concertée et en conscience sans dogmatisme en ayant associé chacun.
Les agents devraient être tenus au courant et informés pour ne pas être dans l’insécurité et savoir où ils vont.

Restant à votre écoute.

 

Julien SANCHEZ
Maire de Beaucaire
Conseiller régional d’Occitanie